Tag Archives: lien ok

Doppler-Café-Breezer.-27,5-650B

«Hiverniser» son 650B (27,5″) : une solution

650b : un nouveau standard de roue

 

Le 650B ou 27,5″ est un diamètre de roues qui nous provient du vélo de montagne. Son avantage est d’offrir des roues à la fois roulantes et solides, pouvant chausser des pneus plus larges que la moyenne. C’est extrêmement pertinent pour les cyclistes urbains également : des roues plus petites «décollent» plus rapidement et seront plus robustes, donc plus durables. Le Raleigh Redux est par exemple chaussé de ces roues de 650B et vous offre un régal de vélo polyvalent, urbain, robuste et vivant.

 

Raleigh-Redux 2 2018-650b

Raleigh Redux 2. 2018. Bientôt en magasin !

> Lire plus sur le Raleigh Redux

 

Mais l’hiver, comment faire ?

 

Qui dit nouveau standard, issu du vélo de montagne, ne dit pas forcément pneus d’hiver ! Les crampons c’est bien, les clous sur des crampons c’est mieux. L’industrie n’a pas encore ajusté son offre et proposé des pneus à clous dans le 650B. Vous êtes quelques uns à avoir choisi de vous amuser au quotidien sur votre Redux. Comment alors passer un bon hiver ?

Voici ce que nous vous proposons. Comme la majorité sinon la totalité de ces nouveaux vélos sont muni de freins à disques vous pouvez changer de standard de roue pour du 26” et vous monter une deuxième paire de roues dédiée à l’hiver. À l’instar d’une voiture pour laquelle vous pouvez disposer d’un deuxième jeu de pneus sur jante.

 

Optez pour un deuxième jeu de roues/pneus

 

Cette solution propose plusieurs avantages. Le premier sera d’avoir accès à une panoplie de pneus déjà sur le marché, qu’ils soient cloutés (Schwalbe Marathon Winter par exemple) ou non (Continental Winter contact).

Le deuxième sera de conserver vos «bonnes» roues pour les trois belles saisons, et de réserver une paire de roues pour les abrasifs, calcium, gels/dégels, etc. En diminuant le diamètre des roues vous baisserez encore le centre de gravité du vélo pour un gain de stabilité dans les conditions glissantes. Enfin, vous bénéfiecierez d’un espace plus important entre pneus et garde-boue pour éviter l’accumulation de neige/glace qui parfois peut se glisser là.

Votre investissement de base sera plus élevé, mais ce montant sera absorbé à travers les années : vous conserverez vos quatre roues plus longtemps.

 

À combien peut-on évaluer cet investissement?

 

En considérant que vous alliez acheter des pneus d’hiver de toute façon, on doit calculer les deux roues et possiblement deux disques et une cassette si vous ne voulez pas les remplacer chaque saison d’une paire à l’autre. Une paire de roues de bonne qualité avec moyeux à disques dans le 26” peut aller chercher dans les 250 à 300$, pour la cassette et les disques on peut ajouter un autre 150$.

Passez nous voir ou contactez-nous par courriel, téléphone, Facebook ! Il nous fera plaisir de vous produire des devis, de parler de cette solution et de vous convaincre que c’est une super bonne idée !

Schwalbe Marathon Winter

 

 

 

> Tous nos articles sur le vélo d’hiver

 

> Essai de pneus : les Continental Top Contact Winter

 

> Essai de pneus : pourquoi choisir les Schwalbe Marathon Winter ?

 

> Comment ne pas avoir froid aux mains ?

Cyclofolies

Cyclofolies Cyclo Nord-Sud

Pour la deuxième année consécutive, Cyclo Nord-Sud organise un événement-bénéfice festif et ludique : les cyclofolies !

Ce jeudi, venez vous amuser pour soutenir cet organisme et ses actions, locales et internationales.

Au programme :

Atelier Vélo animé par Vélorution Saint-Michel et sponsorisé par… Dumoulin Bicyclettes !

De nombreux super lots à gagner !

Performances artistiques et musicales

Performance de graph participative assurée par Etienne Doucet, mais aussi la sérigraphie de sac et t-shirt qui sera réalisé en direct par l’atelier Bang Bang. Wapikoni et son ingénieux Vélo Paradiso projetera certaines de leurs réalisations avec leur triporteur !

Gifrants et Wolanyo Akakpo, qui vous feront voyager et danser sur les mélodies de nos pays partenaires. La Fromagerie – Affineur de Beats aura l’honneur de vous faire danser toute la soirée!

Miam !

Juliette et Chocolat, la Boulangerie Baeck, Copa Caffé et la microbrasserie Dieu du Ciel seront réunis pour vous faire saliver et sucrer le bec. et si vous dégustiez un bon cocktail préparé par vos mollets avec le Bici Smoothie?

Où et quand ?

Rencontrez du monde allumé et passionné, convaincu et engagé ! C’est toujours inspirant et surtout ça met du baume au coeur !

Alors rendez-vous jeudi pour un 5 à 11 des plus sympas à la Galerie Eastern Block (7240 Clark, Montréal).
Voir l’événement Facebook ici pour vous procurer des billets

 

 

Brompton CHpt3

Brompton CHPT3, histoire d’une édition spéciale

L’histoire des Brompton CHPT3 commence par une rencontre. Will Butler-Adams, Président de Brompton, et David Millar, illustre coureur cycliste professionnel et néanmoins écossais.

 

Une certaine vision du monde

 

Les deux gentlemen s’apprécient rapidement, partagent leur enthousiasme pour la durabilité, la création des belles choses (surtout si elles sont «british») et une certaine idée de l’avenir. À sa grande surprise, et le connaissant un peu, à son grand désarroi, Will Butler-Adams apprit au détour de la conversation que David Millar ne pratiquait pas le vélo de déplacement. Le cycliste de route est bien souvent un grand automobiliste en ce qui a trait à ses déplacements quotidiens ! Will Butler-Adams, croyant dur comme fer que le «vélo doit changer le monde», voire que Brompton changera le monde, se pique de convertir David Millar. Il l’encourage à découvrir le déplacement alternatif, le plaisir de la ville à vélo, l’éloge de la «lenteur».

Sceptique, Millar accepte cependant… Dès lors, une alliance prometteuse se forge et elle se scelle de manière définitive quand l’Écossais accepte de participer au Brompton World Championships. Petit à petit, David Millar se prend d’amour pour ce vélo. Dans les mêmes années, il participe à l’élaboration de la selle Cambium C13 et lance une compagnie, CHPT3, comme le «troisième chapitre de sa vie». CHPT3, ce sont des maillots, des cuissards, des produits reliés à la pratique du «sport de sa vie». Du haut de gamme, des produits dédiés à la performance, dessinés pour que les lignes pures et acérés des collections soulignent l’énergie et l’engagement nécessaires pour progresser et se dépasser.

 

Brompton CHPT3

Un exemple de maillot CHPT3

 

Si vous êtes fan de course cycliste, on vous conseille vivement de lire le roman de la vie de David Millar. C’est tout une épopée !

Chemin faisant, l’athlète esthète devient un ambassadeur de Brompton et participe à plusieurs événements en tant que commentateur sportif. Vous jugerez par vous-même à quel point il est convaincu par son «joujou» !

 

 

Pour Brompton, cette double alliance avec David Millar et CHPT3 représente d’une part l’occasion de rejoindre une communauté de cyclistes professionnels, routiers de performances amateurs, mais concrétise surtout la possibilité de créer un vélo puissant et singulier, dont le design graphique incisif et élégant reflète la classe du coup de pédale de Millar.

 

Ce mariage d’amour et de raison entre Brompton et CHPT3 a enfanté d’une édition spéciale éponyme dont la production se limite à 500 vélos. Et quelle production !

