Dahon_Logo_

Histoire de Dahon

L’histoire de Dahon commence en 1975. À l’époque, le Dr. David Hon, le fondateur de la compagnie, était employé par la société Hughes Aircraft en Californie, où il travaillait sur un projet gouvernemental classé secret. Considéré comme une autorité en matière de technologie de laser à solide, le Dr. Hon a contribué à l’avancement de cette technologie en enregistrant une série de brevets aux ÉU (Patent 4,344,042, Patent 4,178,561, Patent 4,019,159 et Patent 4,010,397). Ces avancées technologiques furent mises en application sur des navettes spatiales de la NASA, des systèmes de guidage de missiles et des canons antiaériens guidés par laser. Malgré ses nombreuses réalisations, le Dr. Hon s’est finalement senti à l’étroit chez Hughes Aircraft, principalement parce que ses efforts étaient investis dans la conception de machines de guerre plutôt que dans l’amélioration de la condition sociale dans son ensemble. C’est à ce moment qu’est survenu la crise pétrolière de 1975, et qu’a commencé à germer l’idée de Dahon.

Un jour, alors qu’il attendait dans une interminable file de voitures pour acheter de l’essence, et ce, pour la troisième semaine consécutive, le Dr. Hon a été frappé par l’envergure de la dépendance du monde moderne au pétrole, une ressource non renouvelable qui sera probablement épuisée du vivant de ses petits enfants.

En cherchant des solutions à ce problème de dépendance, le Dr. Hon a renoué avec le moyen de transport qu’il privilégiait lorsqu’il était au collège : la bicyclette. Entièrement écologique et, il faut le dire, assez abordable pour que tout le monde y ait accès, le vélo apparut au Dr. Hon comme une excellente solution. Cependant, le vélo tel qu’il existait à cette époque n’était pas sans défauts. Si le vélo était idéal pour de courts trajets, on ne pouvait en dire autant pour les longs déplacements, comme ceux que doivent faire les personnes qui habitent à plus de 30 km de leur lieu de travail. Le vélo devait être amélioré et transformé pour devenir plus fonctionnel. Il fallait trouver le moyen de l’intégrer facilement aux autres moyens de transport durables, comme le train ou le métro. La solution du Dr. Hon : le vélo pliant ! Ensuite vint la partie difficile, soit de faire passer l’idée à la réalité. Au cours des sept années suivantes, les soirs et les week-ends, le Dr. Hon a construit plusieurs douzaines de prototypes dans son garage. Son but était de perfectionner un vélo pliant qui serait aussi performant qu’un vélo normal et pourrait se plier rapidement et de façon compacte.

Finalement, en 1982, le Dr. Hon lançait le tout premier vélo pliant Dahon. Ce premier modèle reçu un accueil universellement favorable. Ce premier vélo pliant Dahon fut primé à maintes reprises dans le cadre de diverses compétitions de design de par le monde. Plein d’optimisme, le Dr. Hon rendit visite aux principaux manufacturiers de vélos dans l’espoir de trouver une compagnie qui accepterait soit de contracter une licence de mise en marché pour son invention, soit de construire le vélo pour lui. Sans grande surprise, aucune grande compagnie ne s’est montrée intéressée à son idée révolutionnaire.

Il en fallait plus pour le décourager. Déterminé à concrétiser sa vision d’un moyen de transport écologique et durable, le Dr. Hon décida de jouer le tout pour le tout et de construire lui-même son vélo. Il quitta son emploi, trouva trois millions de dollars en capital de risque, s’installa à Taiwan et y fit construire une usine. Un an plus tard, en 1983, les premiers vélos pliants Dahon sortaient déjà de la ligne de montage.

Aujourd’hui, plus de deux millions de vélos plus tard, nous pouvons affirmer que Dahon a eu un effet positif sur le monde. De San Francisco à Amsterdam, en passant par Rio de Janeiro et Tokyo, d’innombrables cyclistes utilisent les vélos Dahon pour se déplacer d’un point A à un point B.

Les gouvernements intègrent maintenant les vélos pliants à leurs plans de transport urbain. Ironiquement, chacun des grands fabricants de vélos visités par le Dr Hon il y a vingt-cinq ans ont commencé à manufacturer des vélos pliants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *