Préparer son vélo à l'hiver. Partie 1 : les pneus

Partagez :

Vous êtes nombreux à vouloir vous informer sur l’utilisation d’une bicyclette en hiver.

Premièrement, les pneus. Il s’agit possiblement de la pièce qui fera le plus de différence. Quoi choisir? 2 options principales. Des pneus à crampons de caoutchouc ou des pneus à clous.

Les_Pneus_à_Clous_marathon_winter-Les pneus à clous : Ils ont l’avantage d’être moins glissants sur la glace. Sur la neige, peu d’avantages, car les clous se perdent dans la neige. Sur l’asphalte, ils sont un peu plus glissants. Leur avantage principal est d’être plus prévisible. On glisse légèrement, mais jamais trop.
Pneu suggéré : Schwalbe Marathon Winter. On le gonfle par temps sec, on roule donc moins sur les crampons de tungstène, par temps glacé, on le laisse légèrement mou pour une meilleure adhérence à la glace.

 

Les_Pneus_à_Crampons-Les pneus à crampons : On doit les choisir étroits (environ 700×35 ou 26×1,35) pour qu’ils puissent fendre la neige, sinon il risque de flotter dessus, et vous allez avoir beaucoup moinsde contrôle. Il existe peu de ce genre de pneus sur le marché, mais heureusement qu’il existe une épreuve de cyclo-cross (course mi-route, mi-montagne), nous prenons les pneus de ce sport comme pneu d’hiver. Le modèle le plus populaire ces temps-ci est le Schwalbe CX Pro, disponible autant en 700 qu’en 26″. Sur la glace, ils glissent! Ailleurs, ils offrent de bonnes performances. Si vous roulez à Montréal, il y a quelques jours avec de la glace au sol, mais la plupart du temps, on roulera sur l’asphalte.

Donc on recommande les pneus à clous si vous voulez rouler en toute sécurité en tout temps, mais sachez que les pneus à crampons vont faire le travail dans la majorité des cas.

Partagez :