Emballages et déchets : nos défis, nos efforts et nos réponses

Partagez :

Dumoulin Bicyclettes regroupe en son sein des personnes qui ont à cœur la préservation de leur environnement et sont motivées par la présentation de solutions concrètes pour parvenir à cet objectif. Pour être plus précis, l'organisation existe quasiment exclusivement parce que nous pensons que le vélo est une solution pour l'avenir de nos sociétés. Or, notre activité génère ses propres «externalités négatives».

Emballages de carton, plastiques protecteurs, chambres à air et pneus, métaux usés, livraisons : que faisons-nous pour coller à nos valeurs ?

Notre activité, c'est la promotion du vélo comme moyen de transport. Nous souhaitons convaincre que le vélo est une solution sérieuse aux problèmes graves du réchauffement climatique et de la pollution de l'air. Le vélo pliable, le vélo cargo familial et pour les entreprises, le vélo électrique et les vélos urbains sont nos outils. En outre, nous encourageons la réparation et l'entretien des vélos : dans une perspective de durabilité, de confort et d'efficacité. Cet engagement génère ses défis. Voici quelques mesures prises en vue de réduire notre empreinte environnementale.

Nos pratiques «internes»

 

Les humains de Dumoulin

Toute activité humaine produit une pression sur notre environnement. Lors de la saison forte, nous sommes une vingtaine de collaborateurs à nous déplacer pour travailler, à manger, à générer des déchets.

En tant qu'entreprise, Dumoulin Bicyclettes encourage chacun des employés à se déplacer en vélo. Les employés disposent de prix avantageux pour se procurer des vélos, pour les entretenir et peuvent avoir accès aux outils de l'atelier. Il n'est pas rare que nos fournisseurs proposent des prix encore plus avantageux pour encourager les professionnels à choisir leurs marques. Par ailleurs, Dumoulin Bicyclettes a un programme de rabais interne pour l'achat de vélos pliables.

Dumoulin est une compagnie ouverte, consciente des réalités différentes de tout à chacun. Vous pouvez travailler ici même si vous ne vous déplacez pas à vélo... bien que ce soit évidemment un avantage majeur. Tout comme arriver en pickup pour l'entretien d'embauche est un désavantage certain ! Rien de sectaire là-dedans, il s'agit d'être cohérent !

Les employés disposent de places à l'intérieur de la boutique pour y stationner leurs vélos. Moindre des choses, mais tout de même un gros effort au niveau de l'organisation de l'espace. Chaque pied carré de notre espace est exploité à fond pour ranger ou présenter les produits, nos outils et nos fournitures. «Sacrifier» une grande surface de notre arrière-boutique pour le stationnement de vélo est un effort, que nous considérons comme un encouragement à rouler au quotidien en vélo.

Ha... et il n'y a pas de place de stationnement dédiée aux employés. Désolé !

Depuis un an, nous avons agi pour composter nos déchets organiques. En saison, nous sommes nombreux à dîner et souper. L'installation d'un bac de compost est mine de rien un geste très positif : marc de café, pelures de fruits, déchets issus de préparation de repas, petits restes oubliés dans le frigo, thés et tisanes, etc. Un détournement de l'enfouissement qui est bénéfique.

Dans le même temps, Dumoulin encourage et promeut la pratique «Zéro déchet» pour ses employés. Une vingtaine de contenants réutilisables de différents formats est à disposition afin de se procurer des lunchs sans emballage autour de la boutique. Et les possibilités sont grandes avec la proximité du marché Jean Talon, des sandwicheries vietnamiennes ou encore des délicieuses soupes de Soupçon. Et ça marche ! Les entreprises voisines acceptent facilement de ne pas emballer, et toute l'équipe essaie de faire au mieux. Si certaines habitudes sont tenaces, il n'en demeure pas moins que l'encouragement est là et que la «propagande» à ce sujet est permanente !

Citons encore la récupération des piles et batteries usées pour les apporter à l'éco-centre, ou les pratiques d'échanges de pièces de vélos, de vêtements (spécialisés ou pour enfants, les parents les plus anciens passant volontiers aux parents les plus jeunes).

Facteurs organisationnels

Depuis toujours, Dumoulin Bicyclettes répare et vend des vélos. L'activité de réparation engendre son lot de déchets, assez toxiques ou problématiques. Par exemple, les crevaisons et les changements de pneus. L'entreprise fait affaire depuis de nombreuses années avec le Consortium Eco-logique pour la collecte des pneus et chambres à air usés. Là encore l'effort est naturel pour nous, mais c'est un effort non-négligeable.

Nous regroupons également le métal lié à la réparation et aux changements de pièces : chaines, cassettes, pédaliers, morceaux de cadre, etc... Tout est mis de côté pour que des récupérateurs s'en saisissent.