 

Brompton_3rd_Chapter_June17_010

 

Brompton CHPT3, les détails

 

Le CHPT3 est «sexy». On ne filera pas trop la métaphore scabreuse, mais, ce vélo est vif et hautement désirable !

S : guidon de type S, poignées Ergon.

E : vélo de type E, c’est-à-dire sans garde-boue ni porte-bagage.

X pour titane. Pour la première fois dans l’histoire, le titane sera peint. Oh oui !

Y pour «Y pèse pas grand chose». Ouais, comme on dirait, c’est «capilo-tracté» !

Équipé en deux ou six vitesses, vous choisirez selon le besoin. Les pneus Schwalbe Kojak sont irrésistibles : avec leurs flancs beige, ils collent complètement à la tendance actuelle et offrent un «look» boyau de compétition.

Couleurs CHPT3 : bleu «horizon» rouge vif, noir.

La selle Cambium C17, édition spéciale, faut-il le préciser ? vous permettra de jouir de vos déplacements en tout confort. Cette édition spéciale souligne la polyvalence des Brompton et montre avec brio que ce vélo est le meilleure vélo pliable du monde.Brompton_CHPT3_

 

Venez découvrir nos exemplaires de CHPT3 !

 

Lire plus

 

> Découvrir les éditions spéciales de Brompton

> Cambium

> Brompton, pensé pour la ville

> Nouvelles versions de Brompton

Chrome_industries_

À la recherche d’un sac à dos ?

«Voulez-vous un sac ?»

 

Vous n’en avez pas assez qu’on vous pose cette question ?

Rendons définitivement obsolètes la question et l’utilisation de (encore trop) nombreux commerçants. Non, nous n’avons pas besoin de sacs en plastique pour transporter nos légumes. Non, nous n’avons pas besoin d’un sac en plastique pour vite rapporter chez nous notre nouvelle BD de Blake et Mortimer. Non, nous n’avons pas besoin d’un sac en plastique pour convoyer nos fromages jusque dans nos assiettes. Non, un sac plastique Jean Coutu, Pharmaprix ou Metro n’est pas pratique.

Parce que nous sommes au XXI° siècle.

 

  • • • / • – / – • – •

 

Caravel Bag est une toute jeune compagnie. Sabrina, couturière, conceptrice et cheffe d’entreprise propose des jolis sacs et sacoches, tendances et fonctionnels.

 

Roll Top Classique_ Caravel Bag Sac

 

Nous tenons toujours les sacs de messager Cocotte, toujours aussi populaires. Les trois modèles Frida, Fred et Alfredo sont des icônes de la vie Montréalaise. Collectionnez-les !

 

Sac Cocotte - messager

 

Chez Chrome Industries, la fonctionnalité fabrique le style. La marque californienne s’est forgée une place de choix dans le marché du sac à dos, grâce à des produits robustes, quasiment indestructibles et hautement fonctionnels.

 

Sac Chrome Industries Niko > Lire plus à propos des sacs Chrome Industries

 

La série Signature d’Arkel est maintenant (re)connue : étanchéité, fonctionnalité, robustesse et confort sont les caractéristiques intrinsèques de ces sacs à dos. Retrouvez le Signature D au plus large volume et le M, plus petit, en une palette de trois couleurs !

 

Arkel_Signature_ sac à dos

 

Saviez-vous que le concepteur des sacs à dos Signature a travaillé chez Dumoulin ?

>Retrouvez le récit de David et découvrez toute l’histoire de la série Signature d’Arkel

heures d'ouverture

Nos heures d’ouverture

Une information pertinente n’est-ce pas ?

Le magasin est-il ouvert aujourd’hui ?

 

 

En haute saison, nous sommes ouverts:

**Lundi 10h-18h
Mardi 10h-18h
Mercredi 10h-18h
Jeudi 10h-20h
Vendredi 10h-20h
Samedi 10h-17h
*Dimanche 11h-17h

-\-/-\-/-\-/-

Chaque année, nous avons des heures d’ouverture saisonnières.

*Dimanche ?

Grosso modo, de Pâques à la St-Jean-Baptiste, nous ouvrons 7 jours sur 7.
À partir du 1er juillet, nous fermons les dimanche et dans le courant du mois d’octobre, selon la météo, nous fermons les lundi.

**Automne/hiver

Nous fermons les lundi à partir de l’Action de Grâce

Cette année, nous fermerons les lundi à partir du 9 octobre.

Nous sommes fermés au complet durant les deux premières semaines du mois de janvier.

*** Au mois de février !

En janvier et février, nous avons des heures d’ouverture restreintes.

Nous sommes en effet ouverts le mercredi de 12h à 18h, le jeudi et vendredi de 12h à 20h et le samedi de 10h à 17h.
Ces temps sont propices aux ventes personnalisées, aux rendez-vous de positionnement pour les vélos de cyclotourisme et d’aventure vendus en magasin, mais aussi pour la mécanique vélo. Évitez les longues semaines d’attente du printemps et devancez la date de l’entretien de votre monture !

 

 

iZip-Protour-Cobi

Cobi, c’est brillant !

Cobi, c’est un système de contrôle de vélo électrique, mais pas seulement, c’est aussi un support à téléphones intelligents extraordinaire. Sérieusement, c’est tout ce que vous attendez de la technologie actuelle !

 

Voyez tout, tout le temps

Données de route : vitesse, distance, autonomie, direction, température ressentie, l’écran principal est enthousiasmant et regorge de données plus utiles les unes que les autres et en temps réel !

Par exemple, il vous donne la météo pour les prochaines minutes et les prochaines heures, grâce à l’application intégrée Accuweather.

Demandez les directions à la jolie voix et naviguez sereinement vers vos destinations ! Attention, ça marche pour vrai, incluant les pistes cyclables !

Enfin, vous pouvez recevoir des appels téléphoniques et voir les messages textes… mais ça, on vous met en garde, prenez le temps de vous arrêter ! C’est toujours mieux pour vous et pour tout le monde !

 

 

Cobi-bike-systeme

Écran principal : de nombreuses données en temps réel !

 

Naviguez ! Découvrez !

Tels les coureurs de bois, partez à l’aventure dans toutes les villes du monde ! Plus près de chez vous, allez à vos rendez-vous facilement, sans perdre de temps dans le trafic ni vous perdre en chemin ! Compilez vos favoris et laissez-vous guider !

Cobi-bike-systeme.navigation

 

Le contrôleur au bout des doigts, ça le fait !

Pour garder le contrôle de votre route, observer votre situation par rapport à la destination, contrôler le volume de la musique embarquée (pas dans les oreilles svp), le mieux, c’est de ne pas ôter les mains du guidon ! Le contrôleur vous permet de faire tout cela en toute sécurité ! Oubliez votre écran tactile pendant le déplacement : c’est dangereux. Grâce au contrôleur, c’est bien plus intelligent et facile de rester concentré sur l’essentiel, i.e. la route !

Exemple, sur votre iPhone 7, vous avez des bons haut-parleurs, hé bien vous pouvez sélectionner White Keys de Chilly Gonzales, le haut-parleur intégré rend l’expérience à vélo poétique !

Évidemment, lorsque vous avez un vélo électrique, vous contrôlez votre assistance, passez du mode 1 au mode turbo pour décoller plus vite que le Vespa qui est à vos côtés.

 

Cobi-bike systeme

Le contrôleur, c’est aussi votre sonnette !

 

Contrôlez les lumières, laissez faire les senseurs !

Cobi vous permet de contrôler les lumières en un glissement de doigt. C’est simple et intuitif. Les capteurs de luminosité peuvent aussi vous décharger de cette responsabilité : lorsqu’il fera plus sombre, votre éclairage s’activera. Enfin, la lumière arrière est sensible à la décélération. Oui, oui, c’est un indicateur de freinage ! Utile utile ! Mais pas seulement ! La lumière arrière sert d’indicateur pour vos tournants… Oui, oui… des clignotants !

