Comment s’habiller l’hiver à vélo

Partagez :

Évidemment, habillement est bien personnel et varie en fonction de la température. Nous allons regarder le principe général, de la tête aux pieds.

Tête

Deux options de disponibles. Je pars comme principe qu’on porte un casque; l’hiver, le contraire est quand même risqué!

nutcaseCasque d’été : Si vous voulez conserver le casque que vous utilisez en été, c’est possible. S’il est moyennement ventilé, style casque Nutcase ou casque de skateboard, le mieux est de couvrir les trous au devant du casque. Cela réduit le vent qui arriverait sur votre tête. On garde les autres trous libérés, ils feront évacuer l’humidité. Si vous casque est plus ventilé, il y a deux choix. Il existe des couvres casques qui couperont le vent pour rester au chaud. Sinon, il y a des tuques coupe-vent. J’ai par contre un doute sur l’efficacité d’une telle méthode à -20C avec des rafales à 40km/h!

Sous le casque, on met dans les conditions normales une tuque assez mince. Lors de condition extrême, on peut utiliser une cagoule qui protègera davantage les oreilles. Pour que la tuque entre dans le casque, on peut soit faire un ajustement du casque, soit changer les coussinets pour des plus minces. Nous en avons en stock.

Attention par contre, bien qu’on perde une bonne partie de la chaleur au niveau de la tête, on risque d’accumuler trop d’humidité si on met quelque chose de trop étanche (ex : casque sans aucune ventilation).

La deuxième option est d’utiliser un casque de vélo d’hiver, scientifiquement appelé « casque de ski ». Il existe en effet des casques de vélo conçu pour l’hiver mais il n’y a aucune différence avec certains casques de ski. Très efficaces, ces casques sont en plus équipés d’une attache à l’arrière pour les lunettes de ski souvent utilisées en vélo l’hiver. Les lunettes de ski protègent les yeux quand il neige et gardent au chaud.

Corps

Pour ceux qui pratiquent le ski de fond, vous pouvez arrêter de lire, utilisez la même chose ! En effet, on veut un vêtement qui garde au chaud, mais comme on fait une activité physique, il ne faut pas qu’il garde trop l’humidité.

En gros:

1- Une première couche assez mince qui évacue (ex. laine de mérinos mince, polartec mince).

2- Une couche pour garder la chaleur (ex. polartec moyen ou épais, selon la température)

3- Un manteau respirant. Une coquille souple « softshell » est toute désignée. Selon le modèle, cette coquille sera plus ou moins chaude et évacuera davantage l’humidité qu’un manteau en Gore-Tex. Bien que le Gore-Tex soit relativement perméable à l’humidité, il est moyennement performant lors d’activités intenses. Si vous avez moindrement chaud, vous risquez d’être mouillé sous lui, et donc, d’avoir froid par la suite.

Jambes

Même logique que pour le haut du corps. Par contre, certains pourront privilégier des pantalons imperméables à cause de la slush au détriment de la respirabilité. En effet, les jambes ont tendance à moins dégager de chaleur que le reste du corps.

Mains

Des gants moyennement chauds qui respirent feront le travail pour des conditions chaude ou moyenne. Nous sommes plusieurs au magasin à avoir dans gants avec du néoprène, qui gardent un minimum au chaud même lorsque mouillés. Pour des conditions plus froides (disons sous -10C), des gants de ski alpin très isolés seront parfaits. On privilégie les gants pour la dextérité lors des changements de vitesses et du freinage mais selon votre vélo (sans vitesses et à frein rétropédalage), des mitaines pourront peut-être faire le travail.

Pieds

Des bottes d’hiver couvrant la cheville sont parfaites. Si vous avez des guêtres (souvent utilisés en raquette pour éviter que la neige n’aille dans vos bottes), ça peut être une bonne idée! Ils garderont vos chevilles au chaud. Les couvres-bottes Neos sont bien, mais testez-les avant d’en acheter si possible. Ils sont assez larges et pourraient frotter lors du pédalage dépendant de la position de vos pieds. Il y a aussi sur le marché des couvres-chaussures qui permettent de rester au chaud et au sec. Utiles mais souvent faits pour… des chaussures ! Donc, peuvent être trop petits, à vérifier !

Et vous, faites-vous quelques choses de différents ? Avez-vous développé des trucs au fil de la pratique?

Partagez :