Tag Archives: Entretien mécanique

Flocon_neige_velo_hiver_bike

Préparer son vélo à l’hiver : les freins

Comment garder des freins en hiver ?

En hiver comme à l’été, il est important de garder des freins fonctionnels et ce, malgré les conditions météorologiques défavorables. On recommandera en premier lieu de rester alerte et de garder ses distances, mais il faut aussi que mécaniquement, le dispositif fonctionne.

Apprenons tout d’abord à identifier les problèmes et leurs causes.

Causes réduisant l’efficacité du freinage

Les épisodes de gel et dégel sont souvent à l’origine des problèmes mécaniques les plus importants durant l’hiver. Lors du dégel, l’humidité s’infiltre à l’intérieur des gaines, sur les pivots de freins, au coeur des leviers. La conséquence ne se fait pas attendre : au prochain gel, c’est la grande symphonie pour craquements, leviers bloqués, mâchoires récalcitrantes.

Le manque de lubrification et de graisse est la deuxième cause la plus importante provoquant la diminution de l’efficacité de freinage. Les conséquences sont les mêmes que précédemment : vos leviers sont bloqués, les mâchoires ne veulent plus se fermer et s’ouvrir, les freins restent bloqués.

La neige et sa cousine la slotche peuvent tout aussi bien réduire à néant votre puissance de freinage. Lorsque l’accumulation de neige ou de slotche est trop importante sur le système de freinage, ce dernier peut se trouver en «trop-plein». On peut d’ores et déjà le dire, la solution est assez simple dans ce cas : un bon nettoyage à la brosse autour des pièces importantes, en dessous des patins et c’est la liberté à nouveau !

Prévenir et guérir

Avant et pendant l’hiver, il est important de bien graisser et lubrifier le vélo et ses centres vitaux. Pour les freins par exemple, il faudrait lubrifier l’intérieur des gaines (où les câbles passent) avec de l’huile à chaine.

Pour cela, ôtez le câble de la gaine et remplacez-le avec un nouveau câble en acier inoxydable, faites couler un léger filet d’huile dans le trou de la gaine, laissez couler pendant quelques secondes et ensuite, passez le nouveau câble (ou l’ancien s’il est encore «beau»). Il est préférable d’effectuer cette opération lorsque la gaine est sèche (sans eau ni humidité à l’intérieur).

 

freins-lubrification-du-cable

Notez que les câbles en acier galvanisé sont à proscrire. Ils rouillent bien trop vite. Il existe aussi des câbles d’inox enduit de téflon. Si vous vous assurez d’un passage de câble avec beaucoup moins de friction, ce ne sont peut-être pas les câbles que vous voulez «brûler» durant l’hiver. À vous de choisir cependant !

 

N’hésitez pas à reproduire l’opération durant l’hiver. Il n’est pas nécessaire de changer le câble à chaque fois, vous pouvez simplement l’ôter du levier et faire couler l’huile le long du câble, près de l’ouverture de gaine.

Pour les freins V-brake et cantilevers, graissez les pivots. Cela évitera qu’ils ne figent et protégera les mâchoires de l’humidité. Il faut dévisser la mâchoire des pivots, badigeonner de graisse et ensuite reposer l’ensemble.

En ce qui concerne les freins hydrauliques à disque, assurez-vous que le mélange d’huile employé est bien compatible avec les plus faibles températures. L’huile minérale de Shimano n’est pas forcément médiocre, mais il faut la surveiller de plus prêt. Exactement, ce sont les sceaux d’étanchéité qui peuvent mal supporter les températures les plus froides. Le mieux à faire est de venir nous voir pour vérifier cela !

Protégez les leviers

Ce conseil paraît un peu bête, mais lorsque votre vélo est dehors, n’hésitez pas à le protéger. Le couvrir d’une bâche n’est pas idiot, surtout pour les nuits. C’est un premier obstacle pour le gel, ou pire le verglas!

