Tag Archives: Vélos

Arkel_signature_DavidLeb

Sacoches Arkel Signature : mots du concepteur

David est employé de Dumoulin Bicyclettes depuis 4 ans. Désormais diplômé de l’Université de Montréal en design industriel, il a eu l’occasion de mettre son élan créateur au service de sa passion : le vélo. Lors de son passage chez Arkel, compagnie Sherbrookoise, il a été le grand penseur des sacoches Arkel, série Signature. Depuis, vous êtes nombreux à avoir choisi ces sacs et sacoches, et nous sommes fiers de pouvoir offrir un produit entièrement pensé et manufacturé au Québec. Félicitations David et Arkel.

 

 

Des sacoches répondant à des besoins

 

Les cyclistes font plus que jamais partie du paysage urbain et ce, partout dans le monde. Ce mode de transport écologique, actif et abordable, comptant de plus en plus d’adeptes, s’inscrit parfaitement dans une perspective de développement durable. La pratique urbaine du cyclisme créé des besoins spécifiques : on doit tous transporter quelque chose lorsque l’on se rend au travail, à l’épicerie, en visite chez des amis ou à un festival.

C’est dans ce contexte dynamique et afin de répondre à une demande forte (de la part de Dumoulin par exemple) que le manufacturier sherbrookois de sacoches de vélo Arkel m’a confié le mandat de concevoir une nouvelle gamme de sacs urbains. Le défi m’a tout de suite stimulé.

Ma démarche a promu l’écoute. Mon expérience en magasin, des interviews d’usagers, des processus d’idéation, de prototype et des tests ont permis de faire naitre la série Signature.

Pour 2016, il y a du nouveau. En fait, la gamme entière a subi des changements qui, à plusieurs niveaux, améliore encore plus une expérience déjà très positive. Entre autre, le système de fermeture du sac a été simplifié dans son usage et le modèle M, un nouveau sac à dos compact, a vu le jour.

 

Qu’est-ce qui fait de la série Arkel Signature une gamme unique ?

 

1)La recherche des besoins réels des usagers ; 2) un savoir-faire gage de durabilité ; 3) confection locale et socialement responsable.

 

 

La recherche des besoins réels des usagers

 

Tous les modèles de la gamme Signature ont été conçus suite à une période de recherche approfondie sur les besoins réels des cyclistes en ville. Pendant plusieurs mois, il s’agissait d’accompagner des usagers dans leur routine afin d’observer, d’analyser et de comprendre de quoi était composé exactement leur quotidien. Cela m’a permis de cibler des opportunités de solutions ayant un impact positif. La recherche est une étape fondamentale du processus de design, car plus elle est effectuée de façon approfondie, plus le produit ou le service répondront réellement aux besoins des usagers.

Par exemple, lorsque Jeanne* ou Marc* revenait de son travail, ils passaient souvent par l’épicerie pour acheter quelques aliments manquants. En plus de leurs lunchs, de leurs ordinateurs portables et de leurs vêtements de rechange, ils souhaitaient pouvoir rapporter une miche de pain, un filet de saumon, de la laitue voire même une bouteille de vin blanc. Pas si simple… La question du volume était donc primordiale.

Tous les sacs de la série Signature sont entièrement étanches,  possèdent une petite pochette de rangement interne, une mousse amortissante intégrée à la base, incluent des poignées pratiques pour le transport à la main lorsqu’ils sont ouverts, etc. Il s’agit de fonctionnalités qui présentaient des avantages réels au quotidien.

 Sacoches Arkel, série Signature

 

Un savoir-faire gage de durabilité

 

Depuis plus de 25 ans Arkel conçoit et confectionne des sacs haut de gamme de vélo à Sherbrooke (Québec, Canada). Ayant accumulé des années d’expérience, les détails de construction d’un sac ne sont pas laissés ni au hasard, ni à l’économie de coût à outrance. Chaque couture assure une fonction bien précise et une équipe de cordonnières chevronnées s’assure que chacune d’entre elles soit la plus solide possible. Par exemple, sur les sacs à dos, une des coutures les plus importantes est celle qui tient en place la partie supérieure des bretelles sur le sac. Cette couture est particulièrement mise à contribution et beaucoup de sacs sur le marché ne le prenne pas tellement en compte. Les bretelles des sacs à dos de la série Signature, soit les modèles D et M, ont donc été cousues deux fois plutôt qu’une afin d’en assurer la durabilité.

