All posts by antoine

Préparer son vélo à l’hiver : les freins

Comment garder des freins en hiver ?

En hiver comme à l’été, il est important de garder des freins fonctionnels et ce, malgré les conditions météorologiques défavorables. On recommandera en premier lieu de rester alerte et de garder ses distances, mais il faut aussi que mécaniquement, le dispositif fonctionne.

Apprenons tout d’abord à identifier les problèmes et leurs causes.

Causes réduisant l’efficacité du freinage

Les épisodes de gel et dégel sont souvent à l’origine des problèmes mécaniques les plus importants durant l’hiver. Lors du dégel, l’humidité s’infiltre à l’intérieur des gaines, sur les pivots de freins, au coeur des leviers. La conséquence ne se fait pas attendre : au prochain gel, c’est la grande symphonie pour craquements, leviers bloqués, mâchoires récalcitrantes.

Le manque de lubrification et de graisse est la deuxième cause la plus importante provoquant la diminution de l’efficacité de freinage. Les conséquences sont les mêmes que précédemment : vos leviers sont bloqués, les mâchoires ne veulent plus se fermer et s’ouvrir, les freins restent bloqués.

La neige et sa cousine la slotche peuvent tout aussi bien réduire à néant votre puissance de freinage. Lorsque l’accumulation de neige ou de slotche est trop importante sur le système de freinage, ce dernier peut se trouver en «trop-plein». On peut d’ores et déjà le dire, la solution est assez simple dans ce cas : un bon nettoyage à la brosse autour des pièces importantes, en dessous des patins et c’est la liberté à nouveau !

Prévenir et guérir

Avant et pendant l’hiver, il est important de bien graisser et lubrifier le vélo et ses centres vitaux. Pour les freins par exemple, il faudrait lubrifier l’intérieur des gaines (où les câbles passent) avec de l’huile à chaine.

Pour cela, ôtez le câble de la gaine et remplacez-le avec un nouveau câble en acier inoxydable, faites couler un léger filet d’huile dans le trou de la gaine, laissez couler pendant quelques secondes et ensuite, passez le nouveau câble (ou l’ancien s’il est encore «beau»). Il est préférable d’effectuer cette opération lorsque la gaine est sèche (sans eau ni humidité à l’intérieur).

 

freins-lubrification-du-cable

Notez que les câbles en acier galvanisé sont à proscrire. Ils rouillent bien trop vite. Il existe aussi des câbles d’inox enduit de téflon. Si vous vous assurez d’un passage de câble avec beaucoup moins de friction, ce ne sont peut-être pas les câbles que vous voulez «brûler» durant l’hiver. À vous de choisir cependant !

 

N’hésitez pas à reproduire l’opération durant l’hiver. Il n’est pas nécessaire de changer le câble à chaque fois, vous pouvez simplement l’ôter du levier et faire couler l’huile le long du câble, près de l’ouverture de gaine.

Pour les freins V-brake et cantilevers, graissez les pivots. Cela évitera qu’ils ne figent et protégera les mâchoires de l’humidité. Il faut dévisser la mâchoire des pivots, badigeonner de graisse et ensuite reposer l’ensemble.

En ce qui concerne les freins hydrauliques à disque, assurez-vous que le mélange d’huile employé est bien compatible avec les plus faibles températures. L’huile minérale de Shimano n’est pas forcément médiocre, mais il faut la surveiller de plus prêt. Exactement, ce sont les sceaux d’étanchéité qui peuvent mal supporter les températures les plus froides. Le mieux à faire est de venir nous voir pour vérifier cela !

Protégez les leviers

Ce conseil paraît un peu bête, mais lorsque votre vélo est dehors, n’hésitez pas à le protéger. Le couvrir d’une bâche n’est pas idiot, surtout pour les nuits. C’est un premier obstacle pour le gel, ou pire le verglas!

La bâche est quand même un peu casse-pied à installer et ce n’est pas rare qu’elle s’envole… Aussi, pour protéger en tout temps votre «cockpit» de conduite, nous vous conseillons fortement les moufles de guidon. Non content de vous tenir les mains au chaud, elles agiront de la même manière qu’une bâche et protégerons les parties les plus sensibles du système de freinage et de passage de vitesse (les leviers) !

 

Freins et leviers protégés
Câbles, gaines et leviers de freins et vitesses sont bien à l’abri !

 

Lire plus sur l’entretien de son vélo en hiver

Quels sont les dispositifs les plus fiables ?

Qu’est-ce qui est le plus compatible avec l’hiver du Québec ?

1- Rétropédalage. Pourquoi ? Parce que peu importe les conditions, du moment, de la veille ou de demain, vous aurez un frein ! Ce frein fonctionne très simplement, comme un levier : il n’a pas besoin d’être entretenu (outre un nettoyage et un graissage des vis avant et après l’hiver).

Le moyeu Shimano à frein rétropédalage est sans conteste le meilleur dans cette catégorie. Vous le retrouverez par exemple sur le Dahon Speed Uno.

Vous retrouverez également ce système en option sur certains moyeux à changement de vitesse interne. Cependant, il faut bien noter que la plupart du temps, ce sera sur des moyeux à vitesse unique et tous les vélos ne peuvent accueillir ce système.

2- Freins à rouleaux (roller brake): semblables aux freins tambour des voitures, ils sont eux-aussi très fiables et rassurants en hiver. Ils fonctionnent très bien en tout temps et c’est rare qu’ils soient bloqués. Faites attention au câble et au levier et tout ira bien !

Vous retrouverez ce système sur les Electra Townie Go ou sur les vélos cargo Nihola et Babboe Big ce qui démontrent de leur puissance et fiabilité.

4- Freins à disque : le marché semble installer durablement les freins à disque en haut des priorités et ce n’est pas sans fondement. Les freins à disque, qu’ils soient mécaniques ou hydrauliques, sont fiables et puissants, fonctionnent très bien dans des conditions difficiles. Quid de l’hiver ?

En ce qui concernent les freins mécaniques, vous aimerez la simplicité d’action et leur durabilité. L’entretien n’est pas si compliqué et il faudra bien prendre garde de lubrifier et graisser les parties adéquates (pas les disques ni les plaquettes !).

Comme mentionné plus haut pour les freins hydrauliques, vous veillerez à ce que le mélange utilisé pour le freinage «passe» l’hiver. C’est surtout au niveau des sceaux d’étanchéité que le bât peut blesser. On a observé néanmoins une amélioration notable ces dernières années et plusieurs ont pu profiter de leurs freins hydrauliques sans aucun soucis l’hiver dernier. Seul bémol, l’entretien est quand même plus difficile à réaliser par soi-même et les pièces à changer peuvent coûter plus cher. Ce bémol peut là-aussi se relativiser : toutes les pièces de rechanges ne sont pas du Shimano XTR !