La bâche est quand même un peu casse-pied à installer et ce n’est pas rare qu’elle s’envole… Aussi, pour protéger en tout temps votre «cockpit» de conduite, nous vous conseillons fortement les moufles de guidon. Non content de vous tenir les mains au chaud, elles agiront de la même manière qu’une bâche et protégerons les parties les plus sensibles du système de freinage et de passage de vitesse (les leviers) !

 

Freins et leviers protégés

Câbles, gaines et leviers de freins et vitesses sont bien à l’abri !

 

Lire plus sur l’entretien de son vélo en hiver

Quels sont les dispositifs les plus fiables ?

Qu’est-ce qui est le plus compatible avec l’hiver du Québec ?

1- Rétropédalage. Pourquoi ? Parce que peu importe les conditions, du moment, de la veille ou de demain, vous aurez un frein ! Ce frein fonctionne très simplement, comme un levier : il n’a pas besoin d’être entretenu (outre un nettoyage et un graissage des vis avant et après l’hiver).

Le moyeu Shimano à frein rétropédalage est sans conteste le meilleur dans cette catégorie. Vous le retrouverez par exemple sur le Dahon Speed Uno.

Vous retrouverez également ce système en option sur certains moyeux à changement de vitesse interne. Cependant, il faut bien noter que la plupart du temps, ce sera sur des moyeux à vitesse unique et tous les vélos ne peuvent accueillir ce système.

2- Freins à rouleaux (roller brake): semblables aux freins tambour des voitures, ils sont eux-aussi très fiables et rassurants en hiver. Ils fonctionnent très bien en tout temps et c’est rare qu’ils soient bloqués. Faites attention au câble et au levier et tout ira bien !

Vous retrouverez ce système sur les Electra Townie Go ou sur les vélos cargo Nihola et Babboe Big ce qui démontrent de leur puissance et fiabilité.

4- Freins à disque : le marché semble installer durablement les freins à disque en haut des priorités et ce n’est pas sans fondement. Les freins à disque, qu’ils soient mécaniques ou hydrauliques, sont fiables et puissants, fonctionnent très bien dans des conditions difficiles. Quid de l’hiver ?

En ce qui concernent les freins mécaniques, vous aimerez la simplicité d’action et leur durabilité. L’entretien n’est pas si compliqué et il faudra bien prendre garde de lubrifier et graisser les parties adéquates (pas les disques ni les plaquettes !).

Comme mentionné plus haut pour les freins hydrauliques, vous veillerez à ce que le mélange utilisé pour le freinage «passe» l’hiver. C’est surtout au niveau des sceaux d’étanchéité que le bât peut blesser. On a observé néanmoins une amélioration notable ces dernières années et plusieurs ont pu profiter de leurs freins hydrauliques sans aucun soucis l’hiver dernier. Seul bémol, l’entretien est quand même plus difficile à réaliser par soi-même et les pièces à changer peuvent coûter plus cher. Ce bémol peut là-aussi se relativiser : toutes les pièces de rechanges ne sont pas du Shimano XTR !

Vous retrouverez ces freins hydrauliques sur les excellents vélos 4 saisons Raleigh Cadent i8, Trek Lync 5 ou encore le tout nouveau et vraiment cool Electra Super Moto i8

.

5- V-brake (freins à tirage linéaire) et freins cantilever : ces deux systèmes sont foncièrement bons pour l’hiver. Ils assurent un freinage assez puissant lorsque toutes les conditions sont réunies, cependant, ils sont plus sensibles aux conditions et peuvent se bloquer plus facilement. Là encore, il existe d’excellentes qualités de V-brake ou Cantilever et ce dernier système a été et reste encore une référence dans les milieux du cyclo-cross (vélo de route dans la bouette).

La plupart des hybrides vendus chez Dumoulin sont équipés de systèmes à tirage linéaire (V-Brake).

Afin d’améliorer les performances de freinage de vos freins à tirage linéaire, vous souhaiterez sûrement changer de patins de frein : employer une gomme plus ou moins tendre peut faire toute la différence en situations difficiles.

