Tag Archives: pédales à clip

Giro_Republic_New-Road_AdventureSeeker

Pourquoi rouler «clipé» ?

Pourquoi rouler clipé ? Chez Dumoulin Bicyclettes, nous célébrons le plaisir de rouler à vélo pour se déplacer. Les pédales automatiques et les souliers qui les accompagnent sont une manifestation claire de ce plaisir et vous aideront à le décupler. Voici pourquoi.

 

De quoi parlons-nous ?

 

De chaussures pratiques, urbaines et avec lesquelles on peut marcher

 

En ce qui concerne les souliers, nous avons privilégié une sélection qui correspondent aux réalités de la ville. Oubliez l’image du pingouin qui fait «toc toc», et l’impression de rencontrer des skieurs égarés dans votre dépanneur. Les souliers Giro et Louis Garneau que nous vous proposons vous permettent de «marcher» lorsque vous en avez besoin. Si ce ne sont pas des chaussures de marche à proprement parler, ils seront tout à fait confortables lorsque vous achèterez vos bières et vos croustilles pour rejoindre les copains autour de la couverture de pique-nique.

Giro_Republic_Rumble_Petra

 

De plus, ces souliers répondent à plusieurs critères : solidité, robustesse et style. Non, ce ne sera pas des souliers de «course». Oui, vous n’aurez pas honte de rentrer au bureau avec ces chaussures-là, mieux même, on vous les enviera !

Giro_Privateer_Manta

De pédales et de cales

 

Pour ce qui est des pédales, nous vous proposons toujours des choix à la fois de qualité et pratiques. Pour répondre complètement à ce dernier point, les pédales «hybrides» offrant à la fois les mâchoires automatiques et une plateforme plus classique sont super polyvalentes.

Quant aux cales, nous vous proposons les systèmes issus du vélo de montagne : SPD de Shimano ou Crank Brothers. Ces cales sont quasiment invisibles sous la semelle et vous ne les sentirez pas lorsque vous serez hors de selle.

crankdoubleshotcandy_3_black-black

Non ce n’est pas réservé à une élite. Oui c’est sécuritaire !

 

Oubliez tout ce que vous avez appris sur le pédalage «clipé» et vos appréhensions : c’est très sécuritaire. «Décliper» ou désengager les pédales automatiques devient un réflexe, une seconde nature. C’est un mouvement que vous acquérez assez simplement. Entraînez-vous sur un gazon, tige de selle baissée, ou bien appuyé contre un mur pendant quelques minutes. Les pédales automatiques sont rarement un facteur aggravant lors de lourdes chutes.

 Souliers_louis-garneau-nickel-opal

 

Maintenant, pourquoi utiliser ces dispositifs ?

 

Comme nous le disions en préambule, parce que cela décuple votre plaisir de rouler. Tout simplement. C’est le fun ! Pour tous ceux qui s’impliquent dans leur pratique cycliste, que ce soit du navettage ou de la plaisance, de l’entraînement ou du cyclotourisme, rouler cliper, c’est transcender son expérience sur le vélo. Oh oui : transcender ! vous avez bien lu.

Premièrement, vous roulez avec le pied bien en place sur la pédale. Pas de glissade intempestive, pas d’approximation : vous avez les pieds au bon endroit, au bon moment. . Non, vous ne recevrez plus les pédales en plein tibia au moment de repartir de cette lumière rouge !

Une fois que votre pied est bien en place, hé bien, vous avez un pédalage plus efficace ! Le transfert d’énergie est optimisé en quelque sorte, et de plus, vous pourrez pousser sur la pédale, puis tirer la manivelle. Et la bobinette… avancera comme jamais ! Votre pédalage devient régulier, vous sentez votre machine répondre aux sollicitations de votre corps. D’un point de vue physiologique, vous aurez également beaucoup d’avantages : la pression est mieux répartie sur votre pied, le confort en est augmenté, votre pédalage plus régulier met ainsi moins de pression sur les genoux.

Enfin, d’un point de vue mécanique, vous userez vos pièces de transmission moins vite. Le pédalier aura moins tendance à ovaliser, et votre chaine sera aussi étirée moins rapidement.

Que des avantages donc à rouler clipé !

Il ne vous reste plus qu’à vous choisir une paire de chaussures et des pédales !