Vous retrouverez ces freins hydrauliques sur les excellents vélos 4 saisons Raleigh Cadent i8, Trek Lync 5 ou encore le tout nouveau et vraiment cool Electra Super Moto i8

.

5- V-brake (freins à tirage linéaire) et freins cantilever : ces deux systèmes sont foncièrement bons pour l’hiver. Ils assurent un freinage assez puissant lorsque toutes les conditions sont réunies, cependant, ils sont plus sensibles aux conditions et peuvent se bloquer plus facilement. Là encore, il existe d’excellentes qualités de V-brake ou Cantilever et ce dernier système a été et reste encore une référence dans les milieux du cyclo-cross (vélo de route dans la bouette).

La plupart des hybrides vendus chez Dumoulin sont équipés de systèmes à tirage linéaire (V-Brake).

Afin d’améliorer les performances de freinage de vos freins à tirage linéaire, vous souhaiterez sûrement changer de patins de frein : employer une gomme plus ou moins tendre peut faire toute la différence en situations difficiles.

Choisissez ici les patins de freins «bons pour l’hiver»!

5- En bas de la liste, nous avons inscrit les freins à tirage latéral. C’est ce qui équipe les vélos de route ou bien les Simcoe Electra Loft. Ces systèmes, s’ils sont récents, répondront correctement. Dès que les conditions deviendront trop intenses par exemple, il est certain qu’ils subiront fortement les assauts de l’hiver et que vous aurez une moins bonne performance de freinage. Si vos freins sont comme ça et qu’ils ont plus de dix ans… attention à vous !

 

Vitamine G ! La préparation hivernale adéquate des mécaniciens de Dumoulin Bicyclettes

C’est la saison des préparations hivernales de Dumoulin Bicyclettes ! Prenez votre rendez-vous en nous contactant immédiatement au 514-272-5834

 

Choisir ses pneus : Schwalbe Marathon Winter ou Continental Top Contact Winter II ?

 

Comment bien vivre son hiver à vélo ?

Les sièges de vélo pour enfants (1) Thule-Yepp

Nous sommes très fiers de pouvoir vous offrir une vaste sélection de sièges et de vous présenter nos conseils les plus précis et attentifs pour répondre à vos besoins. Ce qui se fait de mieux ? de plus sécuritaire ? de plus confortable ? de plus pratique ? Nous l’avons !

Vous souhaitez vous balader avec votre enfant ? Vous bougez tous les jours en vélo, faites les trajets maison-garderie-boulot-épicerie-cinéma-bibliothèque-famille ? Vous et votre conjoint(e) utilisez tous les deux le vélo comme moyen de transport ? Félicitations !

Venez rencontrer nos conseillers et constatez que pour toutes les situations, nous avons une solution !

Nous recommandons d’attendre que votre enfant soit âgé d’au moins 12 mois pour vous promener ou le transporter en vélo. Il doit être capable de se tenir droit, avoir le tronc assez solide pour cela. Même si c’est très tentant de bouger avec votre petit de 6 mois, nous ne serions trop vous conseiller de patienter un peu. Les routes… n’est-ce pas ?!

 

Sièges de vélos Thule-Yepp

 

 

Venus tout droit du pays du vélo, venez voir notre sélection de Yepp.

 

Thule Yepp Mini

 

Thule_yepp_mini

Le Yepp mini est un siège génial pour les bambins : asseyez votre tout-petit à l’avant de votre vélo, entre vos bras et partagez des moments de vélo uniques !

• Pour tous les parents qui commencent à faire du vélo avec leurs enfants !

• Idéal pour les petites distances, les déplacements du quotidien.

• Deux modèles de fixation : «potences sans filets, potences avec filets».

Choisissez le bon siège Yepp Mini

 

 

 

Thule Yepp Nexxt Maxi

 

Thule_yepp_nexxt

Le siège Thule Yepp Nexxt Maxi change la donne.

Vous adorerez ce siège pour au moins 5 raisons :
1) Il est sécuritaire et confortable pour votre enfant. Conçu pour accueillir les plus petits* comme les plus grands enfants (jusque 48 lbs), le Nexxt Maxi est douillet et enveloppe votre bébé pour le protéger efficacement.
2) Cyclistes du quotidien ? Mettons que papa conduise junior à la garderie mais que maman le ramène à la maison le soir : comment faire ? Thule vous offre des solutions et le Nexxt est la plus simple. Vous n’avez qu’à installer le bon porte-bagage sur votre vélo (un qui soit capable de supporter la charge et qui a les côtés parallèles) et «houlahuppe, barbatruc»! En un clin d’oeil vous pouvez installer et retirer le siège du porte-bagage grâce à un ingénieux mécanisme. Ah ! Et ne soyez pas effrayés par les voleurs de sièges : le Nexxt Maxi (comme tous les Thule-Yepp) se verrouille.
3) Ce siège est LEGER ! Non, mais VRAIMENT léger ! Par exemple, si vous comparez un Maxi Easy fit, déjà super intéressant au niveau du poids, hé bien, c’est comme comparer une pomme et un panier de pommes ! Vous avez déjà assez de poids sur vos épaules : n’en rajoutez pas avec un siège «enclume»!
4) Ceinture simple comme… encore plus simple que bonjour ! Le harnais 5 points très sûr se verrouille avec des aimants. Oui, oui… des aimants. Votre marmot se démène ? Restez coi et ceinturez-le en toute tranquillité ! C’est… GÉNIAL !
5) Il est beau. Point. Ses matériaux résistants et hydrophobes permettent une utilisation quotidienne sans soucis.

Vraiment enthousiasmant.

> Choisissez votre Thule Yepp Nexxt

 

 

Thule Yepp Maxi

 

Le Yepp Maxi est tout aussi enthousiasmant. Confortable, facile à utiliser, sécuritaire et hyper pratique, c’est un siège très intéressant pour les enfants de tous âges.

Comme pour le Mini, le Maxi a deux méthodes de fixation. La première sur un support spécifique s’attachant au cadre, la deuxième sur un porte-bagage.

 

 

Thule Yepp Maxi Standard

 

Thule_Yepp_Maxi_Standard_L’avantage de ce système est que le siège ne repose pas sur un porte-bagage mais sur un support. C’est facile à utiliser, ça se transfère très bien d’un vélo à un autre, vous pouvez sécuriser le siège avec une clé pour contrer le vol.

• Idéal pour les petites distances, les déplacements du quotidien.

• Confortable et évolutif pour les enfants de 1 an à 5-6 ans.

• Pas d’entretien, pas de coussins détrempés

• Facile à utiliser pour deux parents

 

 

 

> Choisissez votre Yepp Maxi Standard

> Lire plus sur le Yepp Maxi standard

 

Thule Yepp Maxi EASYFIT

 

Thule_Siege_enfant_Yepp_Maxi_easyfit

Le Yepp Maxi s’installe sur un porte-bagage ayant la fameuse «easyfit window» ou grâce à un adaptateur.

• Pratique si vous avez déjà un porte-bagage et qu’il est suffisamment solide pour soutenir le poids de votre enfant et du siège

• S’installe et se retire du vélo hyper facilement.

• Sécurité : verrouillage sur son socle possible.

• Pas d’entretien, pas de coussins détrempés

• Idéal pour les Yuba Mundo et Boda Boda

• Attention, vous avez besoin d’un adaptateur si votre porte-bagage n’est pas «easyfit window» compatible !

 

 

> Choisissez votre Yepp maxi Easyfit

> Lire plus sur le Yepp Maxi Easyfit

 

Thule Yepp Junior

 

 

Le Yepp Junior est la solution adapté pour les plus grands enfants. Même s’ils sont en âge de faire du vélo, il n’est pas toujours évident de faire rouler votre petit de 7-8 ans sur la route. Question sécurité bien sûr mais surtout parce qu’une petite fille ou un petit garçon ne sont pas forcément les plus rapides ! Or, il y a toujours cette petite histoire de chronomètre dans les déplacements du matin ou du soir… Le Yepp Junior procure donc une solution toute adaptée pour les poids lourds de la catégorie «enfants» !

Le Yepp Junior vient avec le porte-bagage adapté pour un poids plus lourd.

C’est aussi une solution intéressante pour les propriétaires de Yuba Mundo ou Boda Boda. En effet, le Yepp Junior possède la fameuse «compatibilité easyfit window».

Yepp_Junior

• Pour les enfants plus âgés (poids maximum 75 lbs)

• Pour aller droit au but !

• Repose-pieds inclus (dans le jargon les «pegs»)

• Porte-bagage inclus

• Compatible Easyfit Window (Yuba Mundo V5 et Boda Boda V3)

 

> Commandez ici votre Yepp Junior 
 

 

 

Thule a racheté en début d’année la marque Yepp. C’est pourquoi nous faisons référence à Thule-Yepp ou à Thule pour parler de ces sièges qui ont un excellent historique.

*Pour plus de sécurité, consultez l’avis d’un pédiatre quant à l’utilisation des sièges enfants.

Pour le confort de vos pieds, magasinez québécois !

Des bas de laine rappelant la douce chaleur du feu du chalet, après la bonne journée de plein-air… Voici une promesse bien à propos pour tous les cyclistes et les urbains du Québec !

Depuis quelques temps, nous tenons en magasin les bas du Bonnetier.

Faits au Québec, ces bas sont chauds, confortables et sexys !

Du mérinos à la laine vierge, il y en a pour tous les goûts, et à des prix vraiment abordables.

Une nouvelle idée cadeau du tonnerre, pour vous-mêmes ou pour vos proches !

lebonnetierbasdelaine

Draisiennes Wishbone Design

h1

= histoire de la marque/présentation de la marque/objectifs/origines/moyens de parvenir à ces objectifs

= photos de l’atelier, etc.

= Présentation des produits et du principe.

 

La draisienne est l’ancêtre du vélo. Aujourd’hui, ce n’est plus pour les ancêtres mais bien pour nos petits amis que ce vélo existe.

La draisienne aide à développer le sens de l’équilibre et du positionnement dans l’espace. Vous pouvez vous préparer et enfiler vos chaussures de courses, votre petit ou votre petite vont vous faire gambader !

Wishbone ajoute une dimension particulièrement intéressante aux différentes draisiennes disponibles sur le marché : l’évolution. L’idée est que vous pouvez offrir cela à un enfant à partir du moment où il sait marcher (vers 12-15 mois environ). Ensuite, en partant d’un tricycle, cette draisienne particulière évolue avec l’enfant : draisienne à deux roues, puis draisienne plus grande… pour l’amener doucement mais sûrement à un vélo, un vrai.

L’apprentissage du vélo est alors rendu plus simple et ne vous étonnez pas de voir en quelques heures des progrès fulgurants puis au final, l’envol à deux roues, sans papa ni maman… Ahhhh… quelles émotions.

Ne brûlons pas les étapes : Wishbone vous offre le temps de les prendre une à une, comme elles viennent.

Petites roues… grands sourires !

En magasin dès maintenant, et en commande ici !

 

vélo enfant wishbone

10 bonnes raisons de choisir les vélos pliants

Voici 10 bonnes raisons de choisir un vélo pliant comme moyen de transport.

 

1.Découvrez le transport multimodal

Vous pouvez facilement combiner votre vélo pliant à d’autres modes de transport comme la voiture, le covoiturage, le taxi, le train, le tramway, le métro, l’autobus et le traversier pour personnaliser vos déplacements quotidiens.

La STM accepte les vélos pliables

Brompton et auto-partage : c’est si simple !

 

2.Économisez de l’espace

Une fois repliés, les vélos pliants sont compacts et se rangent facilement dans un espace restreint.

 

3.Évitez le vol

Ne laissez jamais plus votre vélo à l’extérieur : transportez-le partout où vous allez. Vous éviterez également d’acheter un cadenas.

 

4.Économisez du temps

Réduisez votre temps de déplacement en évitant de chercher une place de stationnement. Apportez votre vélo pliant au travail et glissez-le sous un bureau jusqu’à la fin de la journée.

Tern GSD : un vélo pliable électrique

 

5.Mettez-vous en forme

Le cyclisme est un moyen facile et efficace de rester en santé. C’est aussi l’exercice tout indiqué pour relâcher le stress après une longue journée de travail. Comme le vélo est portable, il offre une grande flexibilité et peut être utilisé en tout temps, ce qui fait un prétexte de moins pour échapper à l’exercice…

 

6.Explorez le monde : VR, train, avion, emportez votre vélo !

Explorez le monde qui vous entoure. Bavardez avec les gens et faites l’expérience directe des habitats et des paysages qui se trouvent sur votre route. Avec un vélo pliant à bord, les vacances en véhicule récréatif, en caravaning, en bateau ou en avion privé offrent d’innombrables possibilités. Il est même possible de transporter un vélo pliant dans une mallette, sans frais supplémentaires, à bord d’un vol commercial (vérifiez avec votre compagnie aérienne, chacune pouvant avoir certaines particularités).

Aller plus loin avec son vélo pliable : remorque Burley Travoy + sacs de bikepacking

 

7.Réduisez votre empreinte écologique

Tous les déplacements de moins de 6 kilomètres devraient être faits à vélo. Cela accroît considérablement l’accessibilité aux transports en commun en augmentant le nombre de personnes servies à chaque arrêt. En transportant votre vélo pliant à bord d’un autobus ou d’un train, vous pouvez augmenter votre distance de voyagement en vélo de façon pratiquement illimitée.

 

8.Économisez de l’argent

Économisez sur l’essence, les frais de stationnement et les tarifs de congestion en utilisant votre vélo et en le transportant avec vous une fois arrivé à destination.