Choisissez ici les patins de freins «bons pour l’hiver»!

5- En bas de la liste, nous avons inscrit les freins à tirage latéral. C’est ce qui équipe les vélos de route ou bien les Simcoe Electra Loft. Ces systèmes, s’ils sont récents, répondront correctement. Dès que les conditions deviendront trop intenses par exemple, il est certain qu’ils subiront fortement les assauts de l’hiver et que vous aurez une moins bonne performance de freinage. Si vos freins sont comme ça et qu’ils ont plus de dix ans… attention à vous !

 

Vitamine G ! La préparation hivernale adéquate des mécaniciens de Dumoulin Bicyclettes

C’est la saison des préparations hivernales de Dumoulin Bicyclettes ! Prenez votre rendez-vous en nous contactant immédiatement au 514-272-5834

 

Choisir ses pneus : Schwalbe Marathon Winter ou Continental Top Contact Winter II ?

 

Comment bien vivre son hiver à vélo ?

services-img-2

Pour une bonne préparation mécanique de votre vélo

Marc-André_DumontMarc-André est le chef d’atelier de Dumoulin Bicyclettes. Il nous parle ici du quotidien au coeur de l’atelier. Ce que vous ne voyez pas est ici. Voici comment opèrent nos mécaniciens et ce qu’ils ont à vous dire sur l’entretien mécanique de vos vélos.

 

 

 

 

Pour tous ceux qui ont roulé cet hiver

 

Il est temps de penser à changer les pneumatiques. Nous vous conseillons de préserver vos pneus à clous et crampons : n’attendez pas trop longtemps avant de faire la substitution. Par ailleurs, ne remisez pas votre vélo hivernal sans lui donner un peu d’amour. Le temps fait son oeuvre et le calcium, la neige et autres petites joyeusetés accumulées pendant la saison blanche feront tout ce qu’elles pourront pour gruger votre mécanique. Penser à nous apporter votre vélo pour lui donner un bon soin exfoliant, rajeunissant, revigorant !

Premier piège à éviter : les crevaisons

 

Après la fonte des glaces, les rues sont couvertes de déchets, de cailloux, de petits éléments qui peuvent «facilement» crever vos pneus. Comment éviter cela ?

  1. Vérifiez l’état de vos pneus. Les flancs sont-ils craquelés ? La bande de roulement est-elle limée à la corde ? Des morceaux de caoutchouc se détachent du reste ? On vous conseille de changer de pneu ! À l’atelier, on aime particulièrement les Continental Touring Plus et les Schwalbe Marathon. Voir ici toute notre gamme de pneus.
  2. Vos pneus sont encore en bonne condition, il est temps d’en vérifier la pression. Sur les flancs du pneu, vous trouverez une fourchette de pressions suggérées. Gonflez-les au plus proche de la limite, c’est ce qui sera efficace pour que les débris ne pénètrent pas jusqu’à la chambre à air. Un grand nombre des crevaisons que l’on a à traiter sont encore dues à une insuffisance de pression. Les pneus ne sont pas assez gonflés, vous roulez alors sur des routes qui peuvent avoir des… «aspérités». Lorsque vous passez sur un trou, la jante et le pneu compriment la chambre à air : «pinch», «morsure de serpent» voici ce qui est à l’origine de bon nombre de vos crevaisons. La pompe à pied est l’ennemi des morsures de serpents. N’hésitez pas !
    Crevaison

    Exemple de crevaison due à une pression insuffisante («snake bite» ou morsure de serpent).                                                                   crédit photo. bicycles.stackexchange.com

     

Lubrifiez vos transmissions !

 

Appliquez une huile sèche ou visqueuse selon vos besoins et évitez les gazouillis émanant de vos chaines. #lubrifiantsici

Huile_velo_finishLine

Exemple d’une huile qui a fait ses preuves.

