Jantes Ryde Andra : pour des roues ultra solides

Partagez :

Sur les forums de spécialistes du cyclotourisme, on murmure qu'il existe des jantes solides. Très solides. Plus que toute autre. Les jantes Ryde Andra sont un peu comme ce secret que l'on se partage d'expert en expert : elles résolvent de nombreuses problématiques. Une jante de 36 trous aux parois non-machinées (pour moyeux à frein à disque) ? Une jante pour vélo cargo ? Une jante pour vélo électrique ? Une jante qui supportera le passage du temps et des nids-de-poules ?

Voici les jantes Andra de Ryde.

À propos de la compagnie Ryde

 

Ryde (anciennement appelée «Rigida») est une entreprise localisée aux Pays-Bas et fondée en France en 1908. Aujourd'hui c'est l'un des plus gros joueurs en ce qui concerne la production de jantes en aluminium. Ryde se veut un producteur évoquant la qualité, la sécurité et la fiabilité. La clé de leur réussite est de chercher à faire du vélo une solution confortable et attirante pour tous. La roue, une des inventions majeures de l'humanité, est synonyme de progrès et de développement. Ryde a une vision : la compagnie veut produire des jantes qui durent, qui sont plus fortes et qui épousent au mieux les pneus contemporains.

Les jantes Andra

 

La série de jantes Andra répond à certains nouveaux défis de la mobilité cycliste. Les vélos à assistance électrique, les vélos cargo, les vélos urbains du quotidien (utilitaires ou autres) requièrent des roues plus solides et plus durables que des roues de vélo de sport ou loisir. Ce sont surtout les contraintes de pression que la jante Andra cherche à mieux maitriser : les moyeux des vélos électriques, les moyeux internes (Rohloff, Shimano Nexus), les moyeux à dynamo (Shutter Precision, Son, Shimano), sont plus larges, plus gros et placent les rayons et leurs écrous dans des angles inadéquats, augmentant inutilement la tension et ainsi le risque de se briser.

En s'assurant de placer la jante, les rayons, les écrous et bien entendu le moyeu dans des angles optimaux, Ryde a effectué une très belle avancée du point de vue mécanique. La pression sur les écrous a été singulièrement réduite et il en résulte une meilleure résistance dans le temps.

Les Andra sont solides et plus capables de prendre du poids que de nombreuses autres jantes sur le marché.

Cette solidité et robustesse ont un coût, pas forcément du côté du prix mais plus du côté du poids. Une jante Ryde Andra 30 pèse 860g tandis qu'une Mavic A719 n'en pèse que 565g. Une Velocity NoBS affiche quant à elle une masse de 620g. Cet «excès de poids» est à prendre en compte mais il faut bien garder à l'esprit que ces jantes sont proposées pour des vélos électriques, cargo, ou utilitaires et que les masses engagées sont déjà assez importantes. Qu'est-ce qu'un kilo de plus sur un vélo de 30 ou 35 kg ?

Trace M23 profile La différence, l'angle de l'écrou de rayon

Pour qui sont ces jantes ?

 

Quiconque préfère la fiabilité et la longévité à la légèreté pourra être intéressé par une roue montée sur une jante Ryde Andra. Tous ceux qui sont effrayés par les nids-de-poules et qui souhaitent des roues presque à tout épreuve. Plus les rayons sont courts et plus les avantages de la jante sont apparents face aux jantes offertes par la compétition.

Ainsi les propriétaires de vélos pliables, de vélos électriques, de vélos de cyclotourisme, de vélos urbains utilitaires ou de vélos cargo. Bref... pour vous, notre chère clientèle !

Quels modèles de Ryde Andra ?

 

Nous vous avons sélectionné trois types de jantes parmi les Andra. La Andra 30, modèle «mythique» et graal des cyclotouristes ; la Andra 40, idéale pour les vélos cargo de type Yuba ou encore qui équipent les Urban Arrow (jantes recommandées pour un poids allant jusqu'à 180 kg!) ; et enfin, la Andra 321, jante pour moyeux à disque (sans flancs machinés pour surface de freinage).

 

Choisissez ici votre jante Ryde Andra

 

Partagez :