 

9.«Plan d’urgence» ou plaisir spontané

Gardez un vélo pliant dans votre véhicule comme mode de transport d’urgence. Plusieurs modèles de voiture peuvent même en accommoder deux dans leur coffre. Vous êtes donc toujours prêt à partir en balade avec un ou une partenaire pour le plaisir ou l’aventure.

 

10. Ce sont des très bons vélos !

Les vélos pliables Dahon et Tern sont d’excellents vélos. Enfourchez-les, essayez-les et vous verrez que le plaisir de rouler est le même que sur un vélo «classique». En ville, vous aimerez le ludisme de ces vélos, vous vous plairez à jouer avec ces vélos tellement «petits» qu’ils en deviennent extrêmement agiles !

Quant aux Brompton… ah ! les Brompton ont une réputation exceptionnelle, et c’est justifié ! Faits en Angleterre, soudés à la main, ils offrent un plaisir de «conduite» et dure dans le temps. Ils sont pliables certes, mais ils sont géniaux avant tout !

On emballe vos cadeaux !

Nous connaissons peu d’objets qui emplissent les yeux d’autant de bonheur qu’un vélo… ou un accessoire cycliste !

Pour tout adepte de la petite reine, un cadeau en rapport avec son activité favorite ou quotidienne est un champ de possibles immédiatement présent à l’esprit.

Offrez une selle Brooks, et vous verrez le regard de votre ami(e) plonger dans les mille-et-une escapades que vous venez de lui offrir. Offrez une clochette, et le tocsin de l’aventure urbaine résonnera en son coeur durant tout le réveillon…

En un mot comme en cent, nous avons une foule de petites et de grandes idées cadeaux, que nous nous offrons de vous emballer, à votre demande. Ils seront prêts à être glissés sous le sapin, beaux, désirables, irresistibles !

Profitez-en !

Emballage cadeau
Emballage cadeau
Emballage-vitrine
Emballage cadeau
Partez avec des cadeaux, avant que Gégé ne les emportent tous ! :)

Témoignage d’utilisateurs de vélo-cargo

Vélo-cargo : l’art de rester fidèle à ses valeurs

Un enfant, une voiture. C’est une équation répandue parmi la population montréalaise, et plus globalement, parmi le monde occidental. Mettre un enfant au monde, c’est une responsabilité qui pèse de tout son poids sur le quotidien et les déplacements des parents. Garderie ou famille ne sont pas toujours à quelques minutes de marche, le panier de l’épicerie grossit, la poussette ne se porte pas sur les épaules, un enfant ne marche pas vite, etc.… Autant de raisons de se persuader qu’une voiture est une nécessité.

Certains parents restent pourtant à l’écart de la tentation de la pétro-mobilité. Ce sont des cyclistes convaincus, au mode de vie volontairement plus simple, plus libre, moins coûteux et respectueux de l’environnement. Lorsque beaucoup choisissent d’infléchir leurs convictions et ferment les yeux sur leurs renoncements, eux refusent l’abdication. Ils continuent à rouler en vélo l’année longue, beau temps mauvais temps, passant à travers les quatre saisons du Québec. Ils sont des preuves vivantes et inspirantes que cela est possible, sécuritaire, pas si difficile et sacrément enthousiasmant.

Avoir un enfant ne devait pas modifier leurs habitudes

 

Lucie-Lila-Nihola

Lucie et Mathieu sont heureux. Depuis deux ans, leur petite fille Lila emplit leurs vies de sourires et de surprises. Ils dégagent une aura de dynamisme et de sérénité. Lucie a beaucoup voyagé en tant que danseuse contemporaine. Depuis quelques temps, elle cherche d’autres hauteurs et s’élève pour devenir maitre-charpentier. Mathieu est chef de la cuisine du Robin des Bois, célèbre restaurant du boulevard Saint-Laurent, où il est démontré tous les soirs que l’esprit d’entreprise et d’initiative n’est pas incompatible avec celui de solidarité et de partage.

Etienne et Raphaëlle sont les parents heureux d’Albert,  »grand » petit bonhomme de quatre ans. Etienne est copropriétaire de Dumoulin Bicyclettes. Il est passionné par le vélo. Il a une foi chevillée au corps, le deux-roues (ou trois !) est LA solution pour rendre nos villes plus saines et agréables à vivre, moins endettées. Ces deux couples ont en commun un mode de vie alternatif, basé essentiellement sur le vélo. Ils n’ont pas de voiture. Ils ont mieux : un Nihola !

Pour eux tous, avoir un enfant ne devait pas modifier leurs habitudes. Lucie aurait été frustrée au volant d’une auto ou dans les transports en commun. Mathieu se serait senti moins à sa place dans la société. Il fallait à Etienne trouver un moyen de conduire Albert à la garderie et aller travailler durant l’hiver, en toute sécurité.

Il existe bien des vélos-cargos. Des longs, des compacts, des deux-roues avec une boite devant soi. Intéressants mais qui requièrent de garder l’équilibre en tout temps. Pas si évident lorsque la neige et la glace recouvrent la chaussée… Non, la solution était simple : un trois-roues ! Une grosse boite sur trois roues, avec un banc pour le petit et un toit pour le protéger des intempéries. Et de la place, beaucoup, pour les charges du quotidien. Solution simple, mais encore fallait-il trouver le bon produit et concrétiser son achat.

 La lumière vint du Danemark, comme souvent en matière de vélo de transport. Un Nihola était la solution qui s’imposait d’elle-même : un vélo fiable, pas trop lourd, capable d’embarquer jusqu’à deux enfants. La caisse est située assez bas ce qui répartit mieux le poids. La direction est indépendante rendant le vélo maniable et  »agile ». Pas si large que cela, le Nihola peut se rouler en toute quiétude sur le côté de la route, sans donner l’impression de prendre toute la place. Un triporteur de classe, tout simplement beau par son esthétique et sa fonction. Le coup de foudre pour Lucie. L’envie d’avoir un enfant confirmée par cette possibilité-là, vue dans la rue, un jour qu’elle passait près du Café Falco (son propriétaire fut l’un des premiers si ce n’est le premier à Montréal à rouler un Nihola).

 »Une grossesse dure neuf mois. C’est parfait pour faire la gestation d’un projet d’achat de Nihola ! »

Passés les premiers enthousiasmes, Mathieu et Lucie ont étudié les possibilités et le budget impliqué. Avec rationalité, ils ont peu à peu préparé leur coup. Ils ont rendu visite à Etienne, qui a volontiers prêté son Nihola pour un essai routier. Selon Lucie et Mathieu, un an de transport en commun leur aurait couté à deux aux environs de 1700 $. Communauto en plus pour les épiceries et autres courses connexes. L’abonnement au gym obligatoire pour expier leur amour de la bonne bouffe, plusieurs centaines de dollars ! Évidemment, une voiture d’occasion aurait pu faire l’affaire… Mais compter des litres d’essence, les assurances, l’immatriculation, les frais inattendus, les embouteillages, toutes ces choses afférentes à la propriété d’une voiture aurait brisé leur moral. Non, après bien des incertitudes, des hauts et des bas, l’affaire fut entendue. Ce serait un Nihola. Lila pouvait arriver, elle n’aurait pas sur sa tête le poids et la responsabilité d’une auto de plus sur la route.

