Category Archives: Vélos électriques

Nous avons en magasin un vaste choix de solutions électriques pour vous ! Déplacez-vous tous les jours sans sueur et pour de longues randonnées !

Entreposer son vélo électrique en hiver : que faire ?

Le vélo électrique est un moyen de transport tout à fait adapté pour les trajets quotidiens, à l’année longue. Il est néanmoins nécessaire d’adopter quelques trucs pour bien prendre soin de son vélo durant l’hiver. Beaucoup d’entre vous allez tout simplement entreposer le vélo en attendant de meilleures conditions pour le ressortir. Voici quelques trucs et astuces pour prendre soin de votre vélo électrique.

Si vous ne roulez pas durant l’hiver

Entreposez votre vélo dans un endroit relativement frais (15-22°c) et sec. Un vélo électrique est d’abord un vélo avec de la mécanique. L’humidité est son ennemi. Si vous avez une cave ou un cabanon relativement tempéré, alors, ce sera un bon endroit pour l’entreposer. Le garage est souvent un idéal absolu pour les chanceux qui peuvent en profiter.

Gonflez ses pneus (disons deux ou trois fois durant l’hiver) afin que ceux-ci ne s’affaissent pas et ne s’abiment. Un vélo électrique est plus lourd et cette masse peut faire des dégâts considérables sur un pneu à plat !

Il est possible d’entreposer le vélo et la batterie dans des endroits différents. L’important est que votre batterie ne soit pas dans un endroit trop chaud (sur le dessus d’un calorifère), ni trop froid (dans le cabanon mal isolé).

La batterie est certainement la composante la plus sensible. Le froid, l’humidité, la chaleur sont ses pires ennemis. Conservez-là à l’abri, dans un endroit tempéré. Concernant sa charge, la batterie devrait toujours être chargée entre 30 et 70% de sa capacité. Contrôlez bien cette variation, c’est le plus important pour les batteries lithium-ion.

Et le contrôleur ? Certains ordinateurs de contrôle ont eux-aussi des piles en leur sein. Adoptez la même «cachette» que pour votre batterie !

C’est tout !

L’astuce qui change tout :

Avant de ranger votre vélo, optez pour la mise au point ! Vous retrouverez ainsi votre bolide en pleine forme et vous éviterez l’attente du printemps ! Prenez rendez-vous !

Le deuxième astuce qui change tout :

Nous proposons l’entreposage hivernal de votre vélo. Avec la possibilité de le réviser et de l’entretenir ! Vous gardez votre batterie et vous en prenez soin, et nous nous occupons de surveiller votre vélo et de le bichonner.

Réservez votre place en cliquant ici.

Un vélo électrique pour l’hiver, c’est génial

L’hiver n’est pas la saison la plus agréable pour les cyclistes. Il fait froid, il neige ou il pleut, il y a du vent glacial, la mécanique est soumise à des épreuves terribles, il fait noir, on a trop chaud sous son gros manteau, etc, etc.

L’hiver, c’est le régime de la contingence. Il faut l’accepter, et se féliciter de réaliser des bons coups. L’un d’entre eux pourrait être de profiter d’un vélo électrique pour se déplacer.

De bonnes raisons de rouler en vélo électrique

 

 1- Le froid, le noir, le manque d’énergie, toutes les excuses sont bonnes pour laisser de côté son deux-roues. Le vélo électrique rend tout plus facile. La réduction de l’effort déployé pour se déplacer est une bénédiction en hiver. Le vent contraire et polaire, la slotche… tout paraît soudain moins contraignant. On peut se concentrer sur l’acceptation du froid et la luminothérapie !

2 – Les vélos électriques sont équipés pour l’hiver : garde-boue et lumières fixes sont fournis avec les Trek Verve +, les Trek Allant 7 + ou les Tern HSD. Question équipement à ajouter, une paire de pneus à clous, des mitaines de guidon et hop, vous avez tout pour être confortable et en confiance.

3 – Rouler en hiver fait suer ! Il n’est pas rare d’arriver, pardonnez-moi l’expression, «tout tremp’ en dedans» après s’être démené comme un beau diable le matin pour ne pas arriver en retard. Avec un vélo électrique, la probabilité que ça vous arrive se réduit à la portion congrue.

4 – Question sécurité, un moteur joue un rôle non négligeable. L’hiver nous confronte plus souvent au trafic. L’espace disponible sur les routes est réduit et la notion de partage devient primordiale. S’élancer rapidement dans le trafic et maintenir une vitesse plus élevée au milieu des autos est un bon moyen de relever son niveau de sécurité. Il est plus facile d’opter pour la «conduite défensive» en vélo électrique.

5 – Le vélo électrique, c’est l’autonomie ! Rien n’est trop loin avec un vélo électrique. Aucune destination n’est hors d’atteinte. Allez plus loin sans une once d’hésitation!

6 – D’autres raisons en vrac.

😴 Déneiger son vélo, c’est vraiment rapide en hiver. Tu dors plus longtemps !

⌛️ Lorsque tu pédales, tu n’attends pas le bus en te gelant les pieds pendant deux heures.

💗 Pendant que tu pédales, ton coeur pompe. C’est bon pour lui, pour ton moral et pour ta forme.

💰 Sur une année, se déplacer en vélo au quotidien est économique.

À savoir pour rouler à l’électrique en hiver

Quelques trucs à savoir lorsque l’on roule en vélo électrique en hiver.

– Assurez-vous que votre vélo fonctionne mécaniquement au mieux de sa capacité. Vitesses ajustés, gaines et câbles bien hermétiques, petits caches-poussières aux bons endroits, graisse et lubrifiants appliqués. Les freins sont évidemment à bien préparer et à bien surveiller. Appelez-nous pour prendre un rendez-vous pour une bonne préparation hivernale !

– Les batteries au lithium-ion sont super performantes, mais elles sont comme nous, elles n’aiment pas tant le froid. La réduction de l’autonomie d’une batterie par temps très froid peut atteindre 50%. C’est beaucoup. Pour la plupart des trajets cependant, ce sera suffisant pour se rendre à destination et la perte de performance s’accentue avec le temps passé dehors. Conclusion : sortez votre batterie uniquement avant de démarrer, puis rentrez votre batterie au bureau !

– Certains utilisent des petites couvertures de néoprène pour tempérer la batterie. Tout dépend de la distance à effectuer, mais ce que l’on peut dire, c’est que plus de protection, c’est toujours mieux.
Vous gagnerez à charger votre batterie une fois qu’elle sera à température ambiante, afin d’éviter les chocs thermiques trop importants puis à la conserver dans un endroit relativement frais et sec. Prenez garde également au socle de la batterie : si vous le pouvez, couvrez-le si votre vélo est à l’extérieur. FAHRER-Berlin-akku-cover-Bosch-AP-Rahmen-Schutz4-239-239-AKC-AP-R– Pour ce qui est du moteur, on vous recommande également l’utilisation d’une bavette sur votre garde-boue avant. Parce qu’elle protégera bien plus le moteur et le pédalier de votre vélo électrique, en plus de mieux protéger vos pieds. C’est vraiment un accessoire mésestimé, mais mécaniquement très pertinent.

Les pneumatiques sont primordiaux : choisissez des pneus à clous, avec une bonne protection anti-crevaison. Votre vélo électrique est plus lourd, il a besoin de pneus plus larges et avec une meilleure protection. Nous vous recommandons les pneus Schwalbe Marathon Winter Plus. Adaptez votre vitesse selon les conditions météorologiques et l’état de la chaussée.

Attention aux redoux ! Les variations de températures sont les moments les plus délicats à gérer. C’est souvent là que de l’eau s’insère un peu partout et ensuite gèle, pétrifiant vos vitesses, sclérosant vos freins. Si vous ne pouvez pas rentrer votre vélo dans un espace à l’abri des pluies d’hiver, ou des verglas, couvrez-le. Une bonne bâche pour ce faire est salutaire.

– Pour vos mains, employez les manchons de guidon. Ils changent la face de votre hiver et protègent les leviers de freins, de vitesses ou encore votre ordinateur Bosch le cas échéant.

– Si vous le pouvez, rincez votre vélo une fois ou deux durant l’hiver. Ça lui fera le plus grand bien pour le débarrasser du calcium très corrosif. Assurez-vous de lui laisser le temps de bien sécher après sa douche ! Notez que nous serons ouverts durant l’hiver (fermeture annuelle de Noël à la mi-janvier) : nous pourrons vous aider.

N’oubliez pas de bien lubrifier votre chaine ! C’est plus qu’important, même pour un vélo électrique !
-> Le saviez-vous ? Nous vendons de l’huile à chaine en vrac et des burettes  pour l’appliquer proprement.

Lire plus

-> Pneus à clous : pourquoi choisir les Schwalbe Marathon Winter (plus)
-> Froid aux mains en vélo ? La solution est dans le manchon !
-> Adoptez la conduite défensive

Tern GSD Gen 1 vs Gen 2 : différences

Le Tern GSD est un vélo cargo électrique, très polyvalent et particulièrement compact, qui permet de transporter matériel et passagers (2 enfants ou 1 adulte) en tout confort, sans occuper trop d’espace. Une nouvelle version améliorée s’amène en 2021. Devriez-vous profiter des aubaines sur le modèle de première génération ou investir dans un GSD plus récent ?

Qu’est-ce que le Tern GSD ?

Depuis 2018, ce bolide taïwanais a démontré toute l’étendue de ses capacités. Le pari de Tern ? Faire entrer un vélo cargo entier dans l’espace normalement occupé par un vélo de taille normale.

Pari tenu grâce aux plus petites roues (20 pouces), qui en font un vélo facile à enjamber et à manipuler. Le Tern GSD est également simple à entreposer, se tenant tout seul quand on le place à la verticale, grâce à des pieds intégrés et à un ingénieux guidon rabattable! Parfait pour les petits espaces !

Malgré son encombrement réduit, ce vélo conserve une excellente capacité de chargement, pouvant accueillir du matériel à l’avant et du matériel supplémentaire ou des passagers à l’arrière (2 enfants ou 1 adulte), pour une capacité totale de plus de 400 livres.

Équipé de la motorisation Bosch qui offre un des systèmes à assistance électrique les plus aboutis du marché, le GSD de première génération offre également plusieurs choix de batteries, un système d’éclairage électrique complet et une pléiade d’accessoires pratiques en option (béquille Atlas, repose-pieds et guidon pour passagers, sacoches, etc.).

Fait étonnant, Tern offre tout cela avec un cadre à taille unique convenant aux cyclistes de 1,50 m à 1,95 m (4’11’’ à 6’5’’). Des personnes de taille différente peuvent ainsi se partager le même vélo en tout confort.

Tern GSD _ Liberté ! Montréal

Lire plus à propos du Tern GSD

«Pourquoi choisir ce vélo cargo ?»

GSD Gen 2 : quelles nouveautés ?

Pour 2021, Tern propose une mise à jour de son vélo à succès. Le GSD 2021 est toujours aussi confortable avec des pneus robustes et résistants aux crevaisons. Toujours aussi sécuritaire avec ses puissants freins à disques hydrauliques Magura à 4 pistons ou son cadenas intégré à la roue.

Le Tern GSD 2021 est encore mieux adapté aux besoins des cyclistes utilitaires. Qu’est-ce qui le distingue de la version antérieure ?

Plus de confort

⁃ Une suspension avant sur toutes les versions.
⁃  Tige de selle à suspension «Cane Creek Thudbuster» (en option sur les versions «LX»).
⁃  Une géométrie améliorée qui s’adapte encore mieux aux différentes tailles de cyclistes (angle du tube de selle est plus ouvert, ce qui permet d’augmenter plus rapidement la distance «guidon-selle» et donc s’adapter mieux aux différentes tailles).
⁃  Un guidon plus élevé pour une position de conduite plus droite.

Tern GSD _ GEN 2

 Toujours aussi fiable, encore plus sûr

⁃ Cadre encore plus solide, ayant remporté haut la main les tests de la norme allemande EFBE Tri-Test.
⁃ Un moteur Bosch de la gamme « cargo line », spécialement conçue pour les vélos cargos.
⁃ Un garde-chaîne encore plus enveloppant.
⁃ Des jupettes protectrices pour empêcher les objets de se loger dans la roue arrière.
⁃ Une gamme de transmissions sans soucis (Shimano Deore, Nuvinci Enviolo, Rohloff E14) + courroie Gates Carbon Drive.
⁃ Éclairage puissant et incluant un feu arrière signalant votre freinage.

Plus de convivialité

La plateforme d’accessoires de Tern a été bonifiée sur la génération 2.

⁃ La béquille Atlas qui se retire au simple toucher d’un bouton lors du démarrage.
⁃ Des repose-pieds inclus d’emblée (extensions «Sidekick Wide Deck» disponibles en option).
⁃ Actualisation des barres de sécurité Clubhouse + (deux enfants dans deux sièges Thule Yepp Maxi Easyfit).
⁃ Un point d’attache intégré pour attacher facilement une remorque (Thule, Burley, etc.)
⁃ Sacoches imperméables Storm Box + capote imperméable Storm Shield.

– Cadenas de roues Abus inclus.

 

Lire plus :

-> Protéger les enfants des intempéries sur votre Tern GSD : présentation du «Clubhouse fort».

-> Tern GSD : un programme de transport de passagers sur mesure

-> Tern GSD : convoyer du matériel facilement en vélo

Alors : quel GSD choisirez-vous ?

Tableauai

 

 

Tern GSD, pourquoi choisir ce vélo cargo ?

Le Tern GSD est un vélo utilitaire, escamotable, électrique. Il s’inscrit dans notre offre de vélos cargos, c’est-à-dire qu’il aide, – dans leurs trajets quotidiens – des familles, des artistes, des travailleurs autonomes, des ouvriers de la construction, des entreprises.

Depuis son lancement en 2018, son succès ne se dément pas. Quelles en sont les raisons ? Pour quels types d’avantages de nombreuses familles le choisissent ? Pourquoi des Sherbrookois, des Granbyens, des Lavallois, des Longueuillois, des Montréalais le choisissent pour remplir le réfrigérateur ?

Nous pouvons expliquer ce succès par trois causes : 1) le Tern GSD est un «petit longtail» ; 2) il est très bien équipé mécaniquement et sa motorisation inspire la confiance ; 3) des programmes d’accessoires ingénieux personnalisent le vélo selon les besoins des utilisateurs.

Un vélo cargo compact

L’une des premières raisons qui amènent des gens à franchir le seuil de notre porte de boutique, c’est qu’ils décident en famille ou individuellement de se déplacer en vélo, plus souvent, plus loin. Ce choix nécessite un vélo fiable et sécuritaire, capable de supporter les charges de la vie quotidienne.

Sa géométrie le rend facile d’approche

Le Tern GSD est un vélo cargo longtail, c’est-à-dire que son cadre comprend un porte-bagages arrière intégré, soudé et souvent avec les mêmes diamètres de tubes que le reste du cadre. Il appartient à cette famille de vélos comme les Yuba, les Xtracycle, le Surly Big Dummy ou encore le Kona Ute. Ces vélos sont très populaires parce qu’ils sont faciles d’approche. En effet, leur comportement routier s’apparente à celui d’un vélo classique, demandant peu d’adaptation et se rangeant dans un garage ou une cour. Les individus et les familles se projettent facilement avec ces vélos-là dans leur quotidien.

Parmi les longtails, le Tern GSD est super intéressant parce qu’il est tout petit ou compact. Monté sur deux roues extra-solides de 20 », avec des gros pneus, son centre de gravité est ainsi très bas. En conséquence, il est stable et assez facile à manœuvrer. Il n’est pas long non plus : cela renforce l’impression que ce vélo ne prend pas de place et qu’il se prend en main aisément. 

Malgré ces grandes capacités de «cargo», le Tern GSD est court. Son empattement le situe assez proche d’un vélo «standard». Là encore, cela induit qu’il est plus «évident» à manœuvrer et plus commode à ranger. Ça lui permet encore d’être confortable pour des cyclistes allant de 4’11 » à 6’5 » (150-195cm).

Tern_GSD_longtail_pour_tous

Le Tern GSD est un excellent vélo utilitaire, qui se plie ! Chez Dumoulin Bicyclettes, on préfère dire qu’il est escamotable. Son guidon et sa tige de selle se baissent pour être ramenés au niveau du cadre. Il est aussi possible de le faire tenir à la verticale. Ceci achève de démontrer sa petite taille relative et d’imaginer facilement un coin où le ranger dans le cabanon ou dans le garage.

Tern GSD Vertical

Petit, mais costaud

Malgré sa petite taille, le Tern GSD demeure bel et bien un vélo utilitaire cargo. Une fois que vous avez la plateforme commune, on vous aide à le personnaliser selon vos besoins. Famille avec un ou deux enfants ? Beaucoup d’outils à transporter depuis la maison jusqu’aux chantiers ? L’épicerie à réaliser en rentrant d’une pratique de tennis ? Le GSD est là pour vous aider à laisser de côté la voiture et à embarquer sur un mode de transport actif, écologique et sain.

Pour en savoir plus sur l’ensemble des accessoires disponibles et leurs fonctions, vous pouvez consulter nos deux articles ci-dessous.

-> Tern GSD : un programme de transport de passagers sur mesure

-> Tern GSD : pour les charges lourdes ou volumineuses

Ce qu’il faut retenir, c’est que le Tern GSD est capable d’emporter jusqu’à 200 kilos ! Ceci inclut le cycliste, le vélo et sa charge. Un cycliste moyen doit peser autour de 70-85 kg, le vélo pèse entre 35 et 40 kilos selon les configurations et les accessoires dont il sera équipé. Ça laisse une marge très confortable pour tout le reste !

Le Tern GSD est ainsi un vélo cargo à part entière, facile d’accès et prêt à se transformer en tapis volant des pistes cyclables pour vous rendre aux parcs, aux jeux d’eaux, aux épiceries plus ou moins proches de chez vous !

Plus ou moins loin, facilement ? Parce que ce vélo cargo escamotable est électrique et mécaniquement fiable et sûr. Voyons voir ces points en détails.

Un vélo cargo électrique qui inspire confiance

Un vélo électrique va plus vite. Un vélo cargo pèse plus lourd. Vous ne voulez aucun compromis en matière de fiabilité de déplacements ni de sécurité. Le Tern GSD est équipé en conséquence. Du système de freinage jusqu’aux changements de vitesses, des pneumatiques à l’éclairage, le GSD ne lésine pas et ses composantes sont à la hauteur des attentes.

Une motorisation spécifique et adaptée

Les Tern GSD de 2e génération sont équipés de la dernière mouture du moteur Bosch Cargo Line. L’intégration des moteurs au pédalier est de plus en plus réussie, du côté de Tern, celle des batteries est elle-aussi plus que satisfaisante.

Le moteur Bosch Cargo line c’est plus de puissance à l’accélération et lorsque la cadence de pédalage est plus faible. C’est exactement là qu’un moteur prend tout son sens pour un vélo cargo : vous avez besoin de plus d’élan au démarrage afin d’accéder à une vitesse de croisière sécuritaire. Les 85Nm de couple et l’assistance de 400% en mode turbo vous procure l’assistance dont vous avez besoin.

TERN_GSD_BOSCH

La nouvelle génération de Bosch sera équipée de batteries 400Wh ou 500Wh au choix. Il nous fera plaisir de vous aider à choisir parmi les options qui vous conviendront le mieux et qui seront le plus adéquates à votre réalité.

Une mécanique fiable «bumper to bumper»

Cette petite blague n’est pas anodine. Ce vélo peut largement remplacer une deuxième voiture. Dans ce cas, il se doit d’être suffisamment fiable pour que vous ne soyez pas mal pris un matin avant d’aller à l’école ou au beau milieu des conduites d’activités de la fin de semaine. Les composantes choisies par Tern pour équiper le GSD répondent à ces demandes. Elles sont suffisamment adaptées pour être fiables et sécuritaires.

Par exemple, au niveau du freinage, les freins à disque hydrauliques Magura sont puissants en tout temps. Ils offrent une modulation très confortable : vous pouvez choisir de freiner plus ou moins puissamment, avec simplement deux ou trois doigts.

Les choix de transmissions sont sans équivoque : Shimano Deore Shadow 10 vitesses, Nuvinci Enviolo ou Rohloff 14 vitesses électronique. Sur ces deux dernières transmission, pas de chaine mais une courroie de kevlar Gates Carbon Drive. En gros, peu d’entretien et une durabilité extrême pour une composante essentielle au vélo.

-> Lire plus sur les freins hydrauliques : pourquoi c’est un bon choix

-> Transmission Gates Carbon Drive : quels avantages ?

Pour continuer dans la veine de la sécurité et du sans soucis, vous apprécierez grandement les phares avant et arrière du Tern GSD. Alimentés par la batterie, votre feu arrière signalera par exemple que vous freinez. Ce qu’il faut en retenir c’est que vous serez vus et que vous verrez : un essentiel sur la route pour garantir la sécurité.

Le garde-chaine complet, les jupes sur la roue arrière protègeront et vos pieds et ceux de vos enfants, en s’assurant qu’aucun orteil passe inopportunément dans les rayons de votre roue. Les pneus larges de Schwalbe disposent d’une excellente protection contre les crevaisons et d’une bande réfléchissante sur les flancs, augmentant là-aussi votre visibilité.

