Fermer la recherche

Le printemps s’en vient et, avec lui, l’opportunité de rouler plus souvent. Pour les parents, cela soulève généralement des questions en ce qui a trait aux vélos d’enfants. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver le bon vélo et les bons accessoires afin que votre enfant puisse rouler en tout confort et en toute sécurité.

Déterminer la taille du vélo en utilisant une charte de grandeurs

Vous pouvez rapidement estimer la taille de vélo qui convient à votre enfant à l’aide de cette charte. Gardez en tête que ce type de tableau peut varier selon les détaillants et les manufacturiers.

Taille de l'enfant

80-95 cm

95-115 cm

115-135 cm

135-150 cm

Âge

2-3 ans

4-6 ans

6-8 ans

9-13 ans

Grandeur de vélo

12” et draisienne

14-16”

20”

24”

Déterminer la taille du vélo selon les caractéristiques individuelles de votre enfant

 


Mesurer l’entrejambe de votre enfant

À vélo, ce sont principalement les jambes qui comptent! Par conséquent, la mesure de l’entrejambe est plus utile pour choisir la taille d’un vélo que la grandeur ou l’âge d’un individu.

Une manière simple pour mesurer l’entrejambe de votre enfant est de lui faire tenir un bâton, un livre ou un morceau de bois entre les jambes et de lui demander de « s’assoir » dessus sans trop plier les genoux. Ensuite, vous pouvez mesurer directement la hauteur entre l’objet et le sol.


Déterminer son niveau d’habileté

Lorsqu’on ajuste la hauteur de la selle pour un enfant qui a peu ou pas d’expérience, ou d’un enfant qui n’est pas encore tout à fait confortable sur deux roues, il est important pour sa sécurité et son confort qu’il puisse poser le talon de ses deux pieds sur le sol en étant assis sur la selle. La hauteur de celle-ci doit donc être plus petite (entre 2 et 4 pouces) que la mesure de son entrejambe (voir photo 1). Ainsi, si jamais votre enfant a l’impression de perdre le contrôle, il peut tout simplement poser ses pieds par terre. Il pourra également faire de même lors du freinage ou pour embarquer sur le vélo de façon autonome.

L’enfant qui est plus expérimenté, qui est confortable pour embarquer sur son vélo, qui ne pose pas instinctivement ses pieds au sol pour freiner et qui semble rouler avec confiance gagnera à avoir une selle ajustée un peu plus haut que la grandeur de son entrejambe (2 à 4 pouces de plus). En effet, une selle plus haute lui permettra de développer une meilleure efficacité au pédalage, et il pourra apprendre à rouler sur de plus longues distances. Il devrait tout de même être capable de poser la pointe de ses deux pieds au sol pour des raisons de sécurité (voir photo 2).

P1etP2 pieds v2

Faire un choix qui prend en compte la croissance de l’enfant

Pour maximiser la durée de votre achat, il faut choisir un vélo qui vous permettra d’ajuster la hauteur de la selle en fonction de la croissance de votre enfant. Bref, choisir un vélo qui fait, mais dont on peut encore augmenter la hauteur de la selle de plusieurs centimètres.

Si vous avez la mesure de l’entrejambe de votre enfant, vous pouvez vérifier directement, en magasin ou chez un particulier, la hauteur minimale et maximale que peut atteindre la selle sur les vélos qui vous intéressent afin de faire un choix éclairé.

Ne pas oublier les accessoires de sécurité

D’abord, le casque ! Il est toujours recommandé de rouler avec un casque. Toute chute, même à petites vitesses, peut entrainer des blessures sérieuses à la tête.

S’il est important de choisir un vélo qui laisse de la place à votre enfant pour grandir, son casque, lui, doit être de la bonne taille. C’est-à-dire qu’il doit correspondre à son diamètre crânien au moment de l’achat. Un casque trop grand risque de ne pas faire son boulot en laissant la tête de l’enfant se cogner dessus de l’intérieur au lieu d’absorber l’impact. De même, un casque trop petit risque de ne pas couvrir la totalité de sa tête.

Ensuite, les accessoires de visibilité! Si votre enfant doit rouler le soir ou tôt le matin (pour se rendre à l’école et en revenir, par exemple), son vélo doit être équipé de phares – blanc à l’avant, rouge à l’arrière. Si vous achetez le vélo usagé d’un particulier, assurez-vous qu’il soit muni des 6 réflecteurs réglementaires selon les dispositions en vigueur dans le code la route. Si vous faites l’achat en magasin, le vélo devrait être vendu avec ceux-ci.

Finalement, il pourrait être intéressant de faire porter à votre enfant une veste ou des bandes réfléchissantes pour qu’il soit plus visible.

En conclusion

Équiper votre enfant pour sa prochaine saison de vélo n’a pas à être compliqué. Voici un tableau résumant les informations nécessaires. N’hésitez pas à le télécharger et à le partager aux autres parents de votre entourage!

Choisir la taille de vélo résumév3

Articles similaires

L’apprentissage du vélo grâce aux draisiennes

Guide d’achat pour les sièges d’enfants

Drummondville en vélo cargo : témoignage d’Alexandre