Que font ces gens avec leur vélo ?

La même chose que toutes les autres familles. LucieLila1-NiholaIls conduisent leurs enfants à la garderie. Ils vont au travail, à l’épicerie. Ils remplissent leur coffre de bocaux de cornichons, de fruits et légumes, à porter au restaurant depuis le marché Jean Talon. Ils déménagent des vélos en boite de l’entrepôt au magasin. Ils cherchent de la bière et leurs amis pour passer de belles soirées de hockey. Ils offrent des  »lifts » à des collègues en fin de soirée. Ils transportent des fleurs pour leur jardin, le sapin de Noël, des chaises, des matériaux de construction, la machine à coudre à réparer… Tout ça avec Albert ou Lila. Ou sans eux. Tout ça grâce à leur pick-up propre, à énergie humaine. Les rendant forts et en santé, les positionnant là où ils le veulent dans notre société.

Oui, ils sont forts. Ils ne vous diront pas le contraire : faire tout cela en triporteur, ça vous muscle le mollet et vous fait pomper la patate, ça rosit les joues et forge le courage. Surtout lorsque la neige est de la partie (et qu’un frein a décidé de faire des siennes !) ou qu’il faut descendre la ville et la remonter plus tard. Ils sont organisés aussi : par exemple, Mathieu et Lucie peuvent toujours compter sur un vélo barré à la garderie, pour échanger de monture et se rendre plus vite à leurs destinations. Ils sont conscients qu’ils attirent les regards, les interrogations. Ils répondent. Ils sont responsables. Ils patientent aux lumières et laissent passer les automobilistes courtois. Ils se montrent exemplaires.

Ils transportent leurs enfants. En toute sécurité. Comment pourrait-on prétendre le contraire lorsque Lucie, souriante et convaincue, rappelle à qui en douterait que sa fille est protégée des basses températures, qu’elle peut la voir en tout temps, savoir si elle pleure ou elle rit, qu’elle peut s’arrêter n’importe où, régler la situation du doudou tombé, de la suce à donner, du câlin pour rassurer ? Et ce, sans jamais mettre en danger sa fille ni personne d’autre.  »Au contraire, dans une voiture, tu te retournes, tu regardes ta fille, et boum !… ». Démonstration édifiante !

 Action_Nihola_Etienne_Hockey_jarry

Le Nihola vit dehors. Et c’est un vélo qui vit bien dehors. Dans la cour ou sous le balcon, sous une bâche. Il se gare bien également. Lucie et Mathieu n’ont jamais éprouvé de difficulté à le stationner, même sur le Plateau ou en centre-ville. S’ils ne se faufilent plus entre les voitures, ces parents ont apprivoisé leur engin et en apprécient la fiabilité, la qualité de la mécanique et des accessoires. Etienne touche du bois, il n’a jamais eu de crevaison en deux ans et demi, merci les Marathon Plus ! Ils sentent que c’est un bon vélo, solide et durable, qui répond présent lorsque nécessaire, et qui ne coute pas vraiment plus cher qu’un vélo conventionnel à l’entretien.

Un avant-goût inspirant de l’alternative

Si vous les croisez sur la route, tout sourire ou un peu rosis par l’effort. Sans retirer le casque, vous pourrez leur donner le chapeau, ou tout simplement les saluer cordialement. En retour, vous aurez un avant-gout inspirant de l’alternative et de ce à quoi pourrait ressembler la vie, la votre ou celles de dizaines de familles heureuses et cyclistes, enthousiastes, authentiques et humaines.

 Mathieu-Lila-Nihola

 John The Wolf n’a qu’a bien se tenir. Lila et son impressario arrivent avec le son de la nouvelle vague !

Dumoulin Bicyclettes encourage ces familles. Avec fierté, nous pouvons dire que nous sommes devenus les seuls fournisseurs officiels du triporteur de référence dans le monde cycliste. Cette année, nous pourrons offrir les Nihola à toutes les familles volontaires et enthousiastes, n’ayant pas peur de s’engager à fond dans l’alternative.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes vos questions, nous prendrons le temps de vous rencontrer et d’y répondre, de vous le faire essayer, de vous parler encore et toujours plus de ces visions romantico-pragmatiques qui sont les nôtres et celles des gens de bonne volonté !

MERCI à Mathieu et Lucie pour leur collaboration, leur enthousiasme et leur générosité.
Merci à Etienne et Raphaëlle.
Merci à Lila et Albert !

Mathieu-Lucie-NiholaLes gueules du progrès ! :) 

Découvrez plus sur le Nihola en magasinant ici

Les sacoches de vélo en voyage

Le voyage by fair means*, celui dans lequel on se jette corps et âme, avec toute notre énergie, qui renouvelle notre émerveillement et nous inspire, se doit d’être préparé. Un bon voyage commence par une préparation à la hauteur des défis à venir. Avant de se transformer en wanderer* romantiques et détachés du temps des contraintes et des soucis, équipons-nous comme il se doit.

Quels bagages emporter ? Quels vêtements ? Quels outils ? Qu’oublie-je ? Où vais-je ? Quelle météo ? Quels sont les signes des astres pour mon voyage ? Parfois la préparation se métamorphose en une montagne de questions kafkaiennes. Allez… on se décontracte, on relâche les épaules, voici quelques conseils et des modèles de sacoches que nous vous recommandons les yeux fermés.

Tout d’abord, combien de temps partez-vous ? En autonomie complète ? D’auberges en haltes cyclistes ? De camping en camping ? Partez-vous dans un endroit isolé, sec, pluvieux, chaud, frais ? Sur quels types de routes?

Notre sélection de sacoches de vélo

 

Arkel et Vaude sont les marques que nous tenons et nous vous proposons une large gamme répondant à tous vos besoins en matière d’aventures et de cyclotourisme.

 

 

ARKEL DAUPHIN

Arkel-Dauphin48L-rougeLa paire de sacoches Dauphin, est disponible en deux volumes différents. Ces sacoches sont entièrement étanches et emploient la philosophie du sac au sec. C’est une grande poche centrale qui permet d’empaqueter un maximum de vêtements et de matériel. La manière de procéder est la suivante : séparer vos bagages en différents sacs, qu’il vous sera aisé de sortir pour organiser le bivouac.

  • sacoches étanches à 100 % (paire)
  • 32 ou 48 litres
  • Système Cam-lock solide et compatible avec de nombreux porte-bagages.
  • Facile de l’adapter pour différents reculs.

