De la chambre à air : valves, écrou, problèmes et changement

Partagez :

Vous connaissez tous la chambre à air, peut-être plus sous le dénominatif «trip» ou «tube». Vous avez sûrement déjà glissé sur une chambre à air de tracteur aux glissades d'eau, ou sur la neige.
Ben oui ! C'est ça une chambre à air : un morceau de caoutchouc qui reçoit et retient l'air qui permet à votre pneu de bien rouler, d'être confortable et efficace.

C'est simple et néanmoins plein de belles subtilités et de petits détails. Schwalbe, marque allemande de pneumatique qui produit les Marathon et Marathon Plus (entre autres), a sur son site une multitude d'informations que nous nous sommes permis de reprendre ici. C'est tellement bien fait qu'il aurait été vain de tenter d'écrire autre chose.

Vous allez voir, les chambres à air : c'est toute une histoire!

 

De quoi se compose une chambre à air ?

 

Chambre-a-air-schwalbe

Une chambre à air vélo se constitue en général de Butyle. Le Butyle est un caoutchouc synthétique à la fois très élastique et étanche à l’air. Ce mélange de caoutchouc intègre obligatoirement d'autres composants, à l'identique des pneus.

Des différences de qualité significatives peuvent résulter des mélanges employés. Les chambres à air Schwalbe sont par exemple extrêmement étanches et élastiques. Une chambre à air peut, du fait de sa grande élasticité, couvrir une large palette de pneus de dimensions différentes.

Les chambres à air peuvent être vulcanisées à l'aide d'un moule ou d'un système autoclave. La vulcanisation dans un moule permet d'obtenir une épaisseur de paroi plus uniforme, pour l’obtention de chambres à air plus légères et plus étanches.

Toutes les chambres à air Schwalbe sont fabriquées suivant cette méthode. La valve sera fixée à la chambre à air lors de l’opération de vulcanisation.

 

 

Quelles particularités présentent les chambres à air Schwalbe ?

 

chambre-a-air

La nature des composants et la pureté du mélange de caoutchouc sont déterminantes pour la qualité de la chambre à air. C’est pourquoi, avant la phase d’extrusion, le mélange est soumis à une énorme pression au travers de sept filtres successifs. Toutes les chambres Schwalbe sont insérées dans un moule et gonflées pour l’opération de vulcanisation. Cette procédure est la seule à garantir une épaisseur constante de la paroi et un degré élevé de maintien en pression.

 

Toutes les chambres à air sont gonflées puis entreposées en l’état pendant 24 heures pour tester leur étanchéité. Chaque chambre fait ensuite l’objet d’un contrôle visuel minutieux. Ce contrôle qualité spécifique permet d’éviter les mauvaises surprises. Depuis des années, les chambres à air Schwalbe sont appréciées et recommandées par les vélocistes pour leur très grande fiabilité.

 

En raison de leurs caractéristiques et de leur grande élasticité, nos chambres couvrent de nombreuses dimensions de pneu différentes. Notre chambre n°17 convient par exemple pour des pneus de 28 à 47 mm de large. Répondre à de telles exigences est la preuve de leur excellente qualité.

 

 

>Lire plus : au sujet des dimensions de pneus

 

 

Chaque chambre à air Schwalbe est 100% recyclable sans perte de qualité pour la nouvelle production. Nous avons ainsi développé dans notre usine une procédure unique de «dévulcanisation» qui fonctionne avec succès depuis plusieurs années. A ce jour, chaque chambre à air Schwalbe intègre 20% de matériaux recyclés dans sa fabrication.

Le bilan carbone est donc très largement positif car cette procédure n’utilise qu’un cinquième de l’énergie nécessaire pour la fabrication de nouvelles chambres en butyl.

 

Quelle est la meilleure valve ?

 

Chambre-A-air

Il existe trois différents types de valves sur le marché et il est très difficile d’en recommander une de façon incontestable. Il est important que la valve convienne au perçage de la jante et au type de pompe utilisée. Contrairement à certaines idées reçues, il n’y a aucune différence notoire entre les valves pour ce qui concerne leur capacité à maintenir l’air. Chez Schwalbe, tous les types de valves offrent une bonne étanchéité et sont adaptés à une utilisation haute pression.