La béquille Atlas est forte et stable : vous pouvez charger votre vélo en toute quiétude, c’est fait pour ça ! Restez toujours alerte pour les enfants, mais vous ne devriez pas avoir de mauvaise surprise. Le mécanisme d’utilisation de la béquille a été simplifié pour que les personnes les plus petites puissent l’utiliser sans (trop) forcer.

Question confort, on soulignera que la fourche à suspension avant et la tige de selle Cane Creek Thudbuster viennent améliorer le comportement du vélo sur la route. Là-encore, l’équation confort/sécurité est bien résolue par le Tern GSD.

Des accessoires qui personnalisent votre vélo

La plateforme permettant de transporter des enfants est complète et confortable, les paniers avant, arrière, les sacoches proposées font également de ce vélo un super cargo.

Deux enfants peuvent embarquer sur un Tern GSD. À partir d’un an dans un siège Thule Yepp Maxi Easyfit, et plus tard sur les coussins Sidekick, entourés de barres de sécurité Clubhouse.

On peut penser que vous pourrez transporter vos enfants facilement jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de prendre leur envol par eux-mêmes. Si la première génération d’accessoires de Tern était déjà satisfaisante, elle a été améliorée et complétée récemment pour devenir tout à fait l’égal d’une compagnie comme Yuba.

-> Tern GSD : un programme de transport de passagers sur mesure

Concernant les grosses affaires et l’utilisation «service intense», on soulignera que le GSD peut être utilisé comme une mule ! Panier avant «Transporteur Rack», plateforme «Shortbed», pouvant accueillir des boites de plastique (format Européen), grosses sacoches, très grosses sacoches, énormes sacoches (!) pourront vous aider à transporter vos raquettes, votre poche de hockey, votre épicerie, vos outils, etc…

 -> Tern GSD : transporter du matériel en vélo

TErn GSD CARGO BIKE

Conclusion

Le Tern GSD est un vélo cargo de petite taille, parfait pour remplacer une deuxième voiture et pour rouler sur les pistes cyclables autour de chez vous. Il saura se montrer convaincant, et finira, nous en sommes certains, par devenir un réflexe. Autour d’une mécanique fiable, d’une motorisation de référence et d’accessoires qui personnalisent votre vélo, le Tern GSD est un vélo de choix pour solutionner vos défis de déplacements quotidiens.

Tern GSD : un programme de transport de passagers sur mesure

Compact, agile et sécuritaire, le Tern GSD est pensé pour les déplacements quotidiens en famille. La robustesse de son cadre et de ses roues, la fiabilité de ses composantes mécaniques et la motorisation électrique Bosch Cargo Line transforment ce vélo cargo en véhicule ! Oubliez la deuxième auto, vous pouvez simplement sortir votre Tern GSD du garage, attacher vos enfants, et en route sur le tapis volant !

Dans cet article, nous exposerons les différentes combinaisons possibles et quelques scénarios impliquant des familles. Nous parlerons des accessoires comme les barres de sécurité, les coussins ou encore le choix des sièges enfant. Vous pourrez ainsi constater que les accessoires vous permettent de personnaliser votre vélo en fonction des besoins de votre famille, et que vous pourrez modifier les combinaisons, pour évoluer avec la croissance de vos enfants.

[Article en cours d’écriture, revenez !]

Tern GSD _ GEN 2

Tern GSD Gen 2Tern-clubhouse-fortgsd-g2-accessory-lifestyle3GSD-G2-carriesthefamilyGSD-G2-easytomanageGSD-G2-testing

Présentation du Electra Vale Go !

Dans cet article, nous allons évoquer un tout nouveau vélo à assistance électrique : le Electra Vale Go 9d EQ ! Au-delà de son superbe aspect et de ses équipements de grande qualité, c’est un vélo électrique qui vous donnera confiance et qui vous permettra de vous déplacer sur des distances très importantes grâce à la capacité de sa batterie.

Voyons cela plus en détails.

 

Electra Vale Go ! 9D EQ, pour quoi faire ?

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir troquer les embouteillages pour un mode de déplacements plus actif et plus efficace. Bravo ! Le vélo électrique est un outil majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air, et il est encore plus fort que l’auto électrique : il n’est pas arrêté par la congestion ! Le Electra Vale Go offre une solution de plus dans cette perspective.

La distance à parcourir décourage cependant beaucoup de franchir le pas, le confort du vélo, les efforts qui font suer, les montées qui désespèrent font également partie des raisons qui amènent à choisir la voiture plutôt qu’autre chose. Le Electra Vale Go se donne toutes les chances de démontrer que c’est faisable et facile, agréable et surtout… plaisant !

Quels contrats le Vale Go peut-il remplir ?

Le Electra Vale Go est parfait pour :

– Déplacements quotidiens pour se rendre au travail, ou partir de la maison et rejoindre une station de métro, une gare ferroviaire, surtout si le trajet implique plus de 20 kilomètres.

– Remise en confiance et reprise du goût pour le vélo. Parfois, il suffit d’un peu de stabilité, de beaucoup de confort et d’une petite assistance électrique pour que la foi reprenne.

– Excursions de fin de semaine sans soucis par rapport à l’autonomie.

– Randonnées plus longues sur des terrains accidentés.

 

Comment le Vale Go ! 9d EQ remplit-il ces missions ?

 

Élégant et coloré, jovial et enthousiasmant, le Electra Vale Go ! n’en demeure pas moins un travailleur consciencieux. Grâce à des équipements «premium», à une motorisation à la fine pointe et à sa géométrie ingénieuse, le Vale Go ! va permettre de rouler en toute confiance et dans le plus grand confort.

1) Une assistance électrique discrète, mais bien puissante !

La première chose que l’on remarque en observant ce vélo, c’est qu’on ne s’aperçoit pas vraiment qu’il est électrique. On se doute bien qu’il a un «je-ne-sais-quoi» de particulier parce qu’il n’a pas l’allure d’un vélo classique. Le moteur «Bosch Active Line Plus» est silencieux et puissant (50 Nm de couple et 250W) et il fourmille de technologies les plus récentes pour capter le rythme de pédalage, la force imprimée sur les pédales ou encore les changements de vitesses afin de transmettre une assistance souple et conséquente, lorsque vous en avez besoin et selon vos besoins.

La batterie est parfaitement «intégrée dans le cadre», ce qui ravit l’oeil des esthètes. Dotée d’une capacité de 500Wh, elle se recharge complètement en 4 heures et demie. En termes de kilomètres, on peut penser pouvoir bénéficier d’une assistance pendant au minimum quarante kilomètres. Et ce sera sûrement bien plus ! Vous pourrez sélectionner parmi quatre niveaux d’aide : «éco», «tour», «sport» et «turbo». En mode turbo, Bosch annonce une assistance électrique de 270% ! Concrètement, cela signifie que vous vous sentirez pousser des ailes à chaque lumière ou après chaque arrêt !

Bien que située dans le cadre, la batterie est solidement attachée et ne risque pas de tomber. Elle est de ce fait un peu plus difficile à insérer (disons pour être francs que ça vous prendra quelques essais avant de bien saisir le mécanisme), mais elle est très simple à retirer pour chargement. Vous pourrez également choisir de la recharger sans l’ôter du vélo puisqu’une prise est située sur le cadre même du Electra Vale Go.

Les nouveaux moteurs Bosch sont plus compacts qu’auparavant, ils offrent néanmoins un niveau de performances qui les placent encore et toujours au sommet de la hiérarchie mondiale.

2) Contrôle et pédalage naturel

Si la puissance ou l’autonomie sont des critères importants pour un vélo électrique, la facilité d’utilisation, la souplesse de l’assistance ou encore la fiabilité à moyen et long termes sont également primordiaux. Bosch, là encore, se distingue de la concurrence.

Vous trouverez le Vale Go ! équipé de l’écran de contrôle «Kiox». En couleur, capable d’être connecté à votre téléphone intelligent (ou tout autre appareil) via bluetooth, il est très lisible et facile à comprendre. Vous pourrez y lire des informations pertinentes comme votre vitesse, l’heure, la distance parcourue, l’autonomie restante, etc… Tout cela coloré selon le mode d’assistance choisi ! En effet, les signaux seront rouges en mode «Turbo», mauve en mode «Sport», vert en mode «Sport» et bleu en mode «éco». Pas pire !

Gadget ? Oui et non : l’écran de contrôle Kiox fait surtout passer le VAE dans une dimension plus actuelle, avec une multitude d’options super intéressantes (données cardiaques, parcours et kilométrage restant sur le parcours, option de verrouillage de l’assistance, etc…). Il faut surtout insister sur le fait que de base, il est simple d’utilisation et qu’à l’instar d’un ordinateur classique, si vous souhaitez aller plus loin, vous aurez des potentiels intéressants !

Cet écran est relié à un levier qui permet de contrôler le système électrique du bout des doigts, en toute sécurité et sans lever les mains du guidon. Pas pire pantoute !

Vous pourrez profiter pleinement de l’aide électrique sans pour autant vous sentir emporté par le moteur. Si l’élan donné est convaincant, vous ne vous sentez pas «aspiré» par une vitesse soudaine : tout se fait à votre rythme et selon une impression de pédalage quasi naturelle. À vous le contrôle et la confiance dans vos moyens et dans ceux de votre vélo!

3) Une géométrie confortable, des équipements fonctionnels.

Qui veut voyager loin ménage sa monture. C’est bien connu. Quid du passager ? Le Electra Vale Go est un vélo électrique entièrement tourné vers le confort, sans pour autant paraitre comme un canapé ambulant. Son allure est dynamique et enjouée, ses accessoires et ses caractéristiques techniques sont bien choisies et pertinentes.

L’idée du vélo électrique est de faire du vélo avec un moindre effort. Il ne s’agit pas de paresse, bien au contraire. Comme l’indique par exemple Guenièvre, l’idée est d’être en vélo et pas en voiture. On parle de déplacements au quotidien, pas d’une remise en forme, d’un sport intensif ou d’une course poursuite. Cependant, attention ! un vélo électrique ne veut pas dire pas d’effort du tout ou pas d’effets positifs sur la santé : vous pouvez décider du niveau d’assistance, vous pouvez décider de forcer plus, vous êtes à l’extérieur, vous respirez, vos joues se rosissent, vos jambes tournent. En soi, c’est déjà une bonne chose.

 

Lire ce témoignage sur les bienfaits du vélo électrique

 

Vous connaissez peut-être déjà la géométrie «Flat foot». Le concept est simple : le pédalier se situe en avant du tube de selle et vous permet d’être dans une position de pédalage optimale tout en étant plus bas sur le vélo. Résultat, vous n’êtes jamais sur la pointe des pieds, inconfortable et chambranlant.

Autre conséquence, vous roulez en position «dos droit», avec une belle vision autour de vous, excellente pour les déplacements urbains.