 Pour qui ? 

  • Les cyclos au long cours, en voyage en autonomie complète ou semi-complète
  • Tout cycliste qui veut s’équiper de sacoches polyvalentes et imperméables.
  • Organisation en différentes «sections» et sacs internes au sac.

En savoir plus >

 

VAUDE AQUA

VAUDE-AQUA-BACK-La gamme Aqua de Vaude constitue également une belle référence. Fabriquées en Allemagne, ces sacoches sont étanches, solides et s’organisent avec la philosophie du sac au sec. Les modèles «Plus» ont une pochette extérieure très pertinente pour accéder rapidement à des petits items.

  • Sacoches étanches, 3 volumes : 28, 48 ou 51 litres
  • Vendues en paire
  • Stables au sol
  • Dispositif anti-vol intégré
  • Compatibles avec de nombreux porte-bagages, bonne personnalisation pour le recul

 Pour qui ? 

  • Les cyclos au long cours, en voyage en autonomie complète ou semi-complète.
  • Tout cycliste qui veut s’équiper de sacoches polyvalentes et imperméables.
  • Organisation en différentes «sections» et sacs internes au sac.

En savoir plus >

ARKEL ORCA

arkel-orca-waterproof-panniers-front-viewEncore d’excellentes sacoches produites par Arkel. Plus rigides que les Dauphin, les Orca ont cet avantage de bien se tenir une fois au sol. Une fois encore c’est l’organisation sac au sec qui est privilégiée ici.

  • Étanches
  • 3 volumes : 25, 35, 45 litres
  • Système Cam-lock solide et compatible avec de nombreux porte-bagages.
  • Pochette interne pour une meilleure organisation
  • Recul facile à adapter

 Pour qui ? 

  • Les cyclos au long cours, en voyage en autonomie complète ou semi-complète.
  • Tout cycliste qui veut s’équiper de sacoches polyvalentes et imperméables.
  • Organisation en différentes «sections» et sacs internes au sac.

En savoir plus >

ARKEL T-42 

Arkel T-42-sacoches-cyclotourismePour tous ceux qui préfèrent organiser leurs sacs à l’horizontale, la T-42 est la paire de sacoche de référence. Durable, solide, pratique, avec une multitude de poches externes, elle saura recevoir avec fierté toutes les credencials de vos voyages.

  • 42L, en Cordura, résistant à l’eau mais nécessite un couvre-sacoche pour l’imperméabilité (paire).
  • Système Cam-lock solide et compatible avec de nombreux porte-bagages.
  • Faites au Québec
  • Pour les sacoches avant, les petites soeurs de la T-42 sont les T-28 (28 litres d’ingéniosité et de solidité)

 Pour qui ?

  • Ceux qui partent en autonomie complète ou semi-complète.
  • Ceux qui veulent du solide, du durable et qui vont faire du cyclotourisme plus d’une fois dans leur vie.

En savoir plus >

ARKEL B-40

Arkel_B40-devantToujours chez Arkel, la B-40 est une paire de sacoches abordable. Bien pensée et ayant fait ses preuves, elle permettra de transporter les charges nécessaires aux voyages de petite et moyenne durées. Un excellent rapport qualité/prix.

  • 40 litres
  • Une grande poche plus une petite poche de rangement sur le côté
  • Système d’attache solide en trois points
  • Faites au Québec
  • Petites soeurs de la B-40 sont les B-26 (sacoches avant)

Pour qui ?

  • Les débutants, ceux qui vont partir une fois de temps en temps, en semi-autonomie ou de café-couette en auberges.
  • Pour les budgets serrés.

En savoir plus >

Nous vous offrons également un choix de sacs de guidon parmi les meilleurs disponibles sur le marché. Venez nous voir pour poser toutes vos questions et préparer au mieux votre voyage !

Bons voyages !

 

* By fair means expression anglaise signifiant, «par ses propres moyens», qui provient de la philosophie du trek, de la marche en autonomie complète.

* Le Wanderer est un mot allemand signifiant «vagabond». Plutôt qu’un sans-abri, il s’agit plutôt d’une figure romantique du XIXème siècle, où le passager de la terre erre en ermitage et part non à la conquête de soi ou du monde, mais plutôt à l’admiration de ce qui l’entoure et qui renouvelle chaque jour, son énergie humaine et vagabonde.

* Les credencials sont les tampons appliqués sur les passeports des pèlerins du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et qui attestent de leur passage, de leur itinéraire. Un pèlerin sans credencial n’est qu’un marcheur sans foi ni âme, un fraudeur !

* Pour plus de poésie, d’inspiration, je vous invite à consulter une oeuvre intéressante écrite par Sylvain Tesson : Petit traité sur l’immensité du monde, disponible en format poche. Une ôde au voyage originale et très instructive.

Heavy Mtl + Dumoulin = vélo cracheur de feu

Heavy Mtl organise un concours. 
Vous pouvez gagner un vélo en votant pour nous (ben oui, c’est le plus beau, vous ne trouvez pas!?), sur leur site : velo.heavymontreal.com  Lire la suite pour plus de détails.

 

La petite histoire du vélo

Les gens de Evenko (les organisateurs des mégas festivals Heavy Mtl et Osheaga) ont donné un défi à 3 boutiques de vélo de Montréal : faire un vélo unique conçu pour l’événement.

Dans l’esprit de Heavy Mtl, on en a fait un… avec des flammes 😉

Tout en écoutant du Dethklok et Meshuggah, on a démonté un vélo Yuba, et comme l’orange fluo ne fait pas très métal, nous l’avons fait peindre en noir mat.
Nous avons installé un système dérivé d’un bbq pour que notre bête obtienne le pouvoir d’être cracheur de feu. Le plus compliqué a été de concevoir un système d’allumage à distance, mais ceci est maintenant fonctionnel !
Merci à Alec Stephani, il a su donner une âme à cet engin issue des entrailles de la Terre grâce à ses peintures sur les flancs du vélo.

Et voici la bête !

vélo heavy mtl-flammes - du
vélo heavy mtl-flammes – du

vélo heavy mtl - dumoulin bi

 

vélo heavy mtl-flammes - du

vélo heavy mtl 2- dumoulin
vélo heavy mtl 2- dumoulin

vélo heavy mtl - dumoulin b

vélo heavy mtl-frame- dumoulin bicyclettes NB

 

 

 

 

 

 

 

Brompton Urban Challenge – Londres 2014

À l’occasion du Brompton Urban Challenge de Londres, découvrez notre visite du centre du monde…pliant !

Londres ouest, Brentford, Kew Bridge. C’est au coeur d’un quartier bordé par la Tamise et couvert de maisonnées au chic tout british que le meilleur vélo pliable du marché est confectionné. L’usine reflète cette atmosphère londonienne, mélange de modernité et d’allure surannée, hyper connectée au monde en restant immobile, hors du temps.