Les valves Dunlop ou valves anglaises sont toujours les plus utilisées dans le monde. Elles permettent un remplacement aisé du mécanisme de valve, et une évacuation de l’air très rapide. Le montage d’une chambre à air avec valve Dunlop est un peu plus long car il faut enlever le mécanisme de valve et l’écrou de serrage pour faire passer la valve à travers le perçage de la jante. Une fois ce montage effectué, on peut alors gonfler la chambre.

On peut remercier le marché nord-américain ici... Il a heureusement décidé que ce n'était pas une valve pour nous !

Les valves Presta ou valves françaises sont plus étroites que les autres valves (6 mm au lieu de 8). Elles se contentent d’un plus petit trou de jante, et conviennent donc particulièrement pour les jantes étroites de course sur route. Elles sont plus légères que la valve Auto ou la valve Dunlop d’environ 4 à 5 grammes.

Elles peuvent être fermées manuellement grâce à une petite molette. Celle-ci doit être dévissée pour pouvoir gonfler la chambre à air, ce qui pourra se révéler problématique pour un utilisateur non averti. La tige filetée qui supporte la molette est très mince et risque de plier lors de la mise en place ou de l’enlèvement de la pompe.

Attention : l’utilisation de chambres à air à valve Presta sur des jantes prévues pour de plus grosses valves entraîne un risque de déchirure de la valve par l’action de cisaillement des bords métalliques du perçage sur la tige de la valve. Traduction : une jante pour valves schrader est une uniquement destinée à cela... À moins d'avoir un petit manchon adaptateur (qu'il nous fera plaisir de vous fournir en magasin).

 

Les valves auto se regonflent très facilement dans une station essence. Simples d'utilisation, simples à comprendre, ce n'est pas étonnant de les retrouver sur de nombreux vélos de série !

 

Lire plus : «Quelles pompes utiliser pour gonfler ses pneus ?»

 

 

 

À quoi sert l'écrou de pied de valve ?

 

Chambre-A-air

L’écrou de pied de valve permet de sécuriser la tenue de la valve sur la jante. A tort, certains utilisateurs le considèrent comme superflu car on peut effectivement rouler sans en être équipé. Il est particulièrement utile lors de l’utilisation d’une pompe. Dans le cas d’un pneu sous-gonflé, il évite que la valve s’enfonce dans la jante. Sur certaines jantes, une valve non fixée pourra générer un bruit désagréable.

L’écrou de pied de valve ne doit être vissé qu’à la main. Ne jamais le serrer au moyen d’une pince. Le non-respect de cette consigne risque d’endommager irrémédiablement la chambre à air.

 

 

 

Comment surviennent les problèmes de valve ?

 

Chambre-A-air

La rupture de la valve peut survenir lorsque, par exemple, celle-ci est soumise à des contraintes trop importantes.

Le montage d’une chambre à air avec valve Presta dans une jante munie d’un perçage plus gros constitue une autre cause fréquente de problèmes. Les bords métalliques du perçage peuvent alors entraîner l'arrachement du pied de valve.

Attention : certaines jantes ont un perçage extérieur d’un diamètre correct de 6,5 mm, mais un perçage intérieur plus grand, de 8,5 mm, pouvant générer des problèmes. Un serrage excessif de l’écrou de pied de valve ne fait qu’aggraver les problèmes de déchirure. En effet, la fonction première de cet écrou réside essentiellement dans le blocage de la valve lors du gonflage.

La rupture de la valve survient souvent sur des vélos tout terrain. La combinaison de freins toujours plus puissants et d'une pression de gonflage réduite peut entraîner un glissement du pneu sur la jante lors du freinage. La chambre à air peut être entraînée par ce mouvement, ce qui risque de provoquer une déchirure par cisaillement au pied de la valve.

 

 

 

 

Partagez :