Sur le iZip ProTour, la lumière avant se sert de la batterie du vélo pour se recharger. La lumière arrière est rechargeable grâce à une prise mini-USB. Appareillez-là au contrôleur et elle vous servira de clignotant, de signal de freinage.

 

Cobi-ambisense-lights

Feu de circulation Ambisense : clignotant et signal de freinage.

 

Cobi-bike-lumière

Lumière avant à capteur de luminosité. Techno !

 

Verrouillage et sécurité, recharge de la batterie de téléphone

L’intelligence, ce n’est pas que pour les téléphones. Le système est sécurisé une fois que vous l’avez appareillé à votre téléphone. De plus, le haut-parleur intégré se transforme en alarme dissuasive en cas de mouvements suspects. Verrouillez votre vélo avec un bon cadenas, couplez-le à ce système Cobi et ne pensez plus à rien d’autre qu’à votre rencontre avec votre client le plus important !

Enfin, vous sur le iZip Protour, vous pouvez choisir de recharger votre téléphone en roulant. La batterie de votre vélo électrique permettra en effet cette recharge. Sinon, avec un moyeu à dynamo, il sera aussi possible de recharger votre téléphone.

 

Où se procurer le brillant Cobi ?

Pour l’instant, le système Cobi ne vient qu’avec le iZip Protour. Nous travaillons à pouvoir vous offrir ce produit prochainement.

Intéressé ?  Si nous avons des commandes fermes, il nous sera encore plus facile de convaincre le distributeur de nous en fournir !

Par Facebook, Twitter ou Instagram, courriel [email protected] ou par téléphone 514-272-5834, signalez-nous votre intérêt !

iZip - vélos électriques

iZip? Vélos électriques enthousiasmants !

iZip, c’est nouveau chez Dumoulin Bicyclettes. Marque peu reconnue au Québec, nous sommes pourtant certains que vous y trouverez votre compte. Nous allons travailler fort pour vous convaincre !

Le mot d’ordre ? Des vélos électriques performants, bien équipés, à des prix concurrentiels.

Ça donne quoi ?

 

Le Path + : vélo électrique de choix

 

Avec le Path +, découvrez un rapport qualité-prix ultra intéressant. Vous aurez un vélo avec freins à disque hydrauliques, potence ajustable (pour un confort personnalisé), position droite, béquille, garde-boue ET système Shimano E-Step.

electric_bike_izip_path_w_flat.jpg_1491007128

iZip Path +, version cadre bas, facile à enjamber

Puissance du moteur : 250W. Batterie lithium-ion de 36V et 11,6 Amh. Cadre aluminium, 9 vitesses en Shimano Acera. Garde-chaine intégré.

= 80 kilomètres d’autonomie.

Combien de kilomètres parcourez-vous par semaine ?

2899$

Découvrir le iZip Path +  dans ses deux versions (classique et cadre bas)

iZip - Vélo électrique

 

Le Dash

 

Le Dash est le vélo électrique que nous attendions : rapide, fiable, confortable, puissant, bien intégré. Avec le Dash, c’est simple, vous n’avez pas de mur. L’assistance est continue. Vous pédalez, vous êtes bien, vous profitez de la suspension avant pour augmenter le confort de votre déplacement. C’est véritablement notre ARME DE DÉPLACEMENTS RAPIDES ! À vous de vous l’approprier !

Vélo électrique iZip Dash

Tout du vélo de ville idéal… L’iZip Dash est notre coup de coeur de l’année.

Puissance du moteur Currie Electro-Drive : 350W. Batterie Lithium-ion de 48V, 8,7 Am/h. Vitesse maximale (hors route) 45km/h. Autonomie 26 à 56 km.

 

Béquille, garde-boue, porte-bagage. Lumières avant et arrière. Sram X7 10 vitesses. Freins à disque hydrauliques.

3099,99 $

 

Le Protour

 

Voici un vélo résolument de son temps. Du présent et du futur même. Pas qu’il est immensément gadget et que vous volerez sur des «pneus à sustentation magnétique». Vous avez un téléphone intelligent depuis longtemps ? Pour vous, tablette, écran tactile, application, Internet, connectivité, données ne sont pas des mots étrangers à votre vocabulaire. Mieux, vous êtes complètement plongé dans l’ère du temps ? Voici le Protour. Un vélo électrique parfaitement intégré, et intégralement actuel. Vous contrôlez le vélo grâce à l’application Cobi et votre téléphone cellulaire. Météo, navigation, alarme, odomètre et contrôleur… tout y est. C’est complet et couplé avec les 500W du moteur TranzX, vous ne sentirez plus aucune limite. . Hé, bravo l’industrie du cycle! Bienvenue en l’an 2017 !

Profitez d’une puissance exceptionnelle pour dépasser le trafic, prendre un temps d’avance sur tous vos rendez-vous et tout simplement profiter de la liberté du vélo à une toute autre échelle !

 

Vous êtes attirés par les vélos Moustache ? Le Supercommuter de Trek ? Venez essayer le Protour… C’est surexcitant !

iZip vélo électrique - Protour

Intégration, puissance, contrôle intelligent : l’association de Cobi et du ProTour en font tout ce que vous attendez d’un vélo électrique. ENTHOUSIASMANT !

 

Puissance du moteur TransX : 500W ! Batterie Li-ion de 48V pour 8,7 Amh. Vitesse maximale (hors route) de 45 km/h. Jusqu’à 55 km d’autonomie.

iZip-Protour-Cobi

Béquille, garde-boue, porte-bagage.

Sram X7 10 vitesses. Freins à disque hydrauliques. Intégration de la batterie dans le cadre.

Lumières avant et arrière (Ambisense = feu de signalisation de freinage, clignotants pour l’arrière, détection de la luminosité ambiante pour l’avant). Système de contrôle Cobi (avec votre cellulaire). Cadenas de roue arrière. Alarme intégrée.

3999,99$ 

 

À lire > Système de contrôle Cobi : qu’est-ce que c’est ?

 

Le Sumo

 

Un fatbike électrique ? Pourquoi chez Dumoulin Bicyclettes ? Parce qu’il est écoeurant ! Parce qu’il est équipé du système de propulsion électrique Bosch, l’un des meilleurs sur le marché. Parce que le Fatbike est en demande et met plus de monde sur des vélos, même en ville, ce qui est dans notre mission d’entreprise. Parce qu’il est un moyen de déplacement 4 saisons pour de plus en plus de personnes à Montréal… Hé ! Pourquoi devrions-nous «snober» le fatbike ?

Le Sumo vous permet d’aller partout, confortablement bien sûr, mais surtout le fatbike vous donne de la confiance. Couplé à l’assistance électrique Bosch, ça devient un joujou parfait pour tout à chacun.

Découvrez le plaisir du Fatbike électrique partout autour de chez vous, c’est là-aussi très enthousiasmant !

Vélo électrique Izip E3 Sumo

Sumo : fatbike équipé de Bosch. Une association explosive et un joujou pour toutes situations !

3999,99$ 

Réflecteurs

Réflecteurs : le casse-tête

Ha ! Les réflecteurs ! Vous avez sous les yeux la «boite à déplaisir» de Dumoulin Bicyclettes! Laissez-moi développer…

 

L’industrie du vélo et les réalités légales sont parfois en complète inadéquation. Il n’est pas rare que vous veniez nous voir pour cela. Un client est venu me voir ce matin pour cela… il était déçu par mes offres. Il recherchait quelque chose de particulier. Or, pour nous, c’est extrêmement difficile d’avoir ces items en stock, et surtout, on vous le confesse, on exècre ces trucs-machins-inélégants.

 

Ces petits morceaux de plastique sont considérés, à raison, comme très précieux par le législateur. Il est obligatoire d’avoir des réflecteurs à l’avant, à l’arrière et dans les roues. Tous ces morceaux forment un ensemble d’éléments réfléchissants, ou de moyens de positionnement passifs. Ils sont importants mais ne doivent pas être considérés comme suffisants. Il est primordial de rouler avec des éclairages actifs.