Merci de votre patience !

 

Nous faisons notre maximum afin de réduire l’attente. En ce début de printemps, on a tous des fourmis dans les jambes : prenez un rendez-vous pour l’entretien de votre vélo. Il est important d’avoir des freins fonctionnels et des vitesses bien ajustées.

Nous effectuons chaque jour des dizaines d’interventions sur vos vélos. Avec passion et attention. La qualité des réparations est notre fierté, nous devons prendre le temps de bien faire. C’est pourquoi nous prenons des rendez-vous.

Vous pouvez nous appeler pour toutes vos questions et prendre un rendez-vous ou également passer en magasin. On ne peut pas garder votre vélo mais on peut vous donner l’heure juste quant aux petits besoins mécaniques de votre véhicule. Cet examen est gratuit et vous permet de savoir en toute transparence ce que nous pouvons faire pour vous.

Voyez ici notre gamme de services et les tarifs. 

Nous vous remercions pour vos sourires et votre patience. Au plaisir de vous voir sur la route ou en magasin.

entretien_hiver_Pignon_Dérailleur_Frein disque

Un peu d’amour : entretien de son vélo

Entretien de son vélo lors d’un hiver Québécois

 

Ingrédients pour un philtre d’amour qui fera mouche :

• plusieurs guenilles (une ne suffira pas) ou une éponge ;

• de l’eau ;

• des brosses, ou un nettoyeur à chaine de qualité.

• de l’huile et de la graisse

Au matin ou au soir, rentrez votre vélo dans une pièce où la température permettra de faire fondre la neige et la glace. Laissez-le plusieurs heures. Pour éviter de souiller tout votre appartement et ruiner à vie le bois franc, étendez des cartons ou des sacs à ordures sous la bicyclette.

Vous pouvez désormais employer la guenille à bon escient. Frottez avec le dégraissant, rincez avec l’eau. Brossez pour dégager la boue collée aux pignons, entre le pédalier et le cadre. N’hésitez pas à passer le linge sur les moyeux.

Une fois que le vélo est dégagé du sel et des diverses cochonneries environnantes, prenez le temps de lubrifiez tous les points essentiels de votre bicyclette : la chaine évidemment, mais vous pouvez aussi mettre de la graisse sur les vis faisant pivot pour vos freins ou auprès des roulements des moyeux.

Au passage, assurez-vous que vos pneus sont bien gonflés.

Laissez bien sécher le tout avant de retourner dans nos beaux froids.

Ce nettoyage et entretien sommaire permettra de bien finir la saison froide, mais aussi protègera un peu plus votre vélo. Ce sera également une occasion d’inspecter votre vélo et de vérifier que tout va bien. Si vous avez des questions ou que vous avez besoin d’ajustements de freins ou de vitesses, n’hésitez pas à passer en magasin. Nous ne sommes pas encore trop occupés !

Bon vélo !

NB: pendant que vous lubrifiez votre chaine, faites aussi couler quelques gouttes d’huile dans la serrure de votre cadenas. Il vous remerciera !

Exemples des attaques de l’hiver et des endroits à surveiller…

ENTRETIEN HIVER CALCIUM

Leprosis bicyclettus hivernatus

ENTRETIEN HIVER_Calcium_Cadena

Attaque de boue, de slotche, de calcium. Frottez ! Frottez ! Frottez !

ENTRETIEN HIVER_Calcium_Dérailleur_Nexus 8

Ne négligez pas les pignons !

entretien_hiver_Pignon_Dérailleur_Frein disque

De la rouille… Partout !

entretien_hiver_Calcium_Chaine_Rouille

 

L’hiver à vélo : tout savoir, tout voir.

 

Avec la collaboration des propriétaires de ces vélos… fonctionnels malgré tout !

Lors du shooting photo, aucun vélo n’a subi de mauvais traitements.

Publications sous contrôle de la Société Protectrice de Vélos 4 Saisons (SPV4).

