La neige est là, et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?

Partagez :

La neige... et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?

Hé oui... Il y a quelques jours, nous pensions pouvoir rouler sereinement jusqu’à Noël où nous aurions été enchanté d’avoir une belle tempête de neige ! Las, l’automne s’est fait déborder et notre quart-arrière n’a pas vu venir ce blitz.

Il neige. Il fait froid. Qu’est-ce qu’on fait ?

Il est désormais impérieux de chausser les pneus d’hiver. Clous, crampons, allez-y avec la sécurité et la confiance : c’est ce qui vous permettra de continuer à rouler tranquillement.

Lorsque la chaussée est glissante, vous voulez baisser la pression contenue dans vos pneus à clous : cela augmentera la surface de contact et vous aurez un peu plus de contrôle. Certains vous conseilleront des pneus plus étroits pour fendre la neige. C’est une bonne manière de fonctionner, mais cela implique un «pilotage» plus risqué. À vous de choisir !

-> Choisir ses pneus d'hiver

-> Témoignage : pourquoi j'ai choisi les pneus à clous

 

Conduite défensive et autres astuces

 

• Nous vous recommandons de prendre votre place sur la chaussée : vous êtes mieux un peu plus à gauche que trop à droite. Les automobilistes commencent à être très habitués et si vous êtes bien visibles, que vous utilisez au maximum vos bras pour communiquer vos directions, ils seront eux-aussi plus tranquilles.

La conduite défensive se résume ainsi : prendre un peu plus de place sur la chaussée, rester sur une ligne et la tenir (ne pas zigzaguer), ne pas paniquer à l’approche d’un véhicule. En prenant un peu plus de place, vous forcez l’automobiliste à ralentir. C’est très bien. Il ne sera peut-être pas content, mais hé... tous nos concitoyens ne sont pas des chirurgiens-urgentistes. Au pire vous allez avoir quelques coups de klaxon... Ce n'est pas grave.

Remerciez les gens qui vous ont laissé de la marge, n’hésitez pas à leur céder un passage lorsqu’il est possible et sécuritaire de le faire (par exemple, à un arrêt ou un feu rouge, pas avant). Plus vous serez civique et calme, mieux ça ira. Garantie !

Qui hurle sur quelqu’un qui garde son calme ? Des fous furieux. Y en a pas tant ! (on est désespérant d’humanisme).

 

Conduite défensive en hiver comme en été

 

À propos de la conduite défensive, nous vous recommandons les précieux conseils du guide de Vélo Québec : À vélo en milieu urbain

• Soyez visibles. C’est très important. Éclairage actif et puissant le soir, pour être certain d’être vu et de pouvoir voir. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des éléments réfléchissants sur votre vélo ou sur vous-mêmes. La veste orange, c’est peut-être pas très beau, mais c’est quand même efficace, c’est indéniable.

-> À vélo, la nuit, je roule allumé !

Et pourquoi pas la petite pointe de pizza sur vous ou sur votre vélo ? Avec sa garniture, elle ajoute un peu de joie et de ludisme sur les routes !

Soyez zen et bon hiver !

Partagez :