Certaines pièces peuvent également être détourné de la casse : c'est ici qu'intervient notre partenariat avec Cyclo Nord-Sud. Nous sommes non-seulement un point de chute pour les vieux vélos dont nos clients se départissent, mais nous mettons de côté les pièces qui peuvent encore servir, selon les critères et demandes de Cyclo Nord-Sud. Selles usées qui sont changées pour des raisons de confort, vieux leviers de vitesse désuets mais qui peuvent encore être fonctionnels à l'organisme, tiges de selles pas assez longues, etc.

C'est un autre moyen de détourner de la décharge les rebuts que nous générons.

Depuis cette année, nous n'avons plus de camion ! Nous avons toujours un entrepôt, mais nous avons décidé que nous n'utiliserions plus notre vieille réguine toute rouillée. Non seulement nous comptons économiser sur ce poste de dépenses, mais ce sera une belle occasion pour nous de rationaliser nos déplacements en louant au besoin. Une rationalisation dans le but de diminuer nos dépenses, et par le fait même, nos déplacements en camion au coeur de la ville.

Pour terminer, nous mentionnerons que sans être obnubilés par cela, nous encourageons des pratiques saines du point de vue de nos déchets. Réutilisation des feuilles pour des carnets de notes, réutilisation au maximum de nos ressources (filières, porte-document, étiquettes de prix et d'inventaire, etc...). Nos réflexes et nos habitudes ne sont pas tous adéquats : il n'en demeure pas moins que nous y pensons souvent et que c'est un objectif de l'entreprise que de modifier les habitudes néfastes.

Nos propositions pour nos clients : des gestes visibles et moins ostensibles

 

Nous l'avons mentionné plus haut, l'activité de réparation et d'entretien des vélos est «polluante». Aucun paradoxe là-dedans : nous devons changer des pièces, des accessoires, modifier certains aspects de votre vélo pour que celui-ci puisse continuer à rouler. Vous conviendrez que c'est le but recherché !

Nous avons déjà mentionné comment nous trions les vieilles pièces, les chambres à air et les pneus. La pollution vient cependant beaucoup des emballages. Par exemple, une chaine SRAM PC-870 est fournie en petite boite en plastique. Il n'y a pas si longtemps, il n'était pas possible d'obtenir du vrac pour cette chaine et nous en changeons pas loin de 250 par années. 250 petites boites de plastique, avec de la graisse dessus, donc pas forcément recyclable pas notre industrie québécoise... Nous avons décidé de passer au vrac pour les chaines les plus courantes. Il s'agit de plusieurs centaines de chaines par an.

Nous appliquons ce principe à plusieurs autres fournitures : cassettes et roue-libres, gaines et câbles de vitesses ou de frein, chambres à air, patins de freins. Dès qu'il est possible pour nous de le faire, nous commandons en vrac ou en semi-vrac. En outre, nous procédons de la sorte pour notre graisse, nos lubrifiants et le dégraissant Citro-cycle que nous commandons par barils de 20L.

Il est désormais possible de vous approvisionner en vrac chez Dumoulin pour l'huile Finish Line Wet et le dégraissant Citrocycle. Nous ne proposons pas la Finish Line moins visqueuse car sa composition requiert un mélange avant utilisation.

Nous sommes très fiers de cette nouveauté et espérons que tous nos clients soutiendront cette démarche. Nous pouvons remplir tout type de contenant, mais il est possible de remplir la bouteille originale : ne jetez plus !

Vous pouvez vous procurer une burette à remplir en cliquant ici

 

À la recherche de partenaires

 

Nous sommes en contacts avec PME Montréal pour essayer de trouver des «débouchés» aux déchets que nous générons. Nous avons de nombreuses boites de carton, des morceaux de plastiques divers, du métal.

Nous comptons sur vous pour propager la nouvelle : si vous connaissez quelqu'un ou une organisation qui serait intéressée par notre carton, nos pneus ou chambres à air, notre métal, etc... faites nous en part !

Dumoulin Bicyclettes n'est pas une entreprise figée. Nous sommes toujours à la recherche d'évolutions et d'opportunités. Nous voulons que la place que nous occupons dans notre société soit juste et justifiée. Nos efforts dans le sens d'une meilleure gestion de nos déchets vont dans ce sens. En attendant de se remettre en question, de se renouveler et de faire plus. Toujours plus.

Lire plus sur nos engagements et nos valeurs

-> Humanisation de la mobilité citadine

-> L'aventure : un héritage du fondateur Gérald Dumoulin

-> La politique d'approvisionnement : l'application de nos valeurs

IMG_6350

Partagez :