La selle est large et confortable, les poignées sont raffinées et leur texture est agréable au toucher. La tige de selle est suspendue ce qui augmente encore l’impression de confort et adoucit les chocs de la chaussée (si rares!).

Le plaisir de rouler est aussi dans les détails : côté Vale Go, c’est très excitant ! La transmission est simple (9 vitesses contrôlées par un levier et un dérailleur arrière fiables), les freins sont puissants et confortables (freins à disques hydrauliques), les pneus sont larges et assurent une excellente suspension «naturelle» : ça va bien, ça avance dans le vent ou contre le vent et la mécanique est à la hauteur des attentes.

Du côté des équipements,

– on s’assure d’un vélo super fonctionnel et sécuritaire grâce aux phares avant et arrière, alimentés par la batterie, toujours présents (ce qui vous ôte d’un souci), toujours prêts à bien vous situer sur la route et à éclairer votre chemin ;
– une paire de garde-boue vous évite d’avoir le dos éclaboussé et vous garde propre ;
un porte-bagages permet de libérer votre dos : vous pouvez facilement installer une sacoche ;
– Une béquille solide facilite la vie… tout simplement !

Détail que nous apprécions particulièrement, il est possible d’installer un cadenas de roue Abus. C’est le cadenas «4 flashers» que vous adorerez lorsque vous vous arrêterez quelques minutes pour une petite course, une petite crème glacée ou que vous prendrez un traversier pour visiter l’île Saint-Bernard !

 

Essayez-le, louez-le !

 

Venez vous rendre compte par vous-même des grands avantages et du confort fantastique du Electra Vale Go ! Vous verrez instantanément en ce vélo un moyen de transport exquis, convaincant et fait pour donner envie de rouler.

Prochainement, vous pourrez également le louer pour une fin de semaine. N’hésitez pas à vous renseigner sur ce service offert à partir du 1er avril.

Le Electra Vale Go est un vélo polyvalent, confortable et esthétiquement formidable. Ne vous laissez pas berner par le cadre bas, il n’y a pas moins «genré» que ce vélo. Tout au contraire, il sera facile de l’enjamber et de parcourir les plus vastes espaces urbains ou autres ! Rendez-vous à Oka, Sainte-Catherine, à Saint-Jovite ou dans les cantons de l’Est. On se revoit sur la route !

Des questions ? N’hésitez pas à visionner notre vidéo Youtube et à poser vos questions en commentaires. Vous pouvez bien entendu nous contacter par téléphone ou par courriel ou nous visiter en magasin.

Electra_vale-go!
Mais où est la batterie ?

Electra_Vale-Go-9d-EQ
Phare avant puissant.
Electra_vale-Go!
Feu arrière, garde-boue, porte-bagages, béquille, pneus larges confos.

À propos du vélo électrique Trek Verve plus

Le Trek Verve Plus est un vélo hybride électrique confortable et fonctionnel. C’est un excellent choix pour les cyclistes du quotidien comme pour ceux qui veulent plutôt se promener et s’organiser des randonnées de fin de semaine. Doté du moteur électrique Bosch, placé au pédalier, la distribution du poids est optimale. Bosch est incontestablement le leader mondial en matière de vélos à assistance électrique. Les utilisateurs du «Verve Plus» bénéficient d’un système fiable, facile d’approche et d’utilisation, intuitif, et très performant.

 

Faisons plus intimement connaissance avec ce vélo

 

Composantes mécaniques et détails des pièces

 

Le Trek Verve Plus offre un cadre en aluminium «Alpha Gold» de Trek. C’est leur alliage «haut de gamme» dans la catégorie hybride. À la fois résistant et léger, il est hydroformé. Notez que l’acheminement des câbles et gaines jusqu’au dérailleur et feu arrière se fait à l’intérieur du cadre, ce qui ajoute une plus-value au niveau de la finition du vélo. La géométrie du cadre est pensée pour satisfaire également à des exigences de confort et de performances urbaines. On parle ici d’une géométrie d’hybride assez classique.

Le confort du cycliste sera grandement amélioré grâce à la potence ajustable. Cette dernière permet d’adopter la position de conduite qui convient le mieux à votre état d’esprit, à votre morphologie et à vos besoins. Il ne s’agit pas d’une potence ajustable sans outil, alors il vaut consulter nos conseillers pour la positionner au mieux, non pas une fois pour toutes, mais pour un moment au moins.

Cette potence est «à la page» : sa prise de guidon a un diamètre de 31,8mm, ce qui correspond au standard le plus courant désormais et qui permet d’installer des guidons à la fois robustes et légers, en carbone ou en aluminium. Intéressant à savoir dans une perspective de personnalisation.

 

Trek-verve_plus_détails
Une potence ajustable pour adopter la position qui vous convient le mieux.

 

Pour bénéficier d’un freinage puissant, à la modulation enchanteresse, en toute circonstance, les Trek Verve Plus sont équipés de freins à disques hydrauliques Shimano MT-200. Fiables et durables, vous adorerez la sensation ressentie lorsque vous presserez les leviers.

Lire plus à propos des freins à disques hydrauliques et de leurs avantages

Avec un vélo électrique, il est important de bénéficier d’une excellente transmission : vous avez besoin de braquets différents, car le supplément de puissance vous amène à modifier très rapidement votre vitesse. Il faut que votre pédalage reste fluide et votre cadence adaptée. Ainsi, le Trek Verve Plus est monté avec une transmission 9 vitesses, actionnée par un levier et un dérailleur Shimano Alivio. Fiable, assez précis, peu difficile à entretenir et commune, éprouvée, vous pouvez avoir confiance en cette combinaison.

Il est important ici de préciser qu’un vélo électrique use plus rapidement certaines pièces (plaquettes de frein, chaine, pneus). Il ne faut pas y voir autre chose qu’une conséquence directe d’un poids plus important (pneus s’usant plus), d’une utilisation plus intense (tensions sur la chaine), et de la vitesse moyenne plus élevée en générale que sur un vélo sans assistance (usure des freins).

À part cela ? La selle est assez large et correspond à la position théorique du cycliste. Ne vous en inquiétez pas non, une selle, ça se change très rapidement et facilement ! La tige de selle offre une suspension, ce qui augmente encore un peu plus le confort. Les pneus sont larges (700×45) et avec une protection anti-crevaison renforcée. Là-encore, l’objectif est d’améliorer le confort du passager et la fiabilité de ce moyen de transport.

 

Motorisation Bosch

 

Le système d’assistance électrique Bosch vous offre un supplément de puissance, tout en silence et en douceur. Le Trek Verve Plus est monté avec la série «Bosch Active Line» qui propose une motorisation de 250 Watts. Il vous assistera jusqu’à la limite de vitesse autorisée par la loi, c’est-à-dire, 32 km/h. Le couple est de 40 Nm, soit assez pour pouvoir «décoller» avec confiance aux feux rouges et traverser les intersections en toute confiance.

La batterie est la «Bosch Powerpack 400», d’une capacité de 400Wh, fixée à l’intérieure du cadre pour une intégration réussie et surtout une facilité d’utilisation. Ainsi, vous pouvez la verrouiller sur son support, mais surtout la glisser hors du socle très facilement. Cela aide beaucoup au quotidien, lorsqu’il faut l’ôter afin de la recharger.

En parlant de recharge, cette batterie prend environ 3,5 heures pour être rechargée à pleine capacité et une heure et demie pour une recharge à 50%. Juste le temps de faire un petit arrêt au restaurant et de repartir !

Les batteries de Bosch ont des cellules au lithium-ion de grande qualité. Elles permettent au manufacturier de garantir un minimum de 500 cycles de charge et assure aux clients une excellente durabilité.

Le contrôleur Purion est simple d’approche, facile à «prendre en main» et offre des informations pertinentes, comme par exemple l’autonomie restante, la vitesse instantanée, la durée du trajet effectué, le niveau d’assistance proposé.

Une fois apprises, il est facile de se servir des commandes «spéciales» allumant les lumières du vélo, ou encore enclenchant l’«assistance au pas».

 

Trek_Verve_Plus_Purion_Bosch
Contrôleur à écran Purion de Bosch : lisible, facile, discret.

 

 

Accessoires

 

La liste des accessoires qui équipent les Trek Verve Plus est plutôt bien fournie. Ces vélos viennent en effet avec deux feux de position, très efficaces de jour comme de nuit, et qui offrent une sécurité supplémentaire pour le cycliste. Les lumières se contrôlent facilement depuis l’écran «Purion». Le vélo vient avec des garde-boue pleine longueur ainsi qu’une béquille solide et pratique, bien installée sur la base arrière du vélo. Les poignées du guidon sont ergonomiques et agréables au toucher. Notez que la potence est compatible avec le support pour accessoire «Blend’R» de Trek. Ceci permet d’installer facilement un support à téléphone intelligent, ou encore une lumière avant supplémentaire pour les longues soirées d’hiver.

 

Trek Verve Plus : pour qui ?

 

Choisissez le Trek Verve Plus si vous voulez prendre plus de plaisir à vélo et vous savez que le supplément de puissance d’un VAE vous aidera à découvrir des parcours nouveaux et plus longs. Le confort est important pour vous, et vous voulez un vélo qui soit efficace, polyvalent et fiable sur la durée, bénéficiant de technologies éprouvées et fiables, de pièces et de composantes performantes mais peu difficiles à entretenir.

Vous souhaitez utiliser un «super hybride» pour vous rendre au travail efficacement, sans trop d’efforts, et pourtant en n’étant plus bloqué dans le trafic.

 

Trek_verve-Plus_

 

 

En résumé

 

Pourquoi vous allez l’aimer

•Le Verve+ amplifie votre puissance afin que vous puissiez profiter davantage des meilleurs aspects du déplacement à vélo (efficacité, air, activité).

•Le moteur central Bosch Active Line de 250 watts est capable de vous aider à maintenir une vitesse de croisière plus élevée et plus facilement.

 •Excellent rapport qualité/prix. Équipements et motorisation à la hauteur des attentes.

•Ce vélo vous permet de sortir plus souvent et vous aide à profiter au maximum de vos trajets quotidiens.

VervePlusMens_17470_A_Alt9

VervePlusMens_17470_A_Alt8

VervePlusMens_17470_A_Alt7

VervePlusMens_17470_A_Alt5

VervePlusMens_17470_A_Alt4

VervePlusMens_17470_A_Alt1

Mon penchant pour les vélos électriques

Allison_Greenlee_SilliconVALLEYbikeCoaltion copie

Allison Greenlee est une militante de la Coalition Vélo de la Silicon Valley (SVBC ci-dessous). Elle a écrit un texte simple et marquant témoignant de son expérience avec les vélos électriques. Elle qui méprisait quelque peu cette catégorie de vélos, s’est rendue compte de leur potentiel magistral, à savoir, faire tomber une à une les mauvaises excuses et remplacer la voiture par le vélo. Une excellente opportunité de vivre plus sainement et plus écologiquement.