 

Quoi qu’il en soit, les réflecteurs sont les parents pauvres du design en cyclisme. Ils se cassent en les regardant, ils se perdent, ils déséquilibrent les roues, ils sont la cause d’un casse-tête pour vous, chers clients, mais aussi pour nous, commerçants du cycle. L’approvisionnement est difficile et insatisfaisant. Il nous manque toujours une vis, un petit bout de plastique qui s’est cassé en l’installant, c’est pas la bonne taille, pas la bonne couleur… bref, c’est le casse-tête !

 

Quelle horreur que ces «machins» vissés de brique et de broc sur les rayons ! Quelle irritation pour les mécaniciens et les utilisateurs : on dirait que les fabricants ont décidé de mettre le truc le plus laid du monde sur le vélo pour rire de nous !

 

Bon, vous avez compris. Chez Dumoulin on aime pas les réflecteurs moches et fragiles, mais on les considère et on encourage tout le monde à en avoir… Dilemme ! Nos solutions à ces problèmes.

 

 

Pour les réflecteurs de roues

 

 

Glint_Réflecteurs-visibilité

Glint est une compagnie montréalaise fabriquant des éléments réfléchissants à coller sur le vélo. Vous pouvez en coller sur votre cadre, sur les jantes (en dessous de la bande de freinage) et pour finir sur les casques.

C’est simple, peu coûteux, ça dure longtemps et c’est discret !

Réflecteurs-visibilité-Glint

Autrement, les réflecteurs de rayon sont excellents et franchement la solution qu’on vous conseille volontiers ! C’est simplissime, c’est discretissime, c’est visiblissime lorsque nécessaire et à 360° ! De derrière, de côté, de trois-quart arrière ou avant, le soir, vos rayons rayonnent (oui, j’ose) !

Réflecteurs-visibilité

Enfin, dernière possibilité pour aujourd’hui : installer des pneus avec bandes réfléchissantes. Ça aussi, c’est une solution très efficace. Vous vous rendez «réfléchissants» latéralement. Les Schwalbe Marathon, les Continental Touring Plusou enfin les Michelin Protek. 

Réflecteurs-visibilité

 

Pour les réflecteurs à l’avant ou à l’arrière

 

Là encore, Glint offre une belle occasion de coller des réflecteurs sur votre guidon par exemple, ou sur le triangle arrière de votre vélo.

Nous vous proposons également depuis peu une série de lumières incluant les réflecteurs. Là encore, c’est pratique, efficace, durable et fonctionnel. On aime ! Par exemple, la lumière de porte-bagage Spanninga DuXO combine éclairage actif et passif. Hé ! Fallait y penser hein ?! La Büsch&Müller Eyro propose la même chose pour l’avant. C’est un investissement plus important, mais croyez-nous, ça en vaut la peine !

 

Les vêtements et les accessoires

 

On ne compte plus les marques de vêtements qui ont décidé de nous-vous courtiser en créant des petites collections de linge «pour» cyclistes. Souvent, le seul avantage c’est d’avoir quelque part des éléments réfléchissants cousus ou collés. Marketing ou bien avantage réel ? On vous répondra qu’il vaut mieux en avoir ! Vous connaissez les jeans Levis’ par exemple. Ils ont pour eux d’autres qualités qu’on ne présentent plus (look, renforts de coutures, etc…), et ils possèdent les fameuses bandes réfléchissantes aux chevilles. 

Il existe aussi les vestes dites «de sécurité».

Enfin, vous porterez toujours attention à vos accessoires. Les sacs à dos, les sacoches, les sacs de messagers sont très souvent porteurs de ces éléments de sécurité. C’est très bien, mais ça ne vaut rien pour des policiers un peu bornés !

Pour conclure, on peut dire que le plus, c’est le mieux, mais que c’est pas forcément nécessaire de vous transformer en agents de circulation ou en cone orange. L’éclairage actif reste vraiment la meilleure manière de vous protéger, de vous signaler sur la route et de la partager responsablement et respectueusement.

> Plus d’informations sur les lumières inamovibles

> Lire plus sur nos choix de lumières 

Devant_le-lac_aux-souvenirs

Gravel : route libre et traversée de marmotte

Pierre-Marie LegrainChronique de Pierre-Marie, co-propriétaire de Dumoulin Bicyclettes

J’habite au-dessus d’une piste cyclable. Lorsque j’ai emménagé, j’étais loin de m’imaginer à quel point ce serait inspirant et comment cela me renseignerait sur nos comportements de cyclistes. Histoires, déambulations et observations.

 

 

 

 

Ce dimanche, je me suis fait un cadeau de fête : une traversée de forêts sur quelques routes «libres» des Laurentides ! Cela faisait longtemps que cela me démangeait : une «aventure» sur route, hors piste… On en parle de plus en plus, le «gravel bike» est à la mode. Et pour cause : le programme est alléchant : l’ouverture du territoire «roulable».

Vous avez sûrement déjà roulé sur une belle route asphaltée, en regardant avec envie et gourmandise l’horizon montagneux. La pensée du moment était : «Et si j’allais me perdre là-dedans ?». Vous avez déjà roulé sur une belle route d’asphalte qui se transforme sans crier gare en chemin de roches, et vous avez «serré les fesses» de peur de glisser ou de crever. Vous êtes déjà passé devant ce rang, rocailleux, sablonneux, sillonnant vers de superbes lacs cachés, des pépites de bonheur à récolter. Et pourtant, vous n’avez pas osé. Parce que vous ne vous sentiez pas en confiance, parce que votre vélo de route ne vous semblait pas assez équipé pour ça.

Le vélo de gravel intervient ici.

Aujourd’hui, les vélos de routes se montent avec des pneus plus larges. Les freins à disques donnent une confiance tirée du vélo de montagne. Les géométries se sont allongées pour offrir des vélos plus stables, plus confortables tout en gardant une bonne vélocité. Avec ou sans bagages, nous voici désormais parés pour des aventures aux confins des territoires, à la découverte de routes exigeantes mais extraordinaires.

 

L’itinéraire : vers les sommets et «l’eau-de-là»

 

Du côté de Labelle, à l’ouest du Mont Tremblant, il m’est parfois donné de rouler quelques belles randonnées. La Macaza, le P’tit train du nord, la Conception, La Minerve, etc… des noms qui résonnent comme autant de lieux à découvrir en deux roues… Je troque mon Yuba Boda Boda pour une monture plus légère et laisse la famille quelques heures pour m’évader. Nous marchons très régulièrement vers la Montagne Verte. Pour ce faire, nous empruntons une route de gravier que je me suis toujours juré d’explorer en vélo. Je connais désormais cette route et peut en parler avec à-propos à Mononc’ Sylvain et au beau-papa !

Poussière de roche, sable, rocaille et petites pierres parsèment ce terrain. C’est une route qui mène à des chalets, des «baraques» isolées. C’est une route qui mène à «L’eau-de-là», une jolie cabane au-dessus du lac Gervais. Je grimpe, dégringole, dévale, ahane sur des à-pics éreintants. Le sourire est là. Le souffle est court lorsqu’au sommet d’une butte aux pourcentages déments, je me trouve devant un cul-de-sac ! Pourtant sur mon gps, le chemin continue… Après quelques errances, je me retrouve de nouveau devant cette «barrière naturelle». Je décide de la gravir à pieds. Hourra ! Me voilà de l’autre côté. J’apprendrai plus tard que cette butte est là pour «protéger la tranquillité» du chemin. Trop de voitures passaient par là. Songez à ça… «Tiens, je trouve qu’il y a trop de voitures qui passent dans ma rue. Monsieur le maire Croteau, pourriez-vous faire quelque chose svp ? Ah bah oui, bien sûr, on va faire une butte pour empêcher les voitures de passer». Dialogue irréel, mesures incroyables ! Quel maire peut se targuer d’entraver la circulation sur le territoire de la sorte ?