Dans le même ordre d’idée, les matériaux choisis pour les sacoches Arkel sont avant tout sélectionnés pour leur résistance à l’abrasion afin que le sac ait la durée de vie la plus longue possible. Le tissu traditionnel qui compose ainsi presque tous les sacs Arkel, incluant la série Signature, est un tissage de nylon de 1000 deniers fabriqué aux États-Unis, reconnu pour sa grande durabilité. Son nom commercial est Cordura®.

On peut aussi glissé un mot au sujet du système d’attache Cam-Lock®. Conçu et produit pas Arkel, il est présent sur les modèles H et V et permet de les installer sans difficulté sur la très grande majorité des porte-bagages sur le marché, tout en étant composé de pièces d’une solidité exemplaire.

Dans un monde où les sacs ne sont pas toujours conçus pour durer, les sacs de la série Signature, forgés par les 25 années d’expérience d’Arkel, expriment la qualité, un souci du détail et une durabilité à toute épreuve que l’on retrouve rarement sur le marché.

 

Une confection locale et socialement responsable

 

Les qualités de la série Signature vont dans le sens d’une diminution de la surconsommation. Un élément tout aussi incontournable du développement durable est l’économie éthique et locale. Une production locale diminue les impacts environnementaux liés au transport et surtout, encourage la maintien et l’approfondissement des savoir-faire locaux.

Comment faire un sac étanche au Québec ? Il n’y parait pas comme cela, mais c’est tout un défi ! Habituellement, si on souhaite produire un sac étanche, la technique de fabrication traditionnelle consiste à assembler le sac avec des soudures à haute fréquence à l’aide d’un moule spécifiquement formé pour le sac en question. Le problème est que ce procédé est monopolisé presque entièrement par l’Asie.

La solution a été trouvé en divisant la coque du sac en deux parties complémentaires. La couche extérieure, composée de Cordura®, assure la durabilité du sac face à son environnement immédiat. La couche intérieure est quant à elle composée d’un tissage de nylon laminée, i.e. étanche. C’est sur la face extérieure de cette couche que les coutures ont été scellées avec l’aide d’un ruban, qui, une fois appliquée à la bonne température, scelle entièrement la couture. Les bandes de ruban scellant sont ainsi protégées de l’abrasion car elles ne sont pas exposées au contenu du sac et ni à son environnement.

Afin de souligner l’excellence du travail qui est accompli par les couturières, l’une d’elles applique sa signature (non ce n’est pas un hasard) sur une étiquette à l’intérieur de chaque sac. C’est une façon à la fois de valoriser le travail de ces artisanes locales, mais aussi de montrer aux futurs usagers qu’il y a des personnes derrière leurs achats, chose qui est trop souvent oubliée en cette ère de surconsommation.

Pour terminer, je suis très fier d’avoir pu participer à la création de la gamme Signature d’Arkel. Ce fut un travail qui comporta son lot de défi, mais qui au final a porté fruit. Dans un contexte où les cyclistes urbains prennent leur place dans les villes, les modèles D, H, V et maintenant M font plus qu’être des sacs durables, responsables et adaptés à leurs besoins réels, ils font aussi fièrement partie de ces produits qui défendent une consommation plus humaine et responsable.

Au plaisir de vous croiser à une intersection !Sacoches Arkel Signature

David LeBrasseur, Designer de la série Signature d’Arkel et conseiller vente chez Dumoulin Bicyclettes.

babboe big

Vélo cargo Babboe Big, l’alternative en vidéo

Le vélo cargo Babboe big est une solution pour les déplacements alternatifs en famille.

Plébiscité par de nombreux parents européens, c’est un vélo cargo simple, sécuritaire, et très polyvalent. Il s’agit de notre vélo cargo à la plus grande capacité.

Nous l’appelons très tendrement le «pick up» à pédales. Comprenez : vous avez un ou plusieurs enfants à amener à l’école ou la garderie ? Utilisez un vélo cargo et faites resplendir vos enfants et vous-mêmes !

Venez vous rendre compte par vous-même du potentiel de nos vélos cargo, louez-les pour une journée ou plus et mettez-vous dans la peau de parents efficaces, sereins, progressistes et en santé grâce à leurs déplacements !

Bon visionnement !

Un truc pour la compréhension des commentaires : activez les sous-titres automatiques de youtube.