Elle nous a gentiment autorisé à publier, traduire et diffuser son texte. Le voici.

 

* * * * *

 

Original version in English

 

* * * * *

 

Je souhaite ici avouer publiquement mes anciens préjugés à propos des vélos électriques. J’ai souvent questionné la place des soi-disant «vélos» électriques parmi le monde cycliste… je suis en voie de guérison, une ancienne sceptique. Voilà, je l’avoue et je me repens.

J’adore les vélos. J’adore regarder des vélos, en posséder, les entretenir, les dessiner… vous voyez le topo. Aussi loin que je me souvienne, j’ai fait du vélo. Enfant, j’étais motivée par la liberté et le plaisir que ça me procurait. Adulte, je roule à vélo pour mon loisir, afin d’apaiser mon esprit, pour des raisons écologistes et parce que ça me permet de faire plusieurs choses en même temps, comme par exemple me maintenir en forme tout en me rendant au travail. Ah la fierté de se pointer au travail avec ce lustre de sueur et ces quadriceps découpés au couteau !

 

Ça en fait des «mauvaises excuses», qui malheureusement emportent la décision régulièrement.

 

Cependant, est-ce que je me déplace tout le temps en vélo ? Aussi souvent que je le pourrais ? Aussi souvent que je le devrais ? La réponse est non. Certains matins, la paresse l’emporte. D’autres fois, j’ai trop de -littéralement- valises, ou encore, je dois me rendre à tel ou tel endroit après le travail. Et enfin, il y a des jours où je suis fatiguée à 17h et m’activer pendant une heure ne me tente tout simplement pas. Ça en fait une somme de «mauvaises excuses», qui malheureusement emportent la décision régulièrement.

 

Notre objectif à la coalition SVBC est de sortir plus d’arrière-trains hors des habitacles automobiles et de les installer sur des selles de vélo. Je crois en cette mission et je travaille fort chaque jour afin de convaincre plus de gens à utiliser des modes de déplacements sains. Facile alors de vous imaginer mes cas de conscience issus de mes contradictions lorsque je décide de conduire pour me rendre au travail.

M’engager à laisser de côté la voiture et utiliser plus le vélo pour ce faire est un défi que je comprends et vis pleinement. Certains jours je n’ai tout simplement pas l’énergie pour pédaler un déplacement de 50 kilomètres. Compréhensible, non ?

 

Pédaler avec assistance n’est pas une tricherie. C’est plutôt brillant, en fait.

 

J’ai essayé un vélo électrique pour la première fois à Seattle, sur un vélo en partage. Sans attente et plongeant dans l’inconnu, j’ai poussé sur les pédales et ai immédiatement ressenti cet élan initial au démarrage. Je dois vous l’avouer, ça m’a enivré ! Ce fut une balade rapide et une manière plaisante de découvrir la ville. Lors de mes déplacements suivants à Denver et NY, je me suis surprise à chercher ces vélos électriques parmi la flotte de Bixi. Monter et descendre en «roue-libre», presque sans effort le pont de Brooklyn fut enthousiasmant. Je crois que c’est là que tout a changé dans ma vision du vélo électrique.

 

Bien que je possède et chérisse déjà quelques autres vélos, j’ai commencé à considérer l’achat d’un vélo électrique. Je devais encore faire face à quelques objections mentales – mes propres opinons naives sur le sujet – qui pouvaient se traduire comme suit : «un vélo, ça avance grâce aux mollets» ; «non mais quel est le rapport entre un vélo électrique et un vélo ? aucun. » ; «c’est de la triche». Je me rends compte alors que j’écris ces lignes à quel point ces opinions sont teintées d’ingénuité. Tricher ? Par rapport à quoi ? Le navettage quotidien n’est pas une course. Et à moins que vous ne soyez un pro, faire du vélo n’est pas faire la course ! Pédaler avec assistance n’est pas une tricherie. C’est plutôt brillant en fait.

 

 

Lire aussi le témoignage de Guenièvre : « »Pépère » ? Non, si je n’étais pas en vélo [électrique], je serais en voiture»

 

 

Vous voyez où je veux en venir. Je suis désormais la fière propriétaire d’un vélo électrique et j’adore ça. J’ai fait beaucoup de recherches et d’essais avant de trouver le meilleur VAE pour mes besoins. Il est polyvalent. Il est compact et puissant, capable de beaucoup. J’ai voulu quelque chose qui puisse porter mes valises. J’ai souhaité un petit coup de pouce pour «remorquer» Elaeann notre mascotte canine de 90 livres…

Découvrez le choix d’Allison

J’ai fait la grande première la semaine dernière et laissez-moi vous dire que ça change le cours de l’existence !

 

J’ai fait la grande première la semaine dernière et laissez-moi vous dire que ça change le cours de l’existence ! C’est un plaisir et cette satanée côte dans le dernier kilomètre avant d’arriver à la maison ? Sans suer… Ok, un petit peu, mais plutôt une sueur bénie, emplie de fierté !

 

 

Pour conclure, je me suis rendue compte que mon orgueil n’avait pas lieu d’être : se déplacer au quotidien à vélo ne doit pas être un sport. Je ne suis pas moins cycliste à cause de mon assistance électrique. J’ai remis en cause mes préjugés et aujourd’hui, je remets en cause mes excuses !

Les vélos électriques changent les règles du jeu et je suis impatiente de voir de plus en plus de gens remettre en cause leurs mauvaises excuses.

 

 

Lire d’autres témoignages :

 

«Chronique d’un essai de vélo électrique»

«0-32 km/h en un coup de pédale»

Découvrir notre offre de vélos électriques

 

Tern GSD - velo électrique

 

= = = = = = = = = =

 

Acknowledging My (E)Bias about E-Bikes

 

I want to publicly acknowledge my former bias about e-bikes. I am a recovering judger, a non-believer, and I even questioned the legitimacy of e-bikes amongst ‘real’ bikes. There, I’ve said it and I’m sorry.

I love bicycles. I love looking at bicycles, owning bicycles, working on bicycles, drawing bicycles – you get the picture. And, I’ve ridden bicycles for as long as I remember. As a kid, my motives were driven by freedom and fun. As an adult, I ride for recreation, peace of mind, environmental reasons and it allows me to multitask – I get a work out in while commuting to and from work. Oh, the pride of showing up at work with that sweaty glow and firmer quads!

 

But, do I bike commute everyday or as often as I could? No. Some mornings I’m lazy. Some days I have more baggage (literally). Some days I have errands after work. And, some days I’m tired at five o’clock and I don’t want to work out for an hour. This adds up to a whole lot of convenient excuses and sadly, convenience often wins.

 

Our goal at SVBC is to get more butts out of cars and onto bikes. I firmly believe in our mission and work hard everyday to encourage more people to use healthy transportation. Imagine the internal friction I have when I drive to work! Committing to ditch the car and use the bicycle more often is a challenge I can relate to. Some days I just don’t have the energy to commit to a 25 mile bike commute – am I right?!

I first rode an e-bike in Seattle when I hopped on a bike share pedal assist. Not knowing what to expect, I pushed on the crank and felt that initial little boost. I gotta admit, the boost made me a bit giddy, it was a zippy ride and a fun way to explore a city. My next trips took me to Denver and New York where I found myself actually looking for a pedal assist amongst their shared fleets. Cruising almost effortlessly up and over the Brooklyn Bridge was gleeful. I’ll consider this my tipping point.

 

Despite already owning several beloved bikes, I began considering adding an e-bike to my own fleet. But, here’s what I was up against – my own naive opinions about e-bikes which looked like this: ‘bikes are for riding – by human generated power’. ‘what’s the point of an e-bike, it’s not really biking’. ‘it’s kind of cheating, isn’t it?’ I cringe as I write this because my thoughts look super ignorant in writing. Hahaha – cheating what?! Commuting isn’t a race. And, unless you’re racing, riding a bike isn’t a race. Riding an e-bike is not cheating. It’s quite brilliant, actually.

 

You know where this is going. I am now the proud owner of an e-bike and I love it. I did a lot of research and test riding before I committed to the purchase and I now own the best e-bike for my needs and wants. It’s versatile. It’s compact. It’s tidy but mighty. I sought something that would allow me to haul my baggage. I wanted a little assistance while towing our 90 pound office dog, Eleanor, to work in her trailer. I had my inaugural commute last week and let me tell you, this is a game changer. It’s a pleasure to ride. And that bloody hill in the last mile just before arriving home? No sweat. Ok, there is sweat, but it’s a blissful sweat.

 

Check Allison’s choice here

In summary, I realized it was my ego getting in the way – bike commuting does not have to be an endurance sport. I am no less a bicyclist because of my e-boost. I challenged my bias and now I will challenge my excuses. E-bikes are a game changer and I look forward to seeing more and more people embrace the opportunity to challenge their own excuses.

Découvrez l’histoire de Benno Bikes

Benno, c’est d’abord le prénom d’un homme : Benno Baenziger. Bien connu de son père et de sa mère, mais pas seulement ! Allemand installé à San Diego, c’est sa compagnie qui le rend «réputé» dans le monde du vélo : il est en effet le co-fondateur de la marque Electra. En 2010, il quitte la compagnie suite au rachat par Trek. 

Le design est dans sa peau. Il a encore des projets en tête à proposer aux cyclistes. Fort de ses nouveaux moyens, il décide de créer Benno Bikes. Son ambition ? Simplifiez la vie : mettre des gens sur des vélos. Encore et toujours plus. L’inspiration vient du quotidien. Il entend en effet partager son mode de vie cycliste. Pour Benno, le vélo n’est pas une histoire de vitesse ni de kilomètres, c’est plutôt une manière créative et efficace d’explorer son environnement immédiat. Se déplacer avec plaisir, avec confiance, confortablement, efficacement, c’est notre mot d’ordre chez Dumoulin Bicyclettes. Benno semble être un apôtre de notre évangélisation.

Il était donc naturel pour nous de commander ses vélos et de vous les proposer.

Benno

Benno lève les objections

 

L’ergonomie est importante pour un designer. Le style, l’esthétique également. Ce qui est important, c’est de produire des vélos qui amènent les sourires. Comment ?

En proposant des beaux vélos, confortables et simplement bien faits, bien pensés. Mais pas seulement !  Côté pratique, ça dit quoi un vélo ? il se peut que vous ayez à transporter des affaires volumineuses, votre enfant, une caisse de bières pour la fête de votre meilleure amie. Dans ces cas-là… la voiture semble pour beaucoup la solution.

Benno dit non ! Et Dumoulin acquiesce.

C’est trop loin ? Non ! Avec un Boost E, vous pouvez descendre l’avenue du Parc pour visiter votre famille et la remonter ensuite.

C’est trop lourd ? Non ! Avec votre Ejoy, vous pouvez transporter quantités de choses impressionnantes et même… un enfant et 25kg de stock.

