Test : Valise Brompton

Partagez :

Brompton B-BagAprès notre voyage à Vegas où nous avions apporté nos vélos pliants dans une boîte en carton, j'avais écrit que nous voulions tester la valise (sac) de transport Brompton. Maintenant c'est fait, lors d'un voyage en Espagne.

Prendre l'avion avec un vélo est toujours un peu compliqué. L'idée d'apporter un vélo pliant est entre autres de se simplifier la vie, le sac Brompton (appelé B-Bag) nous aide pour cela. Premièrement, il faut simplement plier le vélo normalement et il rendre, très juste, dans le B-Bag. On en profite pour retirer les 2 pentures en plastique/aluminium au cas où le vélo serait malmené. On ne veut surtout pas que ces 2 pièces soient endommagées. Il y a une poche intérieure dans le B-Bag, elle sera parfaite pour les ranger.

J'y rajoute mon mini kit de voyage : un set de clé Allen, une chambre à air de rechange, une clé hex 15mm, un kit de patch. C'est tout ! Il faut dire que je ne pars pas en cyclotourisme, donc le vélo ne sera pas vital pour moi. Simplement le nécessaire pour me dépanner en cas de crevaison. Il serait surprenant qu'il arrive autre chose, à moins d'un accident. La pompe est intégrée au vélo donc pas besoin d'y penser.

Au moment d'enregistrer les bagages, je ne mentionne surtout pas que c'est un vélo ! Certaines compagnies aériennes ont des graves problèmes de compréhension. Incapables de faire la différence entre vélo pliant et vélo régulier (tient tient, ça me fait un peu penser à l'AMT et la STM ça.), on ne veut pas risquer une surcharge de 80$. Donc il s'agit simplement d'appareil d'exercice, on ne me posera pas d'autres questions et tous les embarquements se font sans problème.

Le B-Bag a 2 roues, donc on peut la traîner comme une valise. Il devrait y en avoir 4 pour ne pas qu'on ait besoin de le soulever d'un côté, mais ce n'est rien de majeur.

Une fois arrivé à destination, en 30 sec le vélo est sorti du sac, et on peut rouler le B-Bag sur lui-même et le ranger sur le porte-bagage. Ce serait un problème si j'avais à me déplacer uniquement en vélo dans tout le pays, je n'aimerais pas traîner le B-Bag continuellement à cause de son poids, mais en autobus ou en auto, pas de problème avec ça.

Le vélo est conçu de tel que même s'il subit d'importants chocs quand il est plié, mince sont les chances qu'il s'endommage. Donc j'ai peu de souci à le mettre dans une soute d'avion et il arrive effectivement en bon état, à l'aller comme au retour.

Test du B-Bag : Positif !

Prochain voyage, le test ultime: uniquement un sac de plastique (résistant, en polythène). Je n'aurai qu'à le rouler en petite boule et le mettre dans mon sac à dos ! Par contre, c'est certain que je risque d'endommager un peu plus le vélo, le B-Bag est quand même assez épais (5mm) sur les côtés.

Pour des photos.

Partagez :