Qu’importe, je passe sans problème. Et repasserai par là ! Il y a tout ce que la mythologie du gravel peut vous offrir : des cailloux, du sable, des lacs, des animaux, des arbres et même… des «cous-rouges» qui tirent du fusil !

Je suis en pleine forêt, les lacs se succèdent de part et d’autre de la route. Lac Baptiste, Lac Gervais, Lac Joly, Lac Blanc… Je redescends vers Labelle. D’habitude, me rendre à Labelle depuis mon camp de base me prend une petite vingtaine de minutes. Là, je viens de faire 19,5 km en une heure et quart !

Je décide de changer un peu mon itinéraire prévu pour faire du «kilomètre facile». Le P’tit train du nord vers La Macaza et Rivière-Rouge me semble parfait. Puis je bifurque pour revenir sur mes traces. Je décide de reprendre à travers la forêt : 7e rang puis Chemin du Lac Caché. De nouveau, des paysages laurentiens formidables, de nouveau des montées et descentes, des lacs, de la poussière et un sourire jusqu’aux oreilles ! C’est ma fête après tout !

 

 

L'eauDeLà

 

 

L’itinéraire en cliquant ici

 

 

Quels vélos pour ces routes ?

 

Contrairement à ce que l’on peut parfois entendre, il n’est pas nécessaire d’avoir un vélo spécialisé pour rouler. Néanmoins, il existe des vélos qui seront plus confortables, qui vous inspireront plus confiance et qui vous donneront in fine plus de plaisir. Mon nouveau vélo est un Garneau Garibaldi G1. Ouvrier appliqué, il abat son labeur avec force et vous donnera entière satisfaction sur toutes ces routes. Il peut être chaussé de pneus larges (voir ci-bas), et possède une géométrie très stable. Son guidon compact mais évasé permet un contrôle très apprécié dans les montées et descentes.

Son cadre en alu et sa fourche en carbone lui octroie un poids raisonnable. La transmission est en 1×11. Un plateau de 44 dents en avant et une cassette de 11 vitesses avec une plaque de 42 dents pour la plus grosse ! Ridicule ? Non, passe partout ! Vous allez avoir le même genre de développement qu’avec une transmission classique «compacte». Mon sentiment est mesuré : j’aime beaucoup la «douceur» d’une transmission 50-34 avec une cassette 11-32. Sans être trop technique, je trouve que les changements de vitesses sur le 1×11 sont radicaux. La conséquence n’est pourtant pas négative, je ralentis. Le rythme de pédalage (la cadence), la vitesse immédiate, n’ont plus tellement d’importance sur des routes difficiles. L’important est de passer. Et là, le 1×11 vous permet cela tout autant que n’importe quelle autre transmission.

Ce sentiment ajoute à la dimension «diesel» du Garibaldi. C’est un vélo généreux, une fois lancé. N’attendez pas trop de relances vives, il sera capable de vous porter à une allure rapide, mais les dynamitages de rythmes ne sont pas dans son code génétique. Là encore, j’ai pu apprécier cette randonnée avec un autre état d’esprit. Le paysage, la faune et la découverte importent plus que le compte-rendu statistique de la sortie. D’autant plus que je pouvais regarder autour de moi : j’étais stable et en contrôle sur mon vélo !

Concernant le freinage, rien à redire : les freins Sram hydrauliques à disque sont «supers» ! Confortables, puissants lorsque nécessaires, modulaires, j’ai adoré.

Avec les Garibaldi G1, G2 ou G3, vous aurez une machine prête à tout : cyclo léger comme sorties hors routes. Choisissez votre gamme pour que cela corresponde à vos besoins : le Garibaldi pourra devenir votre vélo du quotidien tout en gardant une attitude résolument encline à l’aventure !

GARNEAU-GARIBALDI_G2-ORANGE

En passant sur ces routes de gravier, je me disais également qu’un Trek 520 avec freins à disque, pourrait également passer parfaitement. Stable, chaussant des pneus larges, confortable, le cyclotouriste de référence est un gentleman que la poussière n’effraie pas !

trek_520_disk

 

Lire plus sur le Trek 520

Côté pliable, pourquoi ne pas donner sa chance au Tern S27h ? Là encore ce vélo possède de nombreuses qualités pour cet itinéraire : pneus larges, freins à disques, géométrie rassurante. Il sera également super facile à emporter au chalet !

verges27h-unfold-dr-blk-green

 

 

Digressions sur les pneumatiques et la faune rencontrée

 

Pour rentrer en pleine confiance dans ces rangs rocailleux, il faut une bonne paire de pneus. Plus larges de préférence, afin de conserver une bonne adhérence sur les cailloux, assez roulants pour ne pas tout sacrifier lors des portions asphaltées,  et nécessairement résistants aux crevaisons. J’ai roulé ce dimanche sur les Continental Sport Contact II.

J’ai trouvé dans cette paire de pneus tout ce qu’il faut pour ce genre d’aventures. En 700×32, je ne me suis jamais inquiété de glisser et j’ai quand même pu aller à un bon rythme sur la portion asphaltée du Ptit Train du Nord.

J’ai déjà eu l’occasion de rouler avec les Continental Gatorskin dans des conditions similaires et ce pneu était aussi excellent, avec une prime au confort non négligeable sur les portions asphaltées.

Mes pneus m’ont été très utiles… pour freiner en urgence en traversant le petit village de La Macaza… Une marmotte a piqué un sprint pour traverser depuis le magasin général et trouver refuge sur le terrain de l’église. Avait-elle volé ? Se trouvait-elle menacée et réclamait-elle le droit d’asile ? La question restera en suspens. J’ai été quand même très très surpris de cette cavalcade !

Plus tôt, j’avais aussi eu droit à une course assez drôle : un dindon ou une dinde sauvage s’enfuyant devant moi. J’ai vu un jour un reportage qui disait que les oiseaux étaient les descendants directs des dinosaures. En voyant ce beau spécimen galoper devant moi, j’ai acquis la conviction que cette théorie était vraie : j’avais l’impression de me trouver dans Jurassic Park, face à des vélociraptors !

Oiseaux par dizaines, libellules par milliers, écureuils et deux chevreuils… La nature au Québec est toujours généreuse et surprenamment visible. C’est toujours avec ravissement que je constate que «l’appel de la forêt» se vit intensément ici !

J’en redemande !

 

CheminDes-Erables_

Shimano_inter-7-coupe

Moyeux internes, mise au point

En voulant parler de courroie, je me suis rendu compte que nous n’avions pas d’article consacré à un élément mécanique dont nous nous targuons pourtant d’être des «spécialistes» : le moyeu à vitesse interne. Voici quelques lignes afin de rattraper ce manque.

Qu’est-ce qu’un moyeu interne ? Quels avantages offre-t-il ? Quelles marques sont les plus recommandables ? À quoi faut-il faire attention ? Démystification d’un système encore méconnu des mécanos et qui pourtant, a fait ses preuves chez Dumoulin Bicyclettes et ailleurs depuis plusieurs années.

 

Moyeux internes : qu’est-ce que c’est ?

 

En France, on appelle plutôt ces systèmes de vitesse des «moyeux à boite de vitesses». Ça correspond assez bien à ce que l’on peut se représenter et à la réalité : une boite de vitesses, c’est un ensemble d’engrenages sur un axe. Ceux-ci ont des tailles différentes permettant de multiplier la force appliquée. Concrètement, changer de vitesse permet de multiplier la capacité de l’axe à convertir votre force en vitesse.