Loin d’une image de forges incandescentes où des métallurgistes ahanant frapperaient sur l’acier pour le courber, les employés londoniens de Brompton évoluent dans un endroit assez silencieux et organisé, où chacun répète consciencieusement sa tâche. La qualité est le mot d’ordre : ces ouvriers sont fiers de montrer à quel point ils se concentrent pour souder ou sonder chaque pièce du puzzle. Le cordon de soudure est solide et esthétique. La finition de la peinture est irréprochable. Les composantes sont assemblées avec soin. Un panneau central affiche les objectifs et un chiffre qui rend particulièrement fiers tous les acteurs : taux de rejet au contrôle de qualité « 0 ». Production journalière : plus de 140. 

Dehors, c’est Londres. 

Quoi de mieux pour découvrir la ville que des Brompton ? Sortir du train, déplier son vélo, prendre le pouls de la circulation et accéder à une indépendance de mouvement et de programme, voilà le « truc » Brompton ! Quel bonheur, tout simplement, de pouvoir rouler ailleurs et passer du pub au musée, sans dépenser de précieuses pounds.

Sur les bords de la Tamise, à travers Regent Street, Hyde Park ou encore au pied du Royal Albert Hall, vous croiserez des collègues. 70 000 Brompton circulent à Londres : des hommes et des femmes qui bougent à travers leur ville en métro, en bus à impériale. Londres a des « véloroutes rapides», des pistes cyclables, des campagnes de prévention autour du cyclisme urbain, des beaux bixis (surnommés « Boris Bikes »), des parcs et des cavaliers très jeunes, des belles boutiques de vélo. Ce n’est pas une ville tout vélo, mais c’est malgré tout super agréable d’y rouler et on ne s’y sent absolument pas agressé.

Côté nouveautés Brompton, vous serez très heureux d’apprendre que le « Game Bag » va faire son apparition sur nos murs dans quelques jours. Un superbe sac pour ajouter encore plus d’esthétisme à votre Brompton. Il se déclinera en plusieurs couleurs, et vous pourrez l’accorder aux tons de votre vélo ou bien des nouvelles selles et poignées de Brompton ! 

Cette visite rapide outre-Atlantique renforce notre conviction : notre meilleur vélo est un Brompton. Ah oui, il se plie. À votre humeur et vos couleurs. Gageons que ce produit saura vous démontrer tout le bien-être qu’il peut vous apporter. Les artisans qui conçoivent, construisent et assemblent ces vélos en seront honorés, nous en serons enchantés …and the world will live as one.

Brompton-London Urban Challenge- Tea time

Plus de photos de notre visite sur Facebook ! ICI

Nos multi-outils pour le quotidien (et plus!)

Pour les petits ennuis mécaniques, empochez un multi-outil !

Lors de nos déplacements quotidiens, certaines mésaventures peuvent advenir. Parlons ici de tracas bénins mais ennuyeux : crevaisons, bris de chaine, freins collés, vis dévissées, j’en passe et des meilleurs. Pour pouvoir se dépanner rapidement, et continuer nos activités sans trop de retard, on ne saurait trop vous conseiller de vous munir de quelques outils de base, que vous glisserez dans un sac de selle ou au fond de vos sacs. Des objets dans l’esprit des couteaux suisses, offrant le tout-en-un si cher aux débrouillards !

Tern multi-outil «Tool Kit»

De l’épaisseur d’une tablette de chocolat, de la grandeur d’un clavier de cellulaire, le «tool kit» de Tern offre de nombreux outils ; tournevis cruciforme, plat, rustines, clés allen, en étoile, une clé 15 mm, un dérive-chaine, clé à rayons… Vous l’aurez compris, une petite trousse à outil super compacte et pratique, glissé dans une pochette de silicone d’un élégant noir. Super !

TernToolkit

Multi-outil Brooks ‘’multi-tool’’ MT21 Brooks_MT21_multitools

Voici un autre outil qui ravira les voyageurs du quotidien et des grands espaces. Le MT21 a comme tous les produits Brooks une finition irréprochable, et de nombreuses fonctionnalités. Pas moins de 21 outils en effet, ce qui le rapproche vraiment du couteau suisse ! La pochette en cuir vient souligner avec élégance et raffinement que ce produit se destine à la compagnie des amoureux du vélo !

 Brooks-England-Toolkit-MT21-Bike-Multi-Tool-1

Topeak Hexus

Le multi-outil Topeak est un de ces produits que nous tenons en magasin depuis des années. Pourquoi ? un mot nous vient à l’esprit : complet !
Il comporte l’ensemble de clés hexagonales dont vous avez besoin, deux tournevis (plat et cruciforme), un dérive-chaine, des leviers à pneus pour un total de 16 outils.
C’est un outil idéal pour le cyclotourisme et même pour tous ceux qui transportent toujours un outil sur eux au quotidien.

Hexus-Topeak-multi-tool

Multi-outil Dumoulin

En voici un ami sympathique. Non content d’offrir de nombreux outils, le multi-outils de Dumoulin dépannera tous les amateurs de la combinaison ‘’bonne bouteille-vélo’’ ! Hé oui, parce que l’on pense à ce genre de situation, où un tirebouchon peut quand même vraiment bien dépanner !

Multioutils-dumoulin
Un outil malin !

Des remorques et demi-vélos

Pourquoi une girafe s’appelle-t-elle une girafe ? Bonne question ?! Il semble que c’est le nom de la compagnie originale…. Enfin, toujours est-il TrailGator_girafeque cette solution a l’avantage d’amener votre enfant à une destination où il peut rouler par lui-même (un parc, une piste cyclable tranquille), tout en ne vous pénalisant pas lors du trajet.
Vous pouvez aussi amener votre enfant à l’école avec son vélo, partir au travail et le récupérer le soir. Trail Gator est un produit de très bonne qualité et une solution pratique.
Notez que si votre enfant a besoin de roues d’appoints, il vous faut absolument les roues Trail Gator, qui sont un modèle de convivialité et de commodité.
On aime !
Pour les demi-vélos, le fun est au rendez-vous ! Le weehoo nous a surpris la saison précédente par l’ampleur de son succès. Beaucoup de parents ont craqué pour ce produit hors du Weehoo_lifestylecommun.
L’enfant est un sur un siège confortable, et ne doit pas compenser l’équilibre de l’engin sur lequel il est. Il participe à la randonnée en pédalant quand il le veut, et peut tranquillement observer tout ce qui se passe autour de lui et vous en parler !
Tout est conçu pour qu’il ne puisse pas se faire mal (mettre les mains dans la chaine, perdre les pédales, etc…). Le siège s’ajuste facilement sur son rail pour suivre l’évolution de la taille de votre enfant.