Il ne fait pas beau, je vais prendre l’auto. Non ! La pluie n’est rien si l’on est bien équipé. Le vent de face vous fait rire avec une assistance électrique. Le froid vous stimule et lorsque vous voyez les autres gens arrêtés, tout congestionnés au feu rouge, vous riez.

Et caetera.

Les objections tombent devant la puissance du vélo électrique. Et lorsque celui-ci est aussi capable que votre coffre d’auto…

Benno Bikes - Front Tray

Générer du plaisir, c’est motivant

 

Lorsque vous vous déplacez rapidement, que vous dépassez les autos coincées dans le trafic, que vous êtes confortable, confiant dans vos capacités et dans la mécanique de votre véhicule, votre mobilité devient plaisante.

Oui avoir un beau vélo est un plaisir. Il est certain que chaque matin, si vous vous dites que vous embarquez sur le plus beau véhicule du monde, vous allez être motivé à pédaler.

Oui un vélo confortable est un plaisir. Pas mal aux fesses, pas mal aux bras, pas mal aux mains. Les routes sont déjà en assez mauvais état, n’en rajoutons pas.

Oui un vélo fiable est un plaisir. Lorsque vous avez confiance dans la mécanique de votre véhicule, vous envisagez les choses avec un autre regard. Des freins qui fonctionnent tout le temps, jour après jour, une transmission qui fait son oeuvre… ça rassure.

Benno produit des vélos qui rassemblent ces caractéristiques.

Découvrez-les immédiatement et n’hésitez pas à nous contacter pour des essais.

Lire plus

 

> Benno Boost E. Vélo électrique extraordinaire.

> Subvention vélo électrique : Laval nous montre l’exemple

Pourquoi Dumoulin Bicyclettes vend des vélos électriques ?

Embouteillages ? de quel millésime parlez-vous ?

Subvention vélo électrique : Laval nous montre l’exemple

La municipalité de Laval a annoncé au mois d’avril un programme de subvention à l’achat d’un vélo électrique. BRAVO ! La ville de Laval montre l’exemple de ce que l’action politique doit pouvoir générer : des incitatifs clairs et encourageants à rouler à vélo.

 

Se déplacer en vélo, c’est plus que jamais faisable !

 

Le vélo électrique est un moyen formidable de se déplacer à vélo, sans émettre de gaz à effets de serre, en réduisant considérablement son empreinte écologique. Nous en sommes convaincus depuis longtemps, le vélo est le véhicule du futur.

Qu’il soit électrique ou non, c’est le moyen de transport urbain qui répond positivement aux défis de notre temps. L’assistance électrique, ça rend le vélo encore plus facile d’accès. Pour tous, les contraintes sont diminués. Se déplacer à vélo est aussi simple que d’enfoncer une clé dans le contact d’une automobile ou d’un scooter.

 

Subvention vélo électrique : conditions d’admissibilité

 

Pour qui ?

Les conditions sont simples à remplir :

être résident Lavallois

acheter un vélo à assistance électrique neuf et admissible entre le 20 avril et le 31 décembre 2018

soumettre à la ville sa demande de subvention avant le 31 janvier 2019

Dépêchez-vous ! Seulement 100 dossiers vont être acceptés dans un premier temps. Le programme a été validé pour le mois de juin.

> Retrouvez toutes les conditions officielles sur la page de la municipalité en cliquant ici.

Nous vous aiderons à remplir votre dossier de demande de subvention.

 

Conformité du vélo électrique


Le vélo neuf choisi doit :

• posséder un guidon et des pédales (!)

• rouler sur 3 roues maximum

• pouvoir être propulsé par l’effort musculaire (sans assistance)

• ne pas être équipé d’une batterie au plomb

• être équipé d’un mécanisme de marche-arrêt pour activer ou désactiver le moteur

• ne doit pas recevoir d’assistance électrique avant d’avoir atteint 3 km/h

• doit porter une étiquette qui précise qu’il s’agit d’un VAE

• avoir un ou plusieurs moteurs électriques aux caractéristiques suivantes :

Puissance nominale totale ne dépasse 500W ;

s’il est enclenché par le pédalage, l’assistance doit couper dès que cesse le pédalage ;

s’il possède un accélérateur, l’assistance doit couper dès que les freins sont actionnés ;

l’assistance cesse à 32 km/h, conformément à la loi canadienne.

 

Tous nos vélos répondent à ces critères !

 

Choisissez parmi notre gamme de vélos électriques celui qui convient le mieux à vos besoins.
Il nous fera plaisir de vous faire les faire essayer, de vous conseiller au mieux et de vous aider avec notre service après-vente. Nous vendons des vélos que nous savons réparer et entretenir.

Subvention Laval vélo électrique

Nous sommes situés au niveau du marché Jean Talon, près de la Métropolitaine, tout proche d’une station de métro. Nous avons un stationnement. Nous vous attendons !

 

Lire plus à propos des vélos électriques

 

> Oubliez les embouteillages !

> Récit d’un essai de vélo électrique

> Dumoulin Bicyclettes et les vélos électriques : tout naturellement !

Cobi, c’est brillant !

Cobi, c’est un système de contrôle de vélo électrique, mais pas seulement, c’est aussi un support à téléphones intelligents extraordinaire. Sérieusement, c’est tout ce que vous attendez de la technologie actuelle !

 

Voyez tout, tout le temps

Données de route : vitesse, distance, autonomie, direction, température ressentie, l’écran principal est enthousiasmant et regorge de données plus utiles les unes que les autres et en temps réel !

Par exemple, il vous donne la météo pour les prochaines minutes et les prochaines heures, grâce à l’application intégrée Accuweather.

Demandez les directions à la jolie voix et naviguez sereinement vers vos destinations ! Attention, ça marche pour vrai, incluant les pistes cyclables !

Enfin, vous pouvez recevoir des appels téléphoniques et voir les messages textes… mais ça, on vous met en garde, prenez le temps de vous arrêter ! C’est toujours mieux pour vous et pour tout le monde !

 

 

Cobi-bike-systeme
Écran principal : de nombreuses données en temps réel !

 

Naviguez ! Découvrez !

Tels les coureurs de bois, partez à l’aventure dans toutes les villes du monde ! Plus près de chez vous, allez à vos rendez-vous facilement, sans perdre de temps dans le trafic ni vous perdre en chemin ! Compilez vos favoris et laissez-vous guider !

Cobi-bike-systeme.navigation

 

Le contrôleur au bout des doigts, ça le fait !

Pour garder le contrôle de votre route, observer votre situation par rapport à la destination, contrôler le volume de la musique embarquée (pas dans les oreilles svp), le mieux, c’est de ne pas ôter les mains du guidon ! Le contrôleur vous permet de faire tout cela en toute sécurité ! Oubliez votre écran tactile pendant le déplacement : c’est dangereux. Grâce au contrôleur, c’est bien plus intelligent et facile de rester concentré sur l’essentiel, i.e. la route !

Exemple, sur votre iPhone 7, vous avez des bons haut-parleurs, hé bien vous pouvez sélectionner White Keys de Chilly Gonzales, le haut-parleur intégré rend l’expérience à vélo poétique !

Évidemment, lorsque vous avez un vélo électrique, vous contrôlez votre assistance, passez du mode 1 au mode turbo pour décoller plus vite que le Vespa qui est à vos côtés.

 

Cobi-bike systeme
Le contrôleur, c’est aussi votre sonnette !

 

Contrôlez les lumières, laissez faire les senseurs !

Cobi vous permet de contrôler les lumières en un glissement de doigt. C’est simple et intuitif. Les capteurs de luminosité peuvent aussi vous décharger de cette responsabilité : lorsqu’il fera plus sombre, votre éclairage s’activera. Enfin, la lumière arrière est sensible à la décélération. Oui, oui, c’est un indicateur de freinage ! Utile utile ! Mais pas seulement ! La lumière arrière sert d’indicateur pour vos tournants… Oui, oui… des clignotants !

Sur le iZip ProTour, la lumière avant se sert de la batterie du vélo pour se recharger. La lumière arrière est rechargeable grâce à une prise mini-USB. Appareillez-là au contrôleur et elle vous servira de clignotant, de signal de freinage.

 

Cobi-ambisense-lights
Feu de circulation Ambisense : clignotant et signal de freinage.

 

Cobi-bike-lumière
Lumière avant à capteur de luminosité. Techno !

 

Verrouillage et sécurité, recharge de la batterie de téléphone

L’intelligence, ce n’est pas que pour les téléphones. Le système est sécurisé une fois que vous l’avez appareillé à votre téléphone. De plus, le haut-parleur intégré se transforme en alarme dissuasive en cas de mouvements suspects. Verrouillez votre vélo avec un bon cadenas, couplez-le à ce système Cobi et ne pensez plus à rien d’autre qu’à votre rencontre avec votre client le plus important !

Enfin, vous sur le iZip Protour, vous pouvez choisir de recharger votre téléphone en roulant. La batterie de votre vélo électrique permettra en effet cette recharge. Sinon, avec un moyeu à dynamo, il sera aussi possible de recharger votre téléphone.

 

Où se procurer le brillant Cobi ?

Pour l’instant, le système Cobi ne vient qu’avec le iZip Protour. Nous travaillons à pouvoir vous offrir ce produit prochainement.

Intéressé ?  Si nous avons des commandes fermes, il nous sera encore plus facile de convaincre le distributeur de nous en fournir !

Par Facebook, Twitter ou Instagram, courriel [email protected] ou par téléphone 514-272-5834, signalez-nous votre intérêt !

iZip? Vélos électriques enthousiasmants !

iZip, c’est nouveau chez Dumoulin Bicyclettes. Marque peu reconnue au Québec, nous sommes pourtant certains que vous y trouverez votre compte. Nous allons travailler fort pour vous convaincre !

Le mot d’ordre ? Des vélos électriques performants, bien équipés, à des prix concurrentiels.

Ça donne quoi ?

 

Le Path + : vélo électrique de choix

 

Avec le Path +, découvrez un rapport qualité-prix ultra intéressant. Vous aurez un vélo avec freins à disque hydrauliques, potence ajustable (pour un confort personnalisé), position droite, béquille, garde-boue ET système Shimano E-Step.

electric_bike_izip_path_w_flat.jpg_1491007128
iZip Path +, version cadre bas, facile à enjamber

Puissance du moteur : 250W. Batterie lithium-ion de 36V et 11,6 Amh. Cadre aluminium, 9 vitesses en Shimano Acera. Garde-chaine intégré.

= 80 kilomètres d’autonomie.

Combien de kilomètres parcourez-vous par semaine ?