Comme une photo vaut mille mots, voici une coupe d’un moyeu à boite de vitesses. Vous verrez un ensemble d’engrenages et de roulements, de cônes et de sceaux d’étanchéités… Vous n’y verrez cependant pas les ressorts et autres petites pièces qui rendent cette mécanique très accomplie et précise.

Shimano Alfine_coupe

 

Quels avantages ?

 

1/ Les moyeux internes à vitesses produisent une expérience de changement de vitesse douce et agréable. Les changements se font silencieusement et rapidement. De plus, les ajustements sont moins souvent nécessaires, ce qui vous procure une fiabilité et une tranquillité d’esprit sans nulle autre pareille.

2/ Comme la «mécanique» est scellée, vous avez une excellente durabilité des pièces. Il n’y a pas de pièce mobile, ce qui est aussi un avantage pour les conditions les plus difficiles.

3/ Vous pouvez changer de vitesse à l’arrêt. C’est particulièrement utile en ville. En effet, vous conviendrez que les arrêts-départs sont nombreux en milieu urbain… Oubliez le cauchemar du démarrage en côte ou du fracas de chaine!

4/ Des vitesses + une courroie de kevlar ! C’est possible grâce aux moyeux internes !

 

Quels moyeux internes ?

 

Shimano et Sturmey Archer sont les marques les plus répandues. La gamme Nexus de Shimano est bien connue. Le 3 vitesses est certainement le moyeu le plus fiable sur le marché. Ce n’est pas pour rien qu’il équipe tous les Bixi de ce monde !

Le 8 vitesses est très doux. Enfin la gamme Alfine est d’un raffinement exquis !

Chez Sturmey Archer, vous trouverez également des moyeux d’une grande fiabilité. Le 3 ou le 5 vitesses sont particulièrement intéressants.

Nous entretenons ces moyeux régulièrement, nos techniciens sont capables d’ouvrir, de graisser et bien entendu d’ajuster ces moyeux.

Il existe également des moyeux NuVinci ou Rohloff, plus particuliers. Les moyeux Sram sont assez inégaux : certains sont excellents d’autres manquent cruellement de fiabilité. L’expérience nous a appris à distinguer les bons moyeux de ceux plus délicats.

 

Quels vélos ?

 

526721_0

Electra Townie Go

Le 3 vitesses équipe par exemple les Bixi, ou encore mieux, les Simcoe et les Electra Loft. Vous trouverez aussi les 7 vitesses et les 8 vitesses de Nexus sur ces vélos. Les Townie Go sont électriques et ont un Nexus 8…

Le 8 vitesses par exemple, équipe le Nihola et le 7 vitesses équipe les Babboe.

Devons-nous également rappeler que les Brompton ont un moyeu 3 vitesses internes ? Le vélo pliant le plus fiable et le plus complet possède en effet ce système de changement de vitesse !

Enfin les Raleigh Cadent i8 et les Lync 5 sont équipés du Shimano Alfine 8 !

Raleigh Cadent i8

Raleigh Cadent i8

> En savoir plus sur les courroies de kevlar

> 5 raisons de choisir un Simcoe

Courroie Kevlar

De l’avantage de la courroie

Si je vous dis «courroie de transmission», je parie que cela vous évoquerait plutôt le champ lexical de l’automobile. On pourrait même penser directement à ce brave Georges du garage de L’Isle-sur-la-Sorgue qui, sortant une tête marquée par l’expression de la gravité, déclare en une phrase lapidaire : «Monsieur, je vais devoir changer la courroie». Ou pas.

La transmission, c’est mécaniquement ce qui est le plus important sur un véhicule «autonome», quel qu’il soit. Sans elle, sans engrenage, sans «entrainement», pas de motion. Une fois qu’on a le mouvement, il faut ensuite s’inquiéter de la manière dont on arrête ce dernier, via un système de freinage.

Depuis quelques années, les courroies de kevlar sont fournies «de série» sur un nombre croissant de vélos. D’abord cantonnées à des montures très haut-de-gamme, voire artisanales, ce sont les plus grandes marques qui désormais ont adopté ces systèmes pour les populariser. Pourquoi ? Quels avantages proposent les courroies par rapport à la chaine «classique» ? Et d’abord, qu’est-ce qu’une courroie ?

 

La courroie : de quoi parlons-nous ?

 

 

Vous connaissez la chaine de vélo. Ces mailles entrelacées et assemblées qui courent le long du pédalier, suivent un chemin quasi spéléologique via le dérailleur et la cassette, et qui en terminant leur révolution vous permettent d’avancer ? Vous voyez de quoi je veux parler… Ces mailles ont deux «faiblesses» : l’usure et la rouille. La chaine d’un vélo se détend. Elle a besoin d’être lubrifiée, et agrège ainsi du cambouis, potentiellement très salissant. Qui a déjà «déraillé» sait parfaitement de quoi l’on parle ici.

La courroie de kevlar remplace la chaine. Placés sur un pignon et un plateau dédié, il n’y a plus de dérailleurs, plus qu’une courroie tendue qui permet d’entraîner la roue arrière.

Courroie_Gates-Carbon-belt

Le kevlar est un polymère thermoplastique. On trouve des «cycles à 6 de carbone» dans le kevlar. Ce sont 6 atomes de carbone qui se partagent des électrons. La fibre de carbone, très solide, ou encore le diamant, ont également en leurs «cœurs» des cycles à 6 de carbone. Le diamant par exemple, est une représentation tridimensionnelle de cycles à 6… c’est vous dire la solidité, la stabilité et la durabilité de ce matériau.

Il faut ainsi déduire que la courroie est un  système de transmission qui dure longtemps, (plusieurs milliers de kilomètres), qui n’a pas besoin d’entretien (pas de lubrification). L’objectif est d’avoir un procédé hyper fiable, au rendement intéressant et à la durabilité sans précédent.

 

Comparaison courroie/chaine : avantages, observations.

 

Comme souligné juste au-dessus, la courroie dure plus longtemps que la chaine. Il n’est pas nécessaire de la lubrifier. Il faut simplement que sa tension soit au diapason. L’ajustement se fait en effet avec un outil qui ressemble tout à fait au «la de métal» des musiciens.

En général, la courroie de kevlar est installée sur des vélos avec des moyeux à vitesses internes (Alfine, Nexus, Sram, Sturmey Archer, NuVinci, etc…). Pourquoi ? Parce que ces moyeux offrent plusieurs vitesses 3, 5, 7, 8, 11 et plus encore), mais à l’intérieur d’une boite de vitesses. C’est scellé et c’est surtout sur un axe qui ne nécessite qu’un seul pignon. Pas de dérailleur, ni à l’avant, ni à l’arrière, un seul plateau, un seul pignon. Moins de pièces soumises aux affres du temps, et par conséquent, une meilleure durabilité.

> En savoir plus sur les moyeux internes

Il est nécessaire d’avoir un cadre «ouvert», en anglais, on parle de «splitter». C’est-à-dire que le triangle arrière doit pouvoir s’ouvrir du côté «transmission» afin d’installer et retirer la courroie. En effet, cette dernière ne peut se «détacher» ou bien se retirer avec une maille patente ou un dérive-chaine. Si la courroie équipe généralement des vélos typiquement urbains, on a vu des concepts plus «performants» entrer dans la danse.

 

Frame Splitter

Exemple de cadre «ouvert» (“splitter”)

La marque Gates Carbon Drive est le fer-de-lance de la nouvelle génération de courroie. Le système est très au point, avec des pignons et plateaux aux dents en forme de T, offrant une excellente stabilité en toute saison (même la plus froide).

 

Gates-Carbon-drive-belt-Sprocket

Gates-Belt-détail-center-track

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion, les navetteurs (commuters) adoreront cette technologie parce qu’elle leur offre la fiabilité, la tranquillité d’esprit ainsi que la durabilité. Le prix restait auparavant une barrière, mais aujourd’hui, on voit des grandes compagnies offrir des excellents vélos urbains avec ce système, pour des prix plus abordables. Le triptyque gagnant : simple, sans rouille, durable.