Toute ressemblance avec votre vélo n’est pas fortuite. Ce scenario est librement inspiré des réalités du cycliste du quotidien.

Schwalbe_marathon_winter

Préparer son vélo à l’hiver. Partie 1 : les pneus

Vous êtes nombreux à vouloir vous informer sur l’utilisation d’une bicyclette en hiver.

Premièrement, les pneus. Il s’agit possiblement de la pièce qui fera le plus de différence. Quoi choisir? 2 options principales. Des pneus à crampons de caoutchouc ou des pneus à clous.

Les_Pneus_à_Clous_marathon_winter-Les pneus à clous : Ils ont l’avantage d’être moins glissants sur la glace. Sur la neige, peu d’avantages, car les clous se perdent dans la neige. Sur l’asphalte, ils sont un peu plus glissants. Leur avantage principal est d’être plus prévisible. On glisse légèrement, mais jamais trop.
Pneu suggéré : Schwalbe Marathon Winter. On le gonfle par temps sec, on roule donc moins sur les crampons de tungstène, par temps glacé, on le laisse légèrement mou pour une meilleure adhérence à la glace.

 

Les_Pneus_à_Crampons-Les pneus à crampons : On doit les choisir étroits (environ 700×35 ou 26×1,35) pour qu’ils puissent fendre la neige, sinon il risque de flotter dessus, et vous allez avoir beaucoup moinsde contrôle. Il existe peu de ce genre de pneus sur le marché, mais heureusement qu’il existe une épreuve de cyclo-cross (course mi-route, mi-montagne), nous prenons les pneus de ce sport comme pneu d’hiver. Le modèle le plus populaire ces temps-ci est le Schwalbe CX Pro, disponible autant en 700 qu’en 26″. Sur la glace, ils glissent! Ailleurs, ils offrent de bonnes performances. Si vous roulez à Montréal, il y a quelques jours avec de la glace au sol, mais la plupart du temps, on roulera sur l’asphalte.

Donc on recommande les pneus à clous si vous voulez rouler en toute sécurité en tout temps, mais sachez que les pneus à crampons vont faire le travail dans la majorité des cas.

Mécanicien_vélo

Mécanique vélo : conseils pour tous

Premier conseil :

Lire nos conseils que vous trouverez dans la section FAQ.

 

Deuxième conseil :

Prendre le temps d’observer, d’écouter votre vélo. Quand tout va bien, identifiez les bruits normaux. Lorsqu’un réglage s’étiole, vous serez ainsi en mesure de diagnostiquer le mal.

 

Troisième conseil :

Afin d’éviter les crevaisons, gonflons avec passion !

Afin d’éviter les nids d’oiseaux qui piaillent sur nos chaînes, huilons fréquemment la transmission avec application !

 

 

Les essentiels 
Une pompe à pied, du lubrifiant, des guenilles !

Pompe_LezyneUne pompe à pied, c’est l’assurance de pouvoir gonfler vos pneus en un minimum d’efforts, quelle que soit la valve de votre chambre à air, et avec la précision requise. Nous avons plusieurs modèles en magasin, de Blackburn et Lezyne, venez trouver pompe à votre pied ! Ils sont petits et colorés mais surtout très pratique: assurez-vous d’avoir des leviers démonte-pneu lors d’une crevaison, les Pedros et Park Tool conviennent très bien.

 

Cette année, nous avons rentré une nouvelle gamme de lubrifiants. BIONET est une compagnie québecoise, qui fabrique ses produits ici. Les huiles et dégraissants de Bionet sont biodégradables, ce qui n’est finalement pas une petite affaire pour la qualité de nos eaux et de nos terres.

 

En plus de ces avantages incomparables, Bionet offre un produit vraiment intéressant et ingénieux : un lubrifiant et un dégraissant en même temps. Utilisez votre guenille ou votre outil nettoyeur à chaine de Park Tools combiné à ce produit, cela devient vraiment simple de lubrifier la transmission de votre vélo !