 

Magasinez ici nos vélos cargo.

Interactions-Humanisons la rue!

Humaniser ses déplacements urbains.

Pierre-Marie LegrainChronique de Pierre-Marie, co-propriétaire de Dumoulin Bicyclettes

J’habite au-dessus d’une piste cyclable. Lorsque j’ai emménagé, j’étais loin de m’imaginer à quel point ce serait inspirant et comment cela me renseignerait sur nos comportements de cyclistes. Histoires, déambulations et observations.

 

Ce matin, je suis décontracté et à l’heure. Mon fils est gardé par une pro, je viens de le laisser et il était de bonne humeur. Il nous a gratifié d’une belle nuit de sommeil de 7 heures. Ça se prend. J’enfourche mon vélo, il fait assez chaud pour un 5 février. Je sors doucement de ma torpeur domestique, du cocon familial, et je respire l’air du matin.

La circulation est fluide, les gens sont assez relaxes. Je pédale donc je souris.

J’arrive à l’intersection St-Zotique/St-Denis, barrée pour travaux. Quelque chose en rapport aux canalisations. Un classique. Une voiture et sa conductrice me donnent alors un beau spectacle. Cette personne me dépasse vivement, en me laissant un bel espace, mais en se précipitant pour se placer à la lumière. Ah ! Non, c’est bouché. Qu’à cela ne tienne, elle décide de couper à travers une station service sur sa droite pour éviter le feu… mais se retrouve finalement à devoir patienter derrière un flot continu d’autos… Elle attend.

«[…] tel est pris qui croyait prendre».

Pendant donc que je riais volontiers de cette situation, je suis interpellé par une préposée à la circulation, que je nomme affectueusement en mon for intérieur «madame circulation en temps de chantier».
«Vous voulez traverser et aller par là ?»
«Hé bien oui ! Est-ce possible ?» «Ce ne sera pas long».

La lumière passe au vert, elle abaisse son drapeau, «allez-y Monsieur», je m’élance, une voiture derrière moi veut en faire de même… tttt… Mon amie de la voirie l’arrête avec autorité. «Bonne journée Madame». Sourires échangés, politesses parlées. Je passe à travers les travaux.

Cette personne se rend-elle compte à quel point elle humanise ma vie en ces instants ? Cette personne se rend-elle compte qu’elle ne pourra jamais avoir cette interaction avec une auto ? Certainement lui fera-t-on signe. Les automobilistes ne sont pas des monstres, mais personne ne lui parlera à la fois autant et si peu. Le peu qui change toute une journée.

—-

Je continue mon chemin : un homme marche sur le trottoir et s’apprête à traverser sur un passage piéton, peint de jaune… Il s’arrête et veut me laisser passer. Je lui fais signe que non, qu’il peut y aller. Il s’entête. «Non non, monsieur, je vous en prie, vous êtes sur un passage piéton et sur un jaune en plus…» «Ah, mais je sais ce que c’est d’être en vélo». «Je vous remercie, mais regardez, la lumière est rouge 20 mètres plus loin… Je vous en prie passez.». Il part à rire franchement, et je souris de plus belle. Heureux de redémarrer. Heureux d’arriver à mon feu rouge sans m’arrêter finalement, car à peine deux secondes après, il repasse au vert.

Des petits riens. Des «peu de chose». Des interactions et des politesses. Des sourires échangés, mais ces riens-là humanisent et donnent confiance dans l’autre. L’essence même de la civilité.

Voilà pourquoi les cyclistes sont plus heureux.

Trek_Recreation

Pour les cyclistes occasionnels

 Vous le savez, Dumoulin Bicyclettes croit que le vélo est le mode de transport urbain idéal au quotidien. Notre offre couvre un large spectre de besoins des cyclistes de ville.

En tant qu’ambassadeur du cycle, la compagnie conserve une place importante pour les cyclistes «du dimanche», occasionnels, ceux qui pratiquent avec plaisir le vélo sur les belles pistes cyclables de Montréal et d’ailleurs.

Pour ceux-là, les besoins en termes de vélos se résument à quelques points clés : confort important, fiabilité, simplicité d’utilisation, petit prix.Trek_Pure_menthe_1

Nous avons des vélos qui correspondent à ces besoins. N’hésitez pas à venir les découvrir, les essayer, les adopter !

Trek_Pure_recreation