 

Le mot de notre enthousiaste : Philippe

 

Philippe est un fervent enthousiaste de la courroie. Si vous l’interrogez là-dessus, il vous parlera de ses vélos, de sa «faible envie» de faire de la mécanique et de sa «paresse». Il veut des vélos fiables, dont on a pas à s’occuper ou presque. Ce n’est pas qu’il n’aime pas cela, c’est simplement qu’en tant que cycliste au quotidien, n’ayant pas d’auto, il ne peut que compter sur son vélo. Grâce à sa courroie, son moyeu interne et ses pneus anti-crevaison, il dort sur ses deux oreilles.

«Quoi dire ? Je n’ai plus de mollets sales, ou de tatouages involontaires. Je n’ai pas à aller d’un atelier mécanique à l’autre… Bon évidemment, je me rends à un atelier tous les jours, mais c’est parce que j’y travaille ! Non, grosso modo, je ne me soucie pas du système d’entrainement. La saleté, l’étirement, tout ces maux-là sont oubliés. De plus, le silence est d’or… Comprenez que la douceur et le silence remplacent les expériences plus délicates avec les chaines ! La tranquillité aussi. Comparez cela à l’achat d’une voiture électrique comparé à l’essence. Il y a un premium à l’achat, mais une vie sans tracas à la clé.».

 

Le mot du technicien : Marc-André

 

Mécanicien chevronné et chef d’atelier, Marc-André pense beaucoup de bien des courroies. Il recommande une installation précise et rigoureuse qui permet de vivre avec un vélo sans souci par la suite.

«C’est un système S.I.L.E.N.C.I.E.U.X ! Mécaniquement j’ai rarement vu quelque chose d’aussi doux, d’aussi silencieux. Évidemment, ce n’est pas salissant et vous n’avez aucun souci à vous faire par rapport à l’usure des pignons ou du plateau. Il existe des produits différents, bien sûr, et je recommande chaudement le système de Gates. Au niveau de l’entretien, c’est très durable… C’est un bon système, avec ses contraintes (la tension à apposer dans la courroie est parfois en contradiction avec certains prérequis de moyeux internes), mais une fois bien en place, c’est une solution très très intéressante pour la ville et les déplacements quotidiens. J’ai eu la chance d’utiliser un vélo équipé d’une courroie pendant tout un été, ça été top tigidou !».

 

Quels vélos ?

 

Breezer Beltway 8, 11: des vélos faits pour remplacer votre voiture !

 

Breezer-Beltway-8-courroie

 

Breezer-Beltway-11-courroie

 

Breezer_BELTWAY 8-courroie

 

Vous serez aussi intéressé par ces publications

 

Fiabilité, facilité, commodité : lumière sur les dynamos !

Freins à disques hydrauliques, sécurité et fiabilité au quotidien.

Breezer Liberty 1R + : gros plan sur un excellent vélo urbain

Thule-Yepp_Maxi_easyfit

Thule-Yepp Maxi Easyfit : la vidéo !

Retirer le Thule-Yepp Maxi de son support ? Un jeu d’enfant !

 

 

Le siège Thule-Yepp Maxi est synonyme de sécurité sans compromis. Les enfants (48 lbs ou 22 kg maximum) profitent d’un confort maximum et une protection optimale dans ce siège de vélo pour enfants joliment conçu . La ceinture à cinq points, les repose-pieds et les courroies pour les pieds réglables garantissent un sentiment de sécurité pour les enfants et les parents.

Ce siège est facile à régler et il s’adaptera très bien aux tailles différentes de votre enfant. Un siège évolutif très agréable.

Le Yepp Maxi Easyfit s’installe facilement sur les porte-bagages munis de la fenêtre «easyfit window». Si votre porte-bagage n’en a pas, pas de problème ! L’adaptateur va compenser et vous allez pouvoir jouir de ce siège excellent !

 

• Idéal pour les petites et moyennes distances, les déplacements du quotidien.

• Confortable et évolutif pour les enfants de 1 an à 5-6 ans.

• Pas d’entretien, pas de coussins détrempés

• Facile à utiliser pour deux parents

• 5 coloris disponibles !

 

 

La vidéo !

 

 

 

> Choisissez la couleur de votre Yepp Maxi Standard ici

 

> Lire plus sur les sièges Thule-Yepp

Thule_Yepp_Maxi_standard

Thule-Yepp Maxi standard : la vidéo

Un siège fiable et facile à vivre !

 

Le siège Thule-Yepp Maxi est synonyme de sécurité sans compromis. Les enfants (48 lbs ou 22 kg maximum) profitent d’un confort maximum et une protection optimale dans ce siège de vélo pour enfants joliment conçu . La ceinture à cinq points, les repose-pieds et les courroies pour les pieds réglables garantissent un sentiment de sécurité pour les enfants et les parents.

L’avantage de ce système «au cadre» est que le siège ne repose pas sur un porte-bagage mais sur un support. C’est facile à utiliser, ça se transfère très bien d’un vélo à un autre, vous pouvez sécuriser le siège avec une clé pour contrer le vol.

Enfin, lorsque vous ne vous déplacez pas avec votre enfant, votre vélo n’est pas alourdi par votre porte-bagage. Pour tous ceux qui aiment les lignes pures de leurs montures, c’est le pied !

 

 

• Idéal pour les petites et moyennes distances, les déplacements du quotidien.

• Confortable et évolutif pour les enfants de 1 an à 5-6 ans.

• Pas d’entretien, pas de coussins détrempés

• Facile à utiliser pour deux parents

• 5 coloris disponibles !

 

 

La vidéo !

 

 

> Choisissez la couleur de votre Yepp Maxi Standard ici

> Procurez-vous un adaptateur supplémentaire ici

> Lire plus sur les sièges Thule-Yepp

Thule Yepp Mini

Thule Yepp Mini : la vidéo

Partagez votre univers cycliste avec votre bambin !

 

Le siège Thule Yepp mini est un siège génial pour les bambins : asseyez votre tout-petit à l’avant de votre vélo, entre vos bras et partagez des moments de vélo uniques !

• Pour tous les parents qui commencent à faire du vélo avec leurs enfants !

• Idéal pour les petites distances, les déplacements du quotidien.

• Deux modèles de fixation : «potences sans filets, potences avec filets».

• 5 couleurs disponibles

Couleurs Thule Yepp Mini

Constatez par vous-même.

> Choisissez votre siège Yepp Mini

Choix du siège : potence sans filet/avec filet ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le Yepp mini peut s’installer sur de nombreux types de vélos. Vérifiez que vous avez bien l’espace nécessaire pour que vos genoux puissent pédaler sans se heurter au siège. N’hésitez pas à nous consulter au besoin.

Ensuite, les potences.

Le Yepp mini «Standard» s’installe sur une potence avec filet. La potence est la pièce qui relie le cadre au guidon en s’appuyant sur le tube de direction. Comme par exemple, sur la photo de Simcoe ci-dessous.

Hiver_Kathia_Simcoe_Mile_end

Ce type de vélo est parfait pour le Yepp Mini standard

Il existe également les potences dites «sans filet». Dans ce cas, vous aurez besoin du Yepp Mini «sans filet» !

Single_speed_

Sur cette photo, on voit bien ce qu’est exactement la pièce qui relie la fourche au guidon. C’est là-dessus que s’installe l’adaptateur de potence sans filet de Yepp !

Mais alors, est-ce que ça veut dire que si votre conjoint(e) a un modèle de potence et que vous en avez un autre, vous ne pouvez pas utiliser le même siège ?

Que nenni !