Là encore, les utilisateurs et notamment les images parlent plus pour le Weehoo. Observez l’effet du Weehoo sur la santé de cet enfant ! Ça donne envie, non ? En tout cas, de nombreux Québécois, depuis la Gaspésie ou l’Abitibi en passant par Montréal ont été convaincus !

À noter : Une nouveauté cette année, le Weehoo est disponible en version  »double ».Weehoo_iGo_Two_passenger

 

Les vélos d’enfants : tailles et âges

«Quelle taille de vélo pour mon enfant ?» Votre enfant est rendu à cet âge où un vélo est une formidable occasion de bonheurs. Nous sommes là pour vous conseiller et vous aider à trouver le bon vélo, confortable et sécuritaire.

Pour les petits  (2-4 ans) :

 

Deux tailles, de multiples coloris : les 12’’ pour les plus petits, les 14’’ pour les enfants un peu moins petits !
Considérez ces vélos si votre enfant mesure entre 89 et 115 cm (35-41″).
RA16-Jazzi-12-Lifestyle1

Pour garçonnets et fillettes (4-7 ans) :

 

Généralement le 16’’. Certains enfants pourront essayer le 20’’. Considérez cette taille si votre enfant mesure entre 99 et 117 cm (39-46″).
Notre truc ? Si votre enfant nous répond assez timidement, avec 4 ou 5 petits doigts à la question : «tu as quel âge ?»… c’est qu’il en est au 16″ !
Ces vélos sont souvent les premiers vélos pour tous ceux qui ont privilégié l’apprentissage avec la draisienne.
Action_Raleigh_enfants_jazzi16-fillette-jeuxpublics

L’âge de raison passé (5-9ans)

 

Lorsque les «demies» années comptent vraiment pour votre enfant, il ou elle est rendu(e) à enfourcher un 20″. Considérez ces vélos si votre enfant mesure entre 114 et 132 cm (45-52″).

C’est le vélo qui va vous permettre de faire des promenades en famille, et c’est sur ce vélo que très vite, votre enfant prendra son envol et célébrera la liberté de son vélo.Les premières grandes randonnées, les aventures avec ses amis… Voici ce qui l’attend et les récits qui vous enchanteront !Raleigh Rowdy- enfant

Les pré-ados (8-14 ans)

 

Les vélos de 24″ sont à considérer à partir du moment où votre enfant atteint la taille de 130 cm (51″). «Je ne suis plus un bébé» !

Porte d’entrée dans le monde de l’adolescence, les vélos de 24″ permettent à votre grand(e) de s’affirmer et ils vont souvent choisir leur vélo avec attention et goût.

Raison de plus pour venir voir notre sélection ÉCOEURANTE !

Raleigh Cadent- Vélo enfant

Les casques pour les enfants

Notre sélection de casques pour enfants :

 Bell_Fraction_bleu

Le Bell Fraction vient en deux tailles, couvrant la plupart des tours de têtes de nos enfants. Réglages avec des coussinets de tailles différentes.

TP : 48-53 cm (± 15 mois-36 mois). P : 51-56 cm (± 18 mois- + ).

 

 

 

 

 

Bell_tater

 

 

Le Bell Tater : un casque pour les tout-petits. Facile à (faire) porter : ajustements réduits au minimum. Une taille : 47-53 cm (±15 mois-36 mois).

 

 Louis-Garneau_Flow_cupcake
Le Flow de Louis Garneau : un modèle qui a fait ses preuves.
Une taille disponible : 48-52 cm (±15 mois-36 mois).

 

 Little_Nutty_Nutcase

 

 

Les adorables Little Nutty de Nutcase :

ludiques et beaux, ils donnent envie d’être portés ! Une taille : 46-52 cm (ajustements par coussinets et par molette).

 

 

 

 

Bontrager_Solstice

Pour les plus grands : le Bontrager Solstice.

Des designs stylés, moins enfantins, plus facile à faire porter à des petits gars de 10-12 ans comme aux grandes fille(tte)s !

Une taille : 48-55 cm

Un grand choix pour que chaque tête soit couverte !

Toutes ces tailles et correspondances en termes d’âges sont approximatives, chaque enfant est différent !

 enfant_casque

Poncho vélo, le meilleur combo !

Le poncho est le meilleur ami du cycliste lorsque la pluie s’abat sur lui. Après avoir essayé bien des combinaisons, je suis convaincu de cette affirmation.

Pourquoi ?

Poncho-Vaude_allure

Un seul vêtement, compressible, que l’on peut ranger facilement au fond d’une sacoche ou d’un sac à dos. Vous êtes toujours prêts, en cas de sale pluie froide, ou de jouissive douche estivale lors d’un orage.

Le poncho couvre le haut de votre corps : la capuche est grande et l’on peut regarder sur les côtés grâce à des  »fenêtres » transparentes.

Rien ne passe à travers, la toile est hissée. Vous êtes visibles. Vous êtes au sec pendant l’averse. Celle-ci se termine ? Vous pouvez garder le poncho sur vous et passer les bras hors du vêtement pour goûter l’air frais.

Le poncho couvre le haut de votre corps, mais pas seulement ! L’avant, l’arrière, le bas aussi. Comment ? Le poncho Vaude est conçu pour le vélo : attrapez les ganses qui vous permettent de tenir la toile, tout en tenant le guidon. Vous gardez le contrôle complet de votre monture, et vous protégez vos jambes dans le même temps. Résultat ? Avec une bonne paire de garde-boue, plus besoin de pantalon de pluie. Plus besoin de traîner des couvre-chaussures. Vous êtes couverts, avec une seule pièce.

Poncho_Vaude_Couvert complet

La toile est hissée. Et le vent ? Bien sûr vous avez une prise au vent plus importante. Et alors ? Quand bien même vous prenez plus de vent, je peux vous garantir que vous rentrerez aussi vite chez vous, voire plus vite que si vous aviez à mettre votre couvre-casque, votre manteau gore-tex, vos pantalons de pluie, vos couvre-chaussures… etc… Quant aux risques sur la route, là-aussi je peux vous assurer que vous garderez le contrôle de votre vélo, que vous serez très visibles, autant au  »sec » que possible et que les quelques pluies qui restent à venir seront bien plus  »faciles » à aborder qu’avec tout autre artifice pour s’en protéger !

Foi de cycliste.

Achetez ici : Vaude Poncho CoveroBrooks Cape.

Poncho_Vaude_La face cachée
Les ganses permettent de garder le contrôle du vélo et de maintenir la cape en place pour bien couvrir les jambes.

 

Poncho_Vaude_Compact_Rangement
Le poncho se replie au complet dans sa poche… Comme un authentique K-way. Résultat : hyper compact et toujours prêt à être sorti en cas de pluie !
Poncho_Vaude_allure debout
Existe aussi en gris et noir. La toile couvre tout le corps sans risque de se prendre dans les roues.
Poncho_Vaude_Homme_Heureux
Et roulez jeunesse ! Un cycliste convaincu et heureux ! :)