2899$

Découvrir le iZip Path +  dans ses deux versions (classique et cadre bas)

iZip - Vélo électrique

 

Le Dash

 

Le Dash est le vélo électrique que nous attendions : rapide, fiable, confortable, puissant, bien intégré. Avec le Dash, c’est simple, vous n’avez pas de mur. L’assistance est continue. Vous pédalez, vous êtes bien, vous profitez de la suspension avant pour augmenter le confort de votre déplacement. C’est véritablement notre ARME DE DÉPLACEMENTS RAPIDES ! À vous de vous l’approprier !

Vélo électrique iZip Dash
Tout du vélo de ville idéal… L’iZip Dash est notre coup de coeur de l’année.

Puissance du moteur Currie Electro-Drive : 350W. Batterie Lithium-ion de 48V, 8,7 Am/h. Vitesse maximale (hors route) 45km/h. Autonomie 26 à 56 km.

 

Béquille, garde-boue, porte-bagage. Lumières avant et arrière. Sram X7 10 vitesses. Freins à disque hydrauliques.

3099,99 $

 

Le Protour

 

Voici un vélo résolument de son temps. Du présent et du futur même. Pas qu’il est immensément gadget et que vous volerez sur des «pneus à sustentation magnétique». Vous avez un téléphone intelligent depuis longtemps ? Pour vous, tablette, écran tactile, application, Internet, connectivité, données ne sont pas des mots étrangers à votre vocabulaire. Mieux, vous êtes complètement plongé dans l’ère du temps ? Voici le Protour. Un vélo électrique parfaitement intégré, et intégralement actuel. Vous contrôlez le vélo grâce à l’application Cobi et votre téléphone cellulaire. Météo, navigation, alarme, odomètre et contrôleur… tout y est. C’est complet et couplé avec les 500W du moteur TranzX, vous ne sentirez plus aucune limite. . Hé, bravo l’industrie du cycle! Bienvenue en l’an 2017 !

Profitez d’une puissance exceptionnelle pour dépasser le trafic, prendre un temps d’avance sur tous vos rendez-vous et tout simplement profiter de la liberté du vélo à une toute autre échelle !

 

Vous êtes attirés par les vélos Moustache ? Le Supercommuter de Trek ? Venez essayer le Protour… C’est surexcitant !

iZip vélo électrique - Protour
Intégration, puissance, contrôle intelligent : l’association de Cobi et du ProTour en font tout ce que vous attendez d’un vélo électrique. ENTHOUSIASMANT !

 

Puissance du moteur TransX : 500W ! Batterie Li-ion de 48V pour 8,7 Amh. Vitesse maximale (hors route) de 45 km/h. Jusqu’à 55 km d’autonomie.

iZip-Protour-Cobi

Béquille, garde-boue, porte-bagage.

Sram X7 10 vitesses. Freins à disque hydrauliques. Intégration de la batterie dans le cadre.

Lumières avant et arrière (Ambisense = feu de signalisation de freinage, clignotants pour l’arrière, détection de la luminosité ambiante pour l’avant). Système de contrôle Cobi (avec votre cellulaire). Cadenas de roue arrière. Alarme intégrée.

3999,99$ 

 

À lire > Système de contrôle Cobi : qu’est-ce que c’est ?

 

Le Sumo

 

Un fatbike électrique ? Pourquoi chez Dumoulin Bicyclettes ? Parce qu’il est écoeurant ! Parce qu’il est équipé du système de propulsion électrique Bosch, l’un des meilleurs sur le marché. Parce que le Fatbike est en demande et met plus de monde sur des vélos, même en ville, ce qui est dans notre mission d’entreprise. Parce qu’il est un moyen de déplacement 4 saisons pour de plus en plus de personnes à Montréal… Hé ! Pourquoi devrions-nous «snober» le fatbike ?

Le Sumo vous permet d’aller partout, confortablement bien sûr, mais surtout le fatbike vous donne de la confiance. Couplé à l’assistance électrique Bosch, ça devient un joujou parfait pour tout à chacun.

Découvrez le plaisir du Fatbike électrique partout autour de chez vous, c’est là-aussi très enthousiasmant !

Vélo électrique Izip E3 Sumo
Sumo : fatbike équipé de Bosch. Une association explosive et un joujou pour toutes situations !

3999,99$ 

Oubliez les embouteillages !

En ce mardi 6 septembre, le journal 24H emboitait le pas de beaucoup de médias : «Les embouteillages sont insupportables», «la circulation est impossible à Montréal», «les cônes oranges sont une nouvelle espèce de plantes urbaines».

Coincés dans les embouteillages, les Montréalais ?

Vous économiserez du temps, de l’argent et surtout, votre humeur n’en sera que plus belle. Ah ! oui, au fait, les bienfaits sur la santé sont nombreux : outre le petit exercice, il est de plus en plus reconnu que la routine automobiliste est mortifère à long terme (stress, manque d’exercice, dépression). Voici nos propositions pour résoudre vos problèmes de congestion !

Le vélo pliant : notre option «multimodale»

Vous habitez loin de votre lieu de travail ? Vous avez des autoroutes en travers du chemin ? Vous avez peur du vol de vélo ? Vous avez un petit appartement ? Vous vous déplacez souvent en dehors de la ville ?

Pour toutes ces situations et pour bien d’autres encore, notre solution c’est le vélo pliant !

Un Brompton par exemple, vous offre une flexibilité de déplacement hors du commun. Prenez le vélo pour vous rendre à la gare. Pliez-le sur le quai, utilisez votre sac pour sortir les documents qui vous permettront de préparer votre journée. Vous êtes décontracté, vous maitrisez votre temps. Votre confiance explose, votre productivité et votre santé au travail en font de même. La cerise sur le gâteau ? Ce vélo est d’une qualité incroyable, et se personnalise selon vos besoins.

> Configurez votre Brompton ou > Choisissez parmi notre sélection en magasin

> Comment choisir son sac Brompton ?

Brompton n’est pas la seule marque que nous vous offrons. Nous vendons des vélos Dahon et Tern depuis des années. Ces vélos ont aussi fait leurs preuves. Vous pouvez trouver des vélos d’une excellente qualité à partir de 569 $. Voici une occasion d’essayer le vélo pliable et de l’intégrer dans votre mode de vie. Plus que jamais, nous sommes les spécialistes du vélo pliant et seuls capables de vous offrir un aussi grand choix pour cette superbe alternative.

Voyez ici les témoignages de plusieurs cyclistes utilisateurs au quotidien de vélos pliants.

Des vélos de ville pour tous !

On vous parlait dans un article précédent des vélos adaptés à la pratique urbaine. Pour remplacer son auto, on a besoin de fiabilité, de simplicité et de confort. Nos vélos de ville rassemblent ces critères. Ce sont des accessoires de vie : comprenez qu’ils vous permettent de vous déplacer tous les matins, sans que vous n’y pensiez trop. Pas besoin de se faire mal en roulant à vélo : l’important est de se déplacer librement, sans se faire coincer. Roulez au travail en étant habillé pour la vie,  revenez chargé des courses pour le dîner, utilisez votre vélo en toute quiétude : c’est ça le programme avec un Simcoe, un Electra Loft ou bien encore les Trek urbains. 

 

> Voyez ici les témoignages de cyclistes urbains 

Convertissez-vous à l’électrique !

Chez Dumoulin Bicyclettes, nous ne croyons pas que le vélo électrique soit réservé aux personnes âgées. Bien sûr, le vélo électrique permet à tous de conserver la liberté de mouvement et de continuer à pratiquer un exercice sain, mais pas seulement. Le vélo électrique, c’est un moyen de garder le feu sacré, matin après matin et de toujours compter sur le même temps de déplacement. L’assistance électrique vous aide à maintenir un rythme soutenu sans trop d’effort. Vous arrivez frais et dispo au travail, content d’avoir senti l’air du temps, ravi d’avoir pris la place de votre collègue pour le café du matin, et ce, malgré les 8 kilomètres dans les jambes. Longueuil, Laval, l’Est de l’île, l’Ouest de l’île : vous n’êtes jamais trop loin pour vous et votre vélo électrique.

Venez les essayer, on discutera des options possibles : BionX, Shimano Steps, Bosch ? Nous avons ce qu’il vous faut.

Les conduites en famille ? On y a pensé aussi !

Lorsque la famille s’agrandit, le réflexe est d’agrandir la capacité de charge de son auto. C’est bien compréhensible pour bien des points. Sortir de la ville et profiter des merveilles qu’offrent le Québec, ça ne se fait pas facilement sans auto. Cependant, pour le quotidien, nous avons des choses à vous proposer, qui vous feront mettre de côté votre √µß (VUS)!

Que ce soit en triporteur ou sur deux roues, nous avons les vélos qui conviennent à ceux qui veulent continuer à vivre en vélo le plus souvent possible. Nous sommes les seuls dépositaires du triporteur le plus célèbre du monde : le Nihola. C’est simple, le Nihola, c’est un «pick up à pédales». Il n’y a plus de limite : les courses, les enfants, les packs de bières et bien plus encore rentrent sans broncher dans le «coffre» de votre vélo. Vous êtes libre de vous déplacer en toute sécurité en famille.

Pour concevoir l’alternative, on peut aussi se pencher sur l’option Yuba. Un vélo cargo très proche d’un vélo conventionnel en termes de conduite et d’entreposage. Vous pouvez transporter en toute sécurité vos enfants, du stock pour eux ou pour la famille et ne quasiment rien changer à votre mode de vie cycliste. Ah ! si vous vendez votre bazou pour acheter un Yuba par exemple, c’est une autre histoire qui commence pour vous !

Enfin, les Babboe sont aussi très populaires et sont une option à considérer sérieusement pour quiconque veut expérimenter le mode de vie «famille à vélo». Ils sont très abordables pour des vélos cargo et ont eux-aussi cette capacité de se rendre indispensables au quotidien !

> Témoignage de Lucie, Mathieu, Etienne et Raphaëlle

> Paroles d’utilisateurs de Yuba Mundo et Boda Boda

 

Convaincus ? Laissez votre auto au garage et venez nous rencontrer. Nous avons encore beaucoup d’autres choses à vous montrer ! Nous faisons essayer les vélos, nous vous écoutons et vous conseillons en fonction de vos besoins, nous vous proposons de la location pour certains modèles et surtout, nous vous encouragerons de tout notre coeur et avec toutes nos convictions pour que vous puissiez avancer dans la ville. Oubliez le surplace et rejoignez le mouvement !

 

Convertir son vélo à l’électrique : BionX

Cet article est toujours très intéressant à lire, cependant, soyez avisés que BIONX a fait faillite et qu’en conséquence, nous ne sommes plus en mesure de vous fournir de nouvelles pièces (batteries, contrôleurs, ensemble de conversion). Nous travaillons à vous trouver une alternative viable et fiable. Merci de votre compréhension.

La motorisation électrique de votre vélo vous tente ? Prenez le temps d’examiner la solution BionX. Ces systèmes permettent de convertir n’importe quel vélo ou presque en un engin électrique.