Grâce aux adaptateurs mentionnés tout juste au-dessus, un même siège Yepp Mini pourra se transférer en un tour-de-main d’un vélo à un autre. Voilà le dernier avantage du Thule Yepp Mini : il est ultra commode pour les parents qui s’occupent des conduites de l’enfant alternativement !

Fixation supplémentaire Yepp Mini, potence filetée : c’est ici !

Fixation supplémentaire Yepp Mini, potence non-filetée : c’est là !

Lire Plus

> Plus de choix de sièges ici

> Notre sélection de casques pour enfants

> Cinq raisons de choisir un Simcoe

Casques MIPS

MIPS : des casques plus protecteurs ?

Mips, c’est une nouvelle technologie équipant certains casques.

Son écho résonne de plus en plus dans l’industrie du casque de vélo et de ski. Il nous annonce une meilleure protection du cerveau en cas de chute, de glissade impromptue ou de coup de mou.

Mais qu’est-ce que cette technologie ? Que vous vend-on avec un casque certifié MIPS ? Est-ce meilleur ? Serez vous plus en sécurité qu’avec un casque de certification classique ?

On vous éclaire là-dessus.

 

MIPS : constats et technologies

 

Brève histoire et constat de départ

 

En 2001, cinq experts en biomécanique de l’Institut Royal de Technologie (IRT) de Stockholm (Suède) se rassemblent pour officiellement lancer la technologie «Multi-directional Impact Protection System» (MIPS).

C’est en 1995 qu’un neurochirurgien suédois s’intéresse aux casques. Selon Hans Von Holst, l’efficacité de la protection contre les traumatismes crâniens est plutôt «moyenne». En tant que praticien, il constate que ses patients subissent souvent les contre-coups de chocs, même s’ils portent un casque.

À l’époque, le casque en est à ses balbutiements… Un casque ressemble plus à un «carré» de polystyrène découpé et coloré ! Il est indéniable que depuis, les coquilles, les moules et les mousses ont considérablement évoluées. Nous y reviendrons plus bas.

Bromance-sous-deux-casques

Tour 96. Bromance sous deux casques… On a pas de mal à croire que ces casques semblent… légers côté protection !

 

Van Holst s’associe à un chercheur de l’IRT, Peter Halldin, afin de créer et de produire, sur la base de leurs recherches et tests, une technologie imitant le fonctionnant du cerveau à l’intérieur de la boîte crânienne. En effet, vous le savez sûrement, votre cerveau «flotte» dans le fluide céphalorachidien en votre for intérieur et se meut au gré des forces qui lui sont appliquées.

Le constat de ces éminents chercheurs se formulait comme suit : étant donné le déplacement et la vitesse des sujets, la majorité des impacts dus à des chutes de vélo ne sont pas perpendiculaires au cerveau. Tout au contraire, les forces émanant de ces chocs se dirigent sur le cerveau de manière «oblique». Elles entrainent une accélération «circulaire» qui cause de nombreux dommages au cerveau. Un casque traditionnel était à l’époque testé et conçu sans égard à ces impacts obliques.

L’équipe de MIPS a donc décidé de produire des nouvelles procédures de tests et d’études des impacts en cas de chute de vélo, de ski, etc. Elle a ensuite conçu une technologie assez simple et visant à imiter le fonctionnement du fluide céphalorachidien.

 

La technologie MIPS : une imitation du fluide céphalorachidien

 

Concrètement, il s’agit d’une doublure se situant au creux du casque. Cette doublure autorise un léger mouvement entre la tête et le casque, dans n’importe quelle direction, et ce indépendamment du casque lui-même. Ce mouvement réduit sensiblement les dommages créés par les impacts. En effet, l’énergie développée par le choc est mieux diffusée, et les pressions directement envoyées au cerveau en sont réduites. Conclusion : dans de nombreuses situations de chutes et de chocs, votre cerveau est sensiblement mieux protégé notamment des risques de commotions cérébrales.

 

Reformulons très simplement l’idée générale

 

Là où un casque «standard» protège la boite crânienne contre les fractures et traumatismes, le dispositif MIPS protège mieux son contenu, c’est-à-dire votre cerveau.

Avec un casque, votre boite crânienne est protégée. Mais si votre cerveau bouge très vite, la boite n’a peut-être pas de dommage, mais son contenu peut se trouver en délicat état.

Dernière analogie. Supposons que vous achetiez une superbe tarte au citron meringuée dans votre pâtisserie préférée. On vous présente cette tarte enveloppée précautionneusement dans une boite solide. On prend même soin de l’entourer d’une couche de styromousse. Vous partez sur votre vélo, votre belle boite à gâteau sur le porte-bagage avant, bien posée à plat. Soudainement, un animal traverse la rue sans se soucier de vous. Vous freinez en urgence. Votre belle boîte s’envole.
Inquiet, vous récupérez le précieux paquet en expirant fort : “ouf! heureusement que ma boite est solide”. D’après vous, votre belle meringue, dans quel état sera-t-elle?

 

 

 

Un casque «classique», ça ne vaut plus rien ?

 

Si vous ressentez bien et comprenez bien le ton de notre article, vous sentez que l’on prend des gants autour de cette technologie. Si les bénéfices théoriques et pratiques sont indéniables et ne souffrent pas de contestation, si la technologie MIPS offre une réelle avancée en matière de protection en cas de chute, il ne faut pas non plus penser que tous les autres casques ne sont pas bons.

Les grandes compagnies de casque (Bell, Giro, Poc, Nutcase, Smith, Kali, etc…) n’ont pas gardé les designs et les matériaux des années 90. Leurs technologies ont aussi évoluées : on a pu constater des efforts constants allant vers un plus grand confort et une meilleure sécurité. Par exemple, le moulage de la coquille extérieure et de la mousse interne (Fusion In-Mold»), les enveloppes protectrices plus efficaces et durables, renforcement des structures par diverses méthodes et matériaux, etc…

Aujourd’hui, de multiples directions ont été choisies : si le Mips est une option intéressante, il n’en demeure pas moins qu’un excellent casque peut ne pas en être équipé. Il vous protégera tout de même très bien contre les traumatismes crâniens.

Tous les casques vendus chez Dumoulin Bicyclettes sont certifiés. Il ne vous reste qu’à choisir le vôtre et de rouler en toute quiétude : le casque, peu importe s’il est MIPS ou non, c’est déjà un avantage phénoménal en cas de pépin.

 

 

Quels modèles de casque équipés de MIPS chez Dumoulin Bicyclettes ?

 

Casque Nutcase Metroride MIPS

 

Casque Nutcase Metroride_Mips

 

 

Devons-nous encore présenter les irrésistibles motif et couleurs de Nutcase ? Toujours aussi séduisantes, déjantées ou simplement sympathiques, elles aident à porter son casque en tout temps !

 

> Commander le casque Nutcase Metroride MIPS

 

 

 

 

 

Casque Bell Annex

 

Casque Bell_Annex_MipsCe modèle, urbain par excellence, mérite une description plus fouillée. Son niveau de protection est porté très haut grâce à la doublure MIPS, le matériau de la coque, la grille entièrement réfléchissante. Le confort n’est pas en reste : cette même grille s’ouvre et se ferme pour plus ou moins d’aération, la petite casquette permet aux gouttes de pluie de ne pas couler dans vos yeux, les ajustements sont précis. Enfin, il y a un support pour y mettre une lumière à l’arrière… Tout pour votre sécurité et votre confort !

> Commander le casque Bell Annex MIPS

 

 

 

 

 

Casques Giro Saga et Foray

 

Là encore deux modèles classiques de chez Giro. On recommandera ces casques pour tous ceux qui souhaitent plus d’aération. Les sportifs, les cyclotouristes, les chevelus et les apprentis routiers adorent ces casques : confortables, légers, aérés, pour un excellent prix.

 

 

> Commander votre casque Giro Foray 

> Commander votre casque Giro Saga

 

 

 

 

 

 

Lire plus : Comment choisir un casque