Vous souhaitez vous rendre à la job en vélo mais la distance vous préoccupe ? Vous aimeriez vous débarrasser du trafic au quotidien mais la remontée du boulevard de la côte interminable vous rebute ? Vous avez besoin d’assistance pour retrouver la confiance dans le vélo et vous permettre des promenades plaisantes ? Considérez les systèmes électriques et plus particulièrement le kit BionX. Cette installation pourra vous permettre de faire bien plus que vous ne l’imaginiez avec votre vélo !

 

BionX, qu’est-ce que c’est ? D’où ça vient ?

 

BionX est une marque canadienne. Depuis plusieurs décennies, l’entreprise travaille à convertir des vélos ordinaires en vélos électriques. C’est une référence sur le marché du vélo à assistance électrique (VAE), en Amérique du Nord et en Europe. Concrètement, BionX vous propose un système complet à installer sur n’importe quel vélo. Nous sommes devenus des détaillants BionX parce que nous avons confiance dans cette solution, parce qu’elle est idéale pour les vélos cargo, pour les vélos pliables ou encore pour «booster» votre déplacement quotidien sur votre vélo actuel. Le système est aujourd’hui à maturité et nous sommes certains que vous aurez toutes les raisons de garder le sourire à chaque fois que vous pédalerez.

 

// BionX, c’est un moteur-roue

Situé dans la roue arrière, le moteur puise son énergie dans une batterie de 48V. Il existe différentes configurations qui proposent des puissances variées. Par exemple, le P350 DX développe une puissance nominale de 350W. Il puise son énergie dans la batterie 48V et 8,8 Ah. Ceci vous permet de viser une autonomie de près de 100 kilomètres ! Nous installons le kit au complet, en changeant tout simplement votre roue arrière par la roue-moteur. Vous aurez alors un vélo électrifié, silencieux et sans vibration. Vous pourrez jouir de cette nouvelle force en toute quiétude et sans ressentir de déséquilibre.

 BionX-Velo-electrique

 

// BionX, c’est une assistance proportionnée et proportionnelle

Oui, le vélo électrique permet aux personnes plus âgées de continuer à faire du vélo. Mais pas seulement ! Le moteur-roue de Bionx vous assure une assistance proportionnelle. Le moteur développe 4 niveaux d’assistance. Vous pouvez ainsi continuer à appuyer sur les pédales, faire votre «sport» et avoir la sensation de rouler à vélo : vous n’êtes pas sur une mobylette ou sur un scooter. Vous restez un cycliste et vous vous dépensez aussi.

L’assistance BionX est douce et continue. Vous ressentez de l’aide quand sa compte, par exemple pour démarrer après une lumière, ou pour passer cette petite côte qui peut faire mal aux jambes. Le moteur vous aide en fonction de la force que vous appliquez sur les pédales (le moteur va capter cela via la transmission) et aussi en fonction de la vitesse. Ainsi, lorsque vous augmentez votre vitesse, l’assistance se fait moins ressentir. Vous maintenez cependant votre rythme en fournissant moins d’effort. Le moteur-roue vous pousse, mais sans a-coups désagréables : c’est une assistance de classe mondiale !

 

// BionX, c’est une batterie performante et durable

Les batteries fonctionnent au Lithium Ion (Li-ion). Elles fournissent l’énergie nécessaire au moteur durant de nombreux kilomètres. Les batteries BionX ont au minimum 6,6 Ah d’intensité. C’est ce chiffre-là qui donne plus ou moins d’autonomie. Par exemple, le BionX P350RL dispose d’une batterie de 6,6Ah et vous offrira une assistance pendant un maximum de 80 kilomètres. Combien de kilomètres faites-vous par semaine ? Calculez cela et nous vous aiderons à trouver le meilleur système pour vous.

La batterie donne aussi du «jus» à votre moteur. C’est aussi elle qui va permettre au moteur de développer de plus grandes puissances. Les batteries au Li-ion n’ont pas d’effet de mémoire : ce qui signifie qu’elles vont avoir une plus grande durée de vie. C’est un standard aujourd’hui, et BionX propose une garantie de deux années + une optionnelle sur leurs batterie. Rassurant non ?

Bionx_velo-electrique

 

// BionX, c’est simple

La console de contrôle des systèmes BionX est très simple d’utilisation. Un bouton marche/arrêt, un écran facile à lire, des boutons + et – pour choisir votre niveau d’assistance…Vous pourrez y lire les informations clés : votre vitesse, votre kilométrage, l’autonomie restante et bien entendu, le niveau d’assistance actuel du moteur. Que demander de plus ?

 

À l’utilisation, ça ressemble à quoi ?

 

Comme Madeleine nous l’avait écrit ici un vélo équipé du système BionX, c’est agréable. C’est un coup de pouce pour les matins plus difficiles, lorsque le vent est de face. C’est aussi une manière de se déplacer écologiquement plutôt que de prendre son auto pour se rendre directement… dans les bouchons et peut-être arriver au travail à l’heure ! 

Les moteurs BionX sont stables, vous proposent de l’assistance en continue, de manière proportionnée. Il en résulte une confiance dans ses capacités, une envie de rouler et finalement de faire comme tous les autres cyclistes, de sourire en pédalant. Le système sait se faire oublier: il est silencieux, sans vibration. L’autonomie proposée est largement suffisante pour la plupart de vos promenades et de vos déplacements. Si jamais vous avez besoin de recharger votre batterie, vous pouvez le faire au bureau, en toute simplicité. La batterie se retire facilement de son socle, de même que la console.  Aussi, vous pouvez barrer votre vélo dehors. Il ressemblera à n’importe quel autre vélo. 

BionX, c’est tout sauf du patentage. Vous avez déjà vu des vélos électriques conduits par votre voisin Alphonse qui a «trafiqué» cela dans son garage ? Il en est bien fier et il en a raison. Laissez-nous vous dire que vous avez toutes les raisons de nous faire confiance et de ne pas choisir n’importe quel système électrique. Nous avons de l’expérience dans ce domaine : certaines compagnies annoncent des performances fantastiques, certains produits se vendent deux fois moins chers sur des sites non garantis, certaines «inventions» vous promettent l’autonomie d’une Tesla… Non, nous avons mis du temps avant de choisir nos produits, et nous les avons bien étudié pour garantir à nos clients la meilleure expérience.

La recharge complète prend environ 6h. Une nuit, une journée de travail et hop ! Vous êtes à nouveau prêts à rouler !

Il ne reste plus qu’à venir nous voir en magasin et d’essayer un de nos vélos converti à l’électrique. Vous y trouverez une réelle différence et surtout, un plaisir incroyable qui ne manqueront pas de vous convaincre !

 

Vous trouverez également ici nos engagements et pourquoi nous croyons en ce mode de transport.

 

Chronique d’un essai de vélo électrique BionX

Madeleine_BionX-2Nous avons prêté un Trek 7.4 FX équipé d’un système BionX P350 DX à Madeleine, enseignante au préscolaire depuis plus de vingt ans. Elle nous a écrit une chronique de cet essai de vélo électrique, nouveauté pour elle. Madeleine habite à 35 minutes à pied de l’école. Elle marche le plus souvent possible ou lors des beaux jours, prend son vélo. Voici son récit.

 

«Bonjour. Je suis Madeleine et j’enseigne au préscolaire dans Saint-Laurent. J’habite à environ 35 minutes à pied de l’école et j’essaie de faire mes déplacements le plus souvent possible en marchant ou en pédalant. Cela dit,  en début ou en fin de saison, la grisaille, le froid, les possibilités de pluie me rebutent. Dumoulin m’a proposé cet essai et j’ai sauté sur l’occasion. Une manière pour moi de bien démarrer et de bien lancer ma saison !

 

| – La solution BionX ? C’est proche de ce que j’ai toujours connu ! – |

 

Lundi matin, direction boulot. Je suis pressée d’enfourcher ce Trek 7.4. Un vélo hybride proche de ce que j’ai toujours possédé pour mon quotidien. Efficace, léger, avec une position «sportive». Immédiatement, la douceur et la rapidité de l’assistance électrique m’ont aidé. Ça allait vite, je n’étais pas essoufflée le moins du monde. Il faisait beau, le plaisir était là et… j’allais définitivement arriver en avance au travail !

Rendue à l’école, je mets pied à terre : moins de 20 minutes de trajet ! Pour un matin frisquet, qui m’aurait normalement fait hésiter à pédaler, je me félicite. La journée commence et se déroule sans surprise. Certains collègues remarquent ma mine radieuse et m’en font compliment.

 

| – Petits détours et surprises – |

 

Le soir venu, je retrouve mon bolide pour rentrer à la maison. Le trajet du retour est tout aussi agréable, j’en profite même pour faire des détours. J’ai quand même une belle surprise : le cardio travaille. C’est une remise en forme tout en douceur après mon «hibernation». En arrivant au bercail, je branche la batterie, et le tour est joué ! Demain, je pourrai profiter de ma monture pour me rendre au boulot.

Je cherche à déménager. Rien de tel que des petites promenades en moyen de transport écolo pour humer l’air d’un potentiel futur quartier, pour ressentir les pulsations autour de soi et se pénétrer de l’humeur des gens. L’assistance électrique se révèle précieuse pour les démarrages : après un arrêt ou à un feu de circulation, j’éprouve un sentiment de protection et de sécurité. Comme je repars plus vite et que j’atteins plus rapidement une vitesse de mobilité plus conforme aux automobilistes, je sens que je fais plus partie du flot de circulation. Le partage de la chaussée se fait plus naturellement.

Lorsque j’en ai l’envie, je me fais une petite séance un peu plus intense : je diminue l’assistance et fais davantage d’efforts. L’aide procurée par le moteur reste présente et me donne de la confiance sur tous les faux-plats. 

Ma semaine se déroule sans accroc. La fin de semaine arrive. J’en profite pour me balader pour de vrai. 50 kilomètres plus tard, c’est déjà dimanche soir.

Il est temps de faire le bilan.

 

| – Le bilan de mon essai de vélo électrique – |

 

Le vélo électrique, c’est simple à utiliser. C’est très agréable. C’est un coup de pouce pour les matins plus difficiles, le vent de face, les côtes qui se transforment en côtelettes ! On ne pollue pas, c’est vraiment plaisant voire même rigolo. Ce qui m’a plu le plus, c’est que quelqu’un qui veut se donner à fond le pourra et dépensera de l’énergie. Tout comme celui ou celle qui voudra ne pas transpirer une goutte le pourra aussi : l’assistance dépend de l’approche du cycliste selon ses déplacements, ses moments. Grâce à quelques pressions sur le contrôleur, vous pourrez tantôt être un cycliste avide, tantôt un cycliste du dimanche.»

 

Madeleine Poisson

 

 